Sixième 2015-2016
Kartable
Sixième 2015-2016

Rome : des origines à la République

La cité de Rome a été créée selon le mythe en 753 avant J.-C. La République romaine est instaurée au VIe siècle avant J.-C. et elle est gouvernée par des magistrats désignés parmi les familles patriciennes, riches et propriétaires de grands domaines. Les Romains multiplient les conquêtes, en Italie et dans l'ensemble du bassin méditerranéen, notamment en Gaule. Toutefois, ces longues conquêtes créent des tensions au sein de la République, qui prend fin au Ier siècle avant J.-C.

I

Les origines de Rome

A

Les mythes fondateurs de Rome

Beaucoup de cités antiques ont recours à des légendes pour expliquer la fondation de leur ville. Deux écrivains romains ont mis par écrit les mythes fondateurs de Rome :

  • Virgile écrit l'Énéide, qui raconte la légende d'Énée.
  • Tite Live écrit l'Histoire romaine.

Ces mythes racontent la fondation de Rome. Énée, fils de Vénus, fuit la ville de Troie prise par les Grecs avec son père et son fils. Il poursuit un long périple, guidé par les dieux, qui le conduit à Carthage où il rencontre la reine Didon (ou Elissa). Il parvient aux Champs Elysées, c'est-à-dire la partie du royaume des morts consacrée aux personnes importantes. Énée débarque finalement dans la région du Latium en Italie où son fils, Iule, s'installe.
Ses lointains descendants, Romulus et Rémus qui sont les fils du dieu de la guerre Mars, sont abandonnés dans un berceau sur le Tibre. Ils sont recueillis par une louve qui les nourrit. Devenus adultes, Romulus et Rémus se disputent l'honneur de fonder une nouvelle ville. Ils consultent les augures afin de savoir lequel des deux doit régner. Romulus tue Rémus et fonde la ville qui porte son nom sur la colline du Palatin. Il invite alors le peuple des Sabins et enlève leurs femmes.

Selon le mythe, Rome a de prestigieuses origines et sa création est une volonté des dieux.

Augures

Les augures sont des prêtres qui indiquent les volontés de Jupiter en interprétant les signes naturels.

Lors du conflit opposant Romulus et Rémus pour la fondation de la ville, les augures leur demandent d'attendre un signe divin. Cependant, l'interprétation de ce signe pose problème :

  • Rémus aperçoit le premier signe : six vautours.
  • Romulus aperçoit le second signe après Rémus mais il s'agit désormais de douze vautours.
B

La réalité historique

Les recherches archéologiques ne fournissent aucune trace de Rémus et Romulus. Cependant, elles permettent de reconstituer l'histoire des premiers siècles de Rome :

  • Des cabanes retrouvées sur le Palatin permettent d'affirmer que la colline était peuplée dès le IXe siècle avant J.-C par des bergers et des paysans regroupés dans des villages.
  • Au VIIe siècle, le peuple des Étrusques envahit le Latium, la région de Rome.
  • Ils installent sur la colline du Palatin une ville dans laquelle ils construisent des murailles, des égouts et une grande place publique : le forum.
  • Le dernier roi étrusque, Tarquin le superbe, est chassé par les Romains en 509 avant J.-C.
  • Sa chute est considérée comme la naissance de la République romaine.
II

La République romaine

A

Une république oligarchique

Rome est une république dès 509 avant J.-C., mais tous les citoyens ne participent pas à l'exercice du pouvoir :

  • Initialement, seuls les patriciens pouvaient gouverner. Les patriciens sont les familles les plus riches de Rome qui possèdent de grands domaines.
  • Les plébéiens, c'est-à-dire l'immense majorité des Romains, n'ont aucun droit politique.
  • Les luttes permettent aux plébéiens d'avoir plus de droits. Ils obtiennent notamment la création des tribuns de la plèbe. Ces derniers sont des magistrats qui représentent les plébéiens et qui sont dotés de pouvoirs politiques importants.
  • Malgré ces quelques évolutions, le pouvoir reste aux mains des plus riches : ce système est appelé une république oligarchique.
B

Le fonctionnement de la République

La vie politique romaine se déroule sur le forum, lieu central de Rome dans lequel se trouvent les bâtiments officiels de la République. Les citoyens se réunissent en assemblées appelées les comices pour voter les lois et élire les magistrats.

-

Le forum romain républicain

Même si la République repose sur les citoyens, seuls les citoyens les plus riches élisent les magistrats les plus importants. Les magistrats suivent un ordre hiérarchique précis, selon la liste suivante (par ordre croissant d'importance) :

  • Vingt questeurs se chargent des finances de la République romaine.
  • Quatre édiles se chargent de l'administration de Rome (police, routes, ravitaillement).
  • Huit préteurs rendent la justice.
  • Deux consuls dirigent l'armée et possèdent de nombreux pouvoirs dans la ville. En cas de situation dangereuse, ils peuvent désigner un dictateur qui détient tous les pouvoirs pour une durée de six mois.
  • Deux censeurs désignent les membres du Sénat.

Il n'est pas possible d'être élu à une magistrature sans être passé par la magistrature inférieure. Ce parcours est appelé la carrière des honneurs (cursus honorum).

Le Sénat est responsable de la politique extérieure de Rome. Composé d'anciens magistrats et de citoyens désignés par les censeurs, il donne également des avis aux magistrats, qu'ils choisissent généralement de suivre.

-

La carrière des honneurs (cursus honorum)

III

L'expansion de Rome et ses conséquences

A

Les conquêtes de Rome

Rome entreprend une série de conquêtes :

  • Au IVe siècle avant J.-C., elle domine l'ensemble de l'Italie.
  • De 264 à 146 avant J.-C. lors des guerres puniques, Rome combat et détruit Carthage. Elle s'empare de ses territoires en Afrique du Nord, en Sicile et en Espagne.
  • Les Romains s'emparent ensuite de la Grèce et de l'Est de la Méditerranée.
  • Au Ier siècle avant J.-C., Jules César entreprend la conquête de la Gaule et bat Vercingétorix à Alésia en 52 avant J.-C.
-

Les conquêtes romaines du IVe siècle au Ier siècle avant J.-C.

B

Une armée puissante

Les conquêtes romaines sont permises par l'efficacité de son armée. Tous les citoyens de Rome peuvent être mobilisés et recevoir l'obligation de rejoindre les rangs des armées pour faire la guerre.

L'armée romaine se caractérise par une organisation rigoureuse et une discipline extrêmement sévère (les soldats qui ne respectent pas les règles de l'armée romaine peuvent être condamnés à mort).

  • L'armée romaine se compose de légions de 4000 à 6000 hommes.
  • Chaque légion se divise en 30 manipules (infanterie lourdement armée).
  • Chaque manipule est elle-même composée de 2 centuries de 60 soldats.

Lorsqu'ils partent au combat, les soldats romains construisent chaque nuit un camp fortifié afin de se protéger contre l'ennemi. Un camp est entouré d'une grande palissade de pieux et d'un fossé, et possède une grande tour destinée à anticiper l'arrivée de soldats ennemis.

Les guerres sont très longues et provoquent la lassitude et la fatigue des soldats qui sont éloignés de leur pays et de leur famille. En 107 avant J.-C., le consul Marius commence à engager des soldats professionnels.

-

Un légionnaire romain et son armement

-

Un camp romain

C

Les conséquences des conquêtes

À Rome, les conquêtes de Rome provoquent des tensions parmi les citoyens.

  • D'un côté, les citoyens les plus riches profitent de l'arrivée de nombreuses richesses issues des conquêtes (butins, impôts, esclaves issus des pays vaincus).
  • De même, les commerçants prospères, les gouverneurs des provinces et surtout les généraux des armées s'enrichissent fortement. Ces derniers profitent de leur richesse pour accroître leur influence politique à Rome. Le triomphe est un moment privilégié pour les généraux romains victorieux qui souhaitent afficher leur puissance.
  • D'un autre côté, les paysans romains doivent payer de lourds impôts, voient leurs récoltes fragilisées par les pillages des ennemis, et ne parviennent plus à vendre leurs produits en raison de l'arrivée de biens issus des territoires conquis. Ils s'appauvrissent donc beaucoup.

Triomphe

Le triomphe est une cérémonie romaine dans laquelle un général victorieux défile avec ses troupes dans la ville de Rome.

Jules César triomphe en 46 avant J.-C. sur sa victoire contre les Gaulois obtenue en 51 avant J.-C.

Ces tensions poussent des généraux devenus très puissants à prendre le pouvoir et marquent le début des guerres civiles :

  • En 49 avant J.-C., Jules César franchit le fleuve Rubicon avec ses légions, bravant ainsi les lois romaines. Il chasse le consul Pompée de Rome et se fait nommer dictateur à vie.
  • Il est assassiné par certains sénateurs qui redoutent l'immense pouvoir qu'il accumule.
  • Octave, le neveu de César, lui succède et entre en guerre contre Marc-Antoine, un ancien général de César qui s'est allié à Cléopâtre.
  • Octave gagne la bataille d'Actium contre Marc-Antoine en 31 avant J.-C. et devient le seul maître de Rome.

Guerre civile

Une guerre civile est une guerre qui oppose les habitants d'un même pays.

La guerre entre Octave et Marc-Antoine oppose des légions romaines, il s'agit d'une guerre civile.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.