Sixième 2016-2017
Kartable
Sixième 2016-2017

Le monde des cités grecques

Les cités grecques sont des cités-États indépendantes. Ces cités sont rivales mais elles partagent une culture commune (langue, religion, mode de vie).

Athènes est une cité démocratique au Ve siècle avant J.-C. Cette cité domine la mer Égée. Les citoyens ne représentent qu'une petite partie de la population athénienne et sont en charge des affaires de la cité.

I

Les cités grecques

A

L'organisation des cités grecques

Les cités-États grecques sont des États indépendants qui se composent d'une ville et de la campagne environnante.

Ces cités possèdent souvent :

  • Un port, qui leur permet de faire du commerce.
  • Une agora, le lieu central de la cité où l'on pratique le commerce et dans lequel s'exerce la vie politique.
  • Une acropole, lieu où se trouvent les temples dédiés aux divinités.
  • Des remparts servent à protéger la ville des attaques.
-

L'organisation d'une cité-État grecque

B

Les cités grecques, des États indépendants rivaux

La Grèce antique est composée d'une multitude de cités-États indépendantes.

Ces différentes cités se caractérisent par leur indépendance politique :

  • Chaque cité choisit son fonctionnement politique et sa forme de gouvernement (démocratie, aristocratie, monarchie).
  • Chaque cité bat sa propre monnaie.
  • Chaque cité a son propre calendrier.
  • Les cités se font la guerre afin d'agrandir leur territoire.

Alors que certaines cités-États ont une superficie limitée, certaines, comme Sparte ou Athènes, dominent de vastes régions.

C

La colonisation du pourtour méditerranéen

Colonie

Une colonie est une cité créée par les Grecs sur un territoire nouveau.

Cyrène est une colonie de Théra : ce sont des citoyens de Théra qui ont fondé Cyrène.

Entre le VIIIe siècle et Ve siècle avant J.-C., de nombreux Grecs se lancent dans la colonisation de nouvelles terres. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces départs :

  • La pauvreté dans la cité d'origine et l'envie de trouver de nouvelles terres plus généreuses
  • L'exclusion de la cité d'origine
  • L'esprit d'aventure

Ils s'installent sur des littoraux afin d'y implanter une nouvelle cité, appelée colonie.

-

Le monde grec à la fin du VIIIe siècle avant J.-C.

II

Une culture commune

A

Un mode de vie identique

Les cités grecques partagent le même mode de vie :

  • Elles utilisent la même langue, le grec.
  • Les Grecs pratiquent les mêmes activités économiques et font du commerce entre cités. Les ports grecs sont très actifs, de nombreux échanges s'y déroulent.
  • Les Grecs cultivent les mêmes plantes, majoritairement le blé, la vigne et l'olivier.
  • Ils partagent les mêmes modes d'expression artistique : poésie, sculpture, poterie.
  • Les mêmes textes sont appris par tous les jeunes grecs comme les poèmes d'Homère tels que l'Iliade et l'Odyssée, rédigés au VIIIe siècle avant J.-C. Ces textes racontent les aventures de héros.

Héros grecs

Les héros grecs sont des êtres humains qui ont vécu des expériences fantastiques. Ils sont très souvent des demi-dieux, c'est-à-dire qu'ils sont le fruit d'une union entre un dieu et un être humain.

L'Odyssée est le récit du retour d'Ulysse après la guerre de Troie sur l'île d'Ithaque, afin d'y retrouver sa femme Pénélope. Ce voyage se transforme en une aventure de dix ans à cause du dieu Poséidon qui cherche à l'entraver. Durant ce périple, il rencontre une multitude de personnages mythiques :

  • La nymphe Calypso, amoureuse d'Ulysse, le retient pendant plusieurs années.
  • La princesse Nausicaa aide Ulysse.
  • Les cyclopes, créatures fantastiques, veulent dévorer Ulysse et ses compagnons.
  • Les sirènes, par leur chant envoûtant, cherchent à attirer Ulysse et ses compagnons près des côtes dans le but de les faire chavirer.
  • La magicienne Circé transforme une partie des compagnons d'Ulysse en porcs après leur avoir fait boire un poison.
  • Il retrouve finalement son domicile et retrouve sa femme après un ultime duel avec des prétendants qui veulent le mettre à l'écart.
B

Une religion commune

Les Grecs cherchent à intervenir auprès des dieux ou à connaître leur volonté :

  • Ils font de nombreux sacrifices d'animaux.
  • Ils prient très régulièrement les dieux afin de solliciter leur intervention.
  • Ils font des offrandes.
  • De grandes processions sont organisées en leur honneur.
  • Les oracles sont consultés. À Delphes, par exemple, les prêtres sont chargés d'interpréter les cris de la Pythie qui les renseignent sur les volontés d'Apollon.
  • Athéna est la déesse de la sagesse et de la guerre.
  • Apollon est le dieu de la musique et de la poésie.
  • Poséidon est le dieu de la mer.
  • Zeus est le dieu suprême des Grecs.
  • Hermès est le dieu des voyageurs et du commerce.

Les Grecs sont polythéistes : ils croient en plusieurs dieux. L'ensemble de ces dieux se nomme le "panthéon", terme d'origine grecque signifiant "tous les dieux". Ils ont une apparence humaine et se comportent comme les humains : ils peuvent être en colère, jaloux, ils peuvent mentir, se venger ou être trompés.

Oracle

Un oracle est la réponse d'un dieu à une question qui lui est posée.

À Delphes, l'oracle rendu par la Pythie est souvent consulté par les cités avant de prendre une décision importante telle que la guerre.

C

Les sanctuaires panhelléniques

En plus des temples construits par chaque cité, il existe des sanctuaires panhelléniques que se partagent tous les Grecs. Chacun d'entre eux est dédié à un dieu particulier. Les Grecs de toutes les cités s'y retrouvent régulièrement afin d'honorer le dieu du sanctuaire. Dans le cadre de cette rencontre, différents concours ont lieu (musicaux, sportifs, etc.). Ces concours ont tous une vocation religieuse.

-

Plan du sanctuaire de Delphes

Plusieurs sanctuaires sont très fréquentés par les Grecs :

  • Le sanctuaire de Delphes, dédié au dieu Apollon
  • Le sanctuaire de Corinthe, dédié à Déméter
  • Le sanctuaire d'Olympie, dédié à Zeus
III

Athènes et la naissance de la démocratie

A

Une cité riche et puissante

Le territoire de la cité d'Athènes, l'Attique, est l'un des plus vastes du monde grec antique.

Athènes est une des cités les plus puissantes du monde grec. Elle va affirmer sa supériorité suite à une série de victoires lors des guerres médiques (avec les batailles de Marathon et Salamine), c'est-à-dire les guerres opposant les cités grecques à l'Empire perse.

Après ses victoires contre les Perses, Athènes se présente comme la cité ayant sauvé le monde grec de la domination perse. Elle décide de créer une ligue, la ligue de Délos, pour la défense des cités grecques dont elle sera l'hégémon, c'est-à-dire le chef.

-

Localisation d'Athènes et de son territoire, l'Attique

B

La population athénienne

Les habitants d'Athènes ne sont pas tous considérés comme des citoyens. La cité regroupe environ 40 000 citoyens parmi ses 300 000 habitants.

Citoyen

Un citoyen est un individu possédant les droits juridiques et politiques de sa cité. Il doit aussi s'impliquer dans la vie politique, religieuse et militaire de sa cité.

À Athènes, les citoyens sont les seuls à pouvoir prendre part aux décisions politiques, ils doivent aussi combattre pour la cité et participer aux fêtes religieuses. Beaucoup d'habitants d'Athènes ne sont pas citoyens.

Les non-citoyens représentent environ 85% de la cité :

  • Les femmes et les enfants des citoyens : les femmes ne peuvent pas participer à la vie politique.
  • Les métèques : ils sont très souvent des Grecs mais qui n'ont pas la citoyenneté athénienne. Ils proviennent d'autres cités grecques.
  • Les esclaves : ils n'ont aucun droit. Ils sont considérés comme des "instruments animés" (d'après l'historien Xénophon).
-

Répartition de la population Athénienne

C

L'invention de la démocratie

Contrairement à une majorité de cités grecques, Athènes, depuis la fin du VIe siècle avant J.-C., est une démocratie.

Démocratie

La démocratie est une forme de gouvernement dans laquelle les citoyens dirigent la vie de la cité.

Athènes, en permettant à ses citoyens de voter pour les décisions concernant leur ville, est une démocratie.

Les citoyens votent les lois et élisent les magistrats au sein de leur assemblée, l'Ecclésia. Les magistrats sont élus ou tirés au sort et doivent exécuter les décisions prises par les citoyens. Les magistrats les plus importants sont les stratèges, qui commandent l'armée et jouent un rôle politique important. Il existe d'autres institutions démocratiques à Athènes comme la Boulè qui est un conseil ou l'Héliée qui est un tribunal.

Un débat à l'Ecclésia sur le sort de la cité de Mytilène en 428 avant J.-C.

La cité de Mytilène, membre de la ligue de Délos, se révolte contre Athènes. Dans un premier temps, les citoyens athéniens réunis sur la colline du Pnyx votent la mort des hommes de la ville et l'esclavage pour les femmes et les enfants. Le lendemain, ils souhaitent revenir sur cette décision qui leur semble cruelle. Cléon, orateur très écouté du peuple, en appelle à la sévérité afin que cette punition soit un exemple pour les autres cités de la ligue de Délos. Un autre citoyen, Diodotos, intervient pour soutenir le contraire ; selon lui la clémence d'Athènes lui permettra au contraire d'affermir son autorité en apparaissant comme une cité bienveillante. C'est finalement à une courte majorité que la cité de Mytilène est épargnée.

La démocratie athénienne est cependant limitée car seuls les citoyens prennent part aux décisions et les citoyens les plus pauvres n'ont pas le temps de participer aux débats car ils travaillent.

-

Plan de la ville d'Athènes au Ve siècle avant J.-C.

IV

Schéma bilan

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.