Terminale ES 2015-2016
Kartable
Terminale ES 2015-2016

La gouvernance économique mondiale depuis 1944

-

Wikimédia

John Maynard Keynes

5 juin 1883 − 21 avril 1946

Anglais

John Maynard Keynes étudie les mathématiques et l'économie à l'Université de Cambridge. Il travaille pour le gouvernement britannique et au lendemain de la Première Guerre mondiale, il est chargé d'une mission d'études pour préparer le traité de Versailles en 1919. Mais il est opposé au montant des réparations imposées à l'Allemagne, pour lui, une aberration d'un point de vue économique. Il démissionne et écrit un ouvrage, Les Conséquences économiques de la paix (1919). Il travaille beaucoup sur la monnaie, étudie les systèmes monétaires et écrit deux ouvrages fondamentaux : Traité sur la monnaie (1930) et Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie en 1936. Il est anobli en 1942. Il représente la Grande Bretagne à Bretton Woods en 1944 et participe au projet de réorganisation du système monétaire international. Il meurt deux ans plus tard. Ses théories ont en partie inspiré les politiques économiques des pays industrialisés dès les années 1930 et tout au long du XXe siècle.

-

Wikimédia

Richard Nixon

9 janvier 1913 − 22 avril 1994

Américain

Issu d'une famille modeste de Californie, Nixon devient juriste. Il entre en politique, chez les républicains, après la Deuxième Guerre mondiale, pendant laquelle il a servi dans la marine. Il est élu sénateur en 1950, puis vice-président des États-Unis de 1953 à 1961, pendant les deux mandats présidentiels de Eisenhower. Battu par Kennedy en 1961, il est finalement élu président des États-Unis en 1968 et réélu en 1972. Mais il démissionne en 1974, car il est gravement compromis dans le scandale du watergate (une affaire d'espionnage politique qui implique l'administration présidentielle). Pendant son premier mandat, Nixon est confronté à l'agitation sociale et à l'inflation aggravée par les dépenses militaires de la guerre au Viêt Nam. Pour faire diminuer l'inflation, il décide d'imposer le gel des prix et des salaires et de suspendre la convertibilité du dollar en or (1971), ce qui provoque la dévaluation du dollar. Il parvient ainsi à diminuer (temporairement) l'inflation, ce qui assure sa réélection en 1972.

-

Wikimédia

Ronald Reagan

6 février 1911 − 5 juin 2004

Américain

Ancien acteur à Hollywood, entré en politique en 1962 au parti républicain, Ronald Reagan devient gouverneur de Californie (1967 − 1974), puis est élu président des États-Unis en 1980 et réélu en 1984. Ses huit années de présidence sont marquées par une politique économique ultralibérale surnommée "Reaganomics". Les fondements de cette politique sont : une baisse des impôts directs des particuliers et des entreprises, mais une forte diminution des aides sociales et une augmentation importante du budget de la Défense (dépenses militaires). La crise américaine de 1982 (en partie provoquée par le second choc pétrolier) se traduit par une forte augmentation du chômage, du déficit commercial et de la dette publique. Mise à part cette crise, la période Reagan (1980 − 1988) est une période de forte croissance économique, marquée par une baisse significative du chômage. Cependant, le bilan social n'est pas bon. La politique de Reagan a eu pour effet de creuser les écarts entre les riches et les pauvres et on observe une augmentation de la précarité et de la pauvreté.

-

Wikimédia

Margaret Thatcher

13 octobre 1925 − 8 avril 2013

Anglaise

Issue d'un milieu modeste, Margaret Thatcher fait des études de droit, puis entre en politique. Membre du parti conservateur, elle est élue député en 1959 et prend la tête de ce parti en 1975. Après la victoire électorale des conservateurs en 1979, Margaret Thatcher est nommée Premier ministre de la Grande Bretagne. Elle est la première femme à obtenir ce poste. Les conservateurs gardant la majorité aux élections de 1983 et 1987, elle reste à la tête du gouvernement britannique de 1979 à novembre 1990, date à laquelle elle démissionne de ses fonctions de Premier ministre et de chef du parti conservateur. (Elle détient le record du plus long mandat ininterrompu à la tête du gouvernement britannique).

Pour faire face à la crise économique, elle impose une politique libérale, marquée par des réformes radicales : privatisation, lutte contre l'inflation, maîtrise du déficit public, baisse des impôts directs, etc. Cette politique économique, appelée le thatchérisme, a pour conséquences une hausse puis une baisse du chômage, une aggravation de certaines inégalités et une montée des contestations sociales. Elle reste célèbre pour son autorité et sa fermeté face aux mouvements de grèves et aux manifestations. Le surnom de "dame de fer", que lui donne un journal soviétique pour insister sur son anticommunisme, est repris par ses opposants en Grande Bretagne et par les grévistes.

La Dame de fer est également connue pour ses prises de position qui tendent à l'opposer aux pays membres de la Communauté Economique Européenne, dans laquelle la Grande Bretagne est entrée en 1973, en même temps que l'Irlande et le Danemark. En effet, elle prône une politique de libre-échange au sein de la CEE.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.