Terminale ES 2016-2017
Kartable
Terminale ES 2016-2017

Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

La théorie des avantages comparatifs

David Ricardo

David Ricardo

Des principes de l'économie politique et de l'impôt

1817

David Ricardo (1772 − 1823) est un économiste anglais. Ce fut sans doute le premier grand théoricien de l'économie : Ricardo a fondé sa pensée sur des modèles explicatifs, alors que ses prédécesseurs étaient plutôt pragmatiques. Au XIXe, Ricardo montre que les échanges internationaux permettent un accroissement de la richesse des pays : c'est la théorie de l'avantage comparatif. Celle-ci peut se résumer comme suit : chaque pays doit prendre en compte les prix relatifs et se spécialiser dans la production pour laquelle son avantage comparatif est le plus grand ou son désavantage le moins mauvais. Chaque pays gagne ainsi à participer à l'échange.

Avec cette spécialisation, le commerce international se développe et les échanges explosent.
Ricardo montre donc que tous les pays vont gagner à la mise en place du libre-échange. En le mettant en place et en spécialisant la production du pays, tout le monde s'enrichira. Chaque pays doit se spécialiser dans la production pour laquelle son désavantage est le plus faible.
Ricardo est donc le premier défenseur du libre-échange, c'est-à-dire d'une situation dans laquelle les importations peuvent librement pénétrer dans le territoire national. Il explique les échanges internationaux par la différence entre les techniques de production : les coûts comparatifs (ou relatifs) de production du drap et du vin diffèrent entre les deux pays. La théorie ricardienne est donc a priori pertinente pour expliquer les échanges entre des pays de niveaux de développement très différents, qui ne mettent pas en œuvre les mêmes techniques de production.

Ricardo prend ainsi l'exemple de deux pays qui échange deux types de biens, c'est le célèbre exemple de l'Angleterre et du Portugal.

Coût moyen de production en heures de travail par unité produitePortugalAngleterre
Drap90100
Vin80120

Si l'on considère les avantages absolus, le Portugal a un avantage dans les deux productions et l'Angleterre aurait tout intérêt à importer. C'est ce qu'énonce la théorie des avantages absolus énoncées par Adam Smith. Au contraire, Ricardo démontre que les pays ont tout de même intérêt à se spécialiser.

Si l'on considère les avantages relatifs c'est-à-dire :

Coût comparatif du vin par rapport au drap au Portugal = Coût de production du vinCoût de production du drap=8090=0,88

Au Portugal, une unité de vin coûte 0,88 unité de drap.

Coût comparatif du vin par rapport au drap en Angleterre = Coût de production du vinCoût de production du drap=120100=1,2

En Angleterre, une unité de vin coûte 1,20 unité de drap.

Le coût comparatif du vin par rapport au drap est inférieur au Portugal à ce qu'il est en Angleterre (le vin est meilleur marché au Portugal). Le Portugal se spécialise dans la production pour laquelle sa supériorité est la plus forte, et l'Angleterre dans la production pour laquelle son infériorité est relativement la plus faible.

En effet, le Portugal, par exemple, a plutôt intérêt à produire du vin et l'échanger contre du drap qu'à produire lui-même du drap. S'il produit lui-même du drap, il lui faudra 900 heures de travail pour en obtenir 10 unités. Si le Portugal produit du vin et l'échange ensuite contre du drap anglais, il faut qu'il produise 8,33 unités de vin (car 8,33 unités de vin valent 8,33×1,2=10 unités de drap en Angleterre), ce qui ne lui demande que 8,33×80=666,4 heures de travail au lieu de 900 s'il devait produire le drap lui-même.

Réciproquement, si l'Angleterre veut obtenir 10 unités de vin, les produire elle-même coûterait 1200 heures de travail. En revanche, elle peut produire 8,8 unités de drap et les échanger contre 10 unités de vin avec le Portugal (car au Portugal, 10 unités de vin valent 10×0,88=8,8 unités de drap). Cela ne coûte à l'Angleterre que 8,8×100=800 heures de travail, au lieu de 1200.

Il y a donc des gains réciproques à l'échange lorsque les pays se spécialisent dans la production pour laquelle ils ont un avantage comparatif.

Protectionnisme éducateur

Friedrich List

Friedrich List

Système national d'économie politique

1840

Friedrich List est un économiste allemand (1789 − 1846), connu pour ses apports aux théories du commerce international et opposé aux théories de Smith et Ricardo.
List défend le protectionnisme au nom des "industries dans l'enfance" : il faut protéger les activités naissantes si l'on ne veut pas que la concurrence étrangère, plus compétitive car ayant déjà accumulé davantage d'expériences et réduit ses coûts, s'empare de l'ensemble du marché et n'empêche le pays d'avancer dans l'ère industrielle.
Pour List, le libre-échange a tendance à perpétuer la domination des nations qui ont su se lancer en premier dans une industrie porteuse. Il préconise donc l'utilisation du protectionnisme, et notamment l'instauration de droits de douane pour favoriser l'éclosion d'industries nationales compétitives : c'est en ce sens que l'on parle de protectionnisme éducateur.
Pour List, l'État doit protéger, pour un temps, les industries naissantes et encore fragiles.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.