Terminale L 2016-2017
Kartable
Terminale L 2016-2017

Lire, écrire, publier

Le domaine d'étude "lire, écrire, publier" a pour objectif de comprendre le "fait littéraire". Le but est d'analyser les relations entre production, réception et diffusion d'une œuvre. Le travail de l'écrivain, qui va de la recherche d'idées à l'écriture, est particulièrement mis en lumière. La publication d'un roman et son inscription dans une époque donnée, dans une culture particulière, permettent de comprendre la réception d'une œuvre.

André Gide considère Les Faux-Monnayeurs comme son premier et unique roman. Il s'agit d'une œuvre novatrice qui questionne la place de l'écrivain et du lecteur. De plus, sa publication se fait en même temps que le Journal des Faux-Monnayeurs dans lequel l'auteur décrit son labeur et ses hésitations.

I

Les objectifs du domaine d'étude

L'objectif premier de l'objet d'étude "lire, écrire, publier" est de réfléchir "sur le choix et l'évolution des supports et sur la manière dont ils conditionnent la production et la réception des textes".

Le but est une "compréhension plus complète du fait littéraire". Il s'agit de :

  • Mettre en perspective une œuvre littéraire dans son contexte social. Il faut étudier la façon dont une œuvre s'inscrit dans une société, et analyser comment sa production, sa réception ou encore sa diffusion dépendent de cette société.
  • Plonger dans le processus de création d'un écrivain, réfléchir sur la façon dont une œuvre se construit, dont un style se crée.
  • Revenir sur la réception d'une œuvre, car certains ouvrages, aujourd'hui considérés comme des chefs-d'œuvre littéraires, ont été jugés scandaleux au moment de leur publication et ont provoqué des débats.
II

Les objectifs pour Les Faux-Monnayeurs

Je n'écris que pour être relu.

André Gide

Journal des Faux-Monnayeurs

1926

A

L'analyse de la genèse et du processus d'écriture

L'analyse de la genèse (et donc particulièrement la lecture du Journal des Faux-Monnayeurs) permet de pénétrer dans le laboratoire de l'écrivain et de s'interroger sur le processus de création du roman. Dans Les Faux-Monnayeurs, André Gide met en scène Édouard, un personnage qui aimerait écrire un roman et livre ses réflexions sur la littérature et le genre romanesque. L'œuvre de Gide, complexe, permet de réfléchir sur le processus de création littéraire et artistique.

Le Journal des Faux-Monnayeurs détaille les différentes étapes d'écriture et le récit de sa composition. Constitué de deux cahiers, il permet de suivre :

  • La mise au point d'un projet romanesque
  • L'élaboration d'une intrigue
  • Le travail de préparation

Chez André Gide, le travail de création fait partie intégrante de l'œuvre finale. Le roman devient un laboratoire de création, un "carrefour à problèmes" comme l'écrit lui-même l'auteur.

B

Étudier une nouvelle esthétique littéraire

André Gide propose une nouvelle réflexion sur la littérature et particulièrement sur le genre romanesque. Les Faux-Monnayeurs est considéré comme son seul et unique roman et il y développe ses idées esthétiques. Il parle notamment de :

  • La porosité entre la littérature et la vie
  • La présence ou la dilution du romancier dans son œuvre
  • La transparence de la fiction
  • Les hésitations entre le "roman pur" et la forme dans laquelle les éléments extérieurs sont incorporés

André Gide développe également ses idées personnelles, morales et idéologiques sur le monde et l'existence humaine.

Il choisit surtout une esthétique littéraire qui permet au lecteur d'avoir accès à différentes voix narratives. Constamment, dans son roman, il revient sur sa propre réflexion, change d'avis, abandonne ses idées et en développe de nouvelles. Il s'intéresse particulièrement à la position du lecteur :

  • Sa place face au roman
  • Son implication dans le roman
  • Son abandon dans l'illusion romanesque

Les différents points de vue dans le récit permettent des commentaires divergents, des postures de lecture différentes. Gide prend en compte les attentes du lecteur pour en jouer, pour les déjouer, les bouleverser. Il questionne ainsi le genre romanesque dans son ensemble :

  • Sa création
  • Sa publication
  • Sa réception
  • Sa lecture
C

L'analyse d'une double publication et la réception de l'œuvre

Il existe une forte tension entre la publication du roman et celle du journal de bord d'écriture d'André Gide. Cette double publication se justifie car l'auteur pense que la littérature doit se nourrir d'accents autobiographiques. Cela va se retourner contre lui. En effet, la réception critique est plutôt défavorable. L'auteur est souvent confondu avec le personnage homosexuel Édouard et on l'accuse :

  • De perversité
  • D'apologie du vice

L'esthétique du roman est également critiquée. On souligne :

  • Son caractère confus
  • L'éparpillement des intrigues
  • La superficialité de l'auteur

Toutefois, le talent d'André Gide est souvent rappelé et certains considèrent déjà Les Faux-Monnayeurs comme un chef-d'œuvre.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.