Terminale L 2015-2016
Kartable
Terminale L 2015-2016

Littérature et langages de l'image

L'objet d'étude "Littérature et langages de l'image" propose une réflexion sur les liens entre les différentes formes d'expression artistiques. Différentes relations sont possibles entre les arts.
Le lien privilégié dans la présente étude est celui de l'adaptation et de la transposition. L'œuvre au programme est Œdipe roi, sous ses deux formes littéraire et cinématographique. La tragédie de Sophocle a été écrite au Ve siècle avant Jésus-Christ. Le film de Pier Paolo Pasolini a été tourné en 1967. Il existe une relation tout à fait particulière entre théâtre et cinéma, qui sont des formes d'art destinées à être jouées, à être représentées. C'est cette relation qui sera analysée.

I

L'objectif du domaine d'étude

A

Une définition du domaine d'étude

Le travail sur le domaine "Littérature et langages de l'image" vise "à conduire les élèves vers l'étude précise des liens et échanges qu'entretiennent des formes d'expression artistique différentes". On considère les relations entre l'œuvre littéraire et l'œuvre visuelle comme piste d'étude, en particulier :

  • L'imbrication (priorité du dessin sur l'écrit qui vient s'imbriquer dans celui-ci)
  • L'agrégation (rendre visible l'art en associant l'écrit et le dessin)
  • L'amplification (la réunion des deux artistes autour des thématiques du livre)

L'étude de la littérature et des langages de l'image repose sur le dialogue entre deux œuvres. Elle vise à prendre conscience des liens qui existent entre la littérature et les langages visuels et audiovisuels, et des différentes formes de création artistique dans l'histoire culturelle. Surtout, le travail pousse à la réflexion critique, à l'analyse des différents langages et discours artistiques.

B

Les différents liens entre littérature et image

Les deux œuvres doivent être analysées en fonction de leurs différences, de leurs correspondances, de leurs complémentarités et de leurs interactions. Il existe différentes formes de relations entre des œuvres artistiques :

  • Relation d'imbrication, d'osmose : les œuvres forment un système organique et leur construction procède d'un même principe de création. Elles sont inséparables.
  • Relation de composition, d'agrégation : les œuvres sont reliées dans un processus de signification globale qui en modifie le sens original, mais elles ne sont pas constitutives l'une de l'autre.
  • Relation de commentaire, d'amplification, de dialogue interne ou externe : les œuvres entretiennent des correspondances d'ordre culturel, thématique, esthétique, génétique, mais ne forment pas une composition solidaire.
  • Relation d'illustration, de transposition ou d'adaptation : les œuvres sont ici autonomes. Le lien est celui de l'inspiration, de la réécriture. C'est le lien qui existe entre littérature et cinéma.

La bande-dessinée est une œuvre où texte et image ont une relation d'imbrication, d'osmose. Ils fonctionnent ensemble.

Les Mains Libres est un recueil de poèmes de Paul Éluard avec des illustrations de Man Ray, dans lequel image et texte ont une relation de composition, d'agrégation, elles ne sont pas constitutives l'une de l'autre.

Dans Giacometti, l'écrivain Charles Juliet écrit sur le peintre italien. Il existe donc une relation de commentaire entre la littérature et la peinture.

Roméo et Juliette est une tragédie de Shakespeare qui a connu de nombreuses adaptations. On peut citer le film Roméo et Juliette de Franco Zeffirelli sorti en 1968. Il existe un relation de transposition entre les deux œuvres.

La tragédie Œdipe roi de Sophocle a inspiré le film de Pasolini. Les deux œuvres ont un lien de transposition, d'adaptation.

II

Le lien privilégié entre littérature et cinéma

Les deux œuvres au programme invitent à réfléchir plus particulièrement sur le lien entre le théâtre antique tel que le conçoit Sophocle, et le cinéma "de poésie" dont rêve Pasolini. L'étude porte ici sur la tragédie Œdipe roi de Sophocle, écrite au Ve siècle avant Jésus-Christ, et le film du même nom de Pasolini, réalisé en 1967.

A

Un lien d'adaptation

La relation entre les deux œuvres est plutôt de l'ordre de l'adaptation, de la transposition. Le réalisateur offre sa vision de la pièce. Il transpose du théâtre en cinéma. Il s'agit donc de réfléchir aux rapprochements entre le langage du théâtre et le langage du cinéma.

Dans la pièce, Sophocle s'intéresse uniquement au règne d'Œdipe, alors que Pasolini raconte toute sa vie. Le film est donc une transposition, plutôt qu'une adaptation fidèle de la tragédie. De même, Sophocle présente un récit linéaire, alors que Pasolini choisit plutôt une narration fragmentée.

B

Le cinéma, un nouveau langage

L'œuvre littéraire fait généralement autorité, mais un film a souvent l'avantage de faire réagir le spectateur avec plus d'efficacité. Le cinéma est un nouveau langage qui naît à la fin du XIXe siècle, mais il devient réellement "langage artistique" au XXe siècle. Il est intéressant de se poser la question de sa légitimité (certains lui refusent encore l'appellation de "septième art").

Le philosophe Jean-François Lyotard pense que le cinéma est avant tout une industrie plutôt qu'un art.

C

Le lien particulier entre théâtre et cinéma

Le cinéma n'est pas simplement l'illustration d'une œuvre. Il s'agit d'une nouvelle façon de représenter le réel. Par ailleurs, la pièce de Sophocle n'est pas une œuvre purement littéraire. Les procédés de narration entre le film et la tragédie sont différents, mais ils ne peuvent pas se limiter au "langage de l'image" et à la "littérature".
En effet,Œdipe roi est une tragédie destinée à être jouée, à être représentée. Comme pour le cinéma, la performance est visuelle et auditive. Le lien entre le film et la pièce doit aussi être considéré par rapport à cette donnée. La relation est plus complexe qu'une simple réécriture, qu'un simple rapport d'adaptation.

La deuxième partie du film est fidèle au texte, mais Pasolini utilise d'autres sources que Sophocle, notamment pour le début du film. Le film n'est donc pas juste une adaptation de la pièce.

Le film s'ouvre sur l'Italie du XXe siècle, et non pas sur l'Antiquité.

Le texte de Sophocle est déjà une adaptation du mythe d'Œdipe. Sophocle est un des premiers à adapter le mythe, mais d'autres avant lui se sont prêtés à cet exercice, et Pasolini est l'héritier de l'histoire des adaptations d'Œdipe.

Il faut considérer tout ce qui n'est pas textuel dans le film et dans la pièce. En effet, il est important de s'intéresser à la portée musicale, c'est-à-dire à la musique dans le film, et aux chants dans la pièce. Le texte, dans la pièce et dans le film, n'est qu'une partie de l'œuvre.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.