Terminale L 2016-2017
Kartable
Terminale L 2016-2017

La perception comme subjectivité

Merleau-Ponty

Merleau-Ponty

La Structure du comportement

1942

Merleau-Ponty

Phénoménologie de la perception

1945

Pour Merleau-Ponty, la perception constitue le rapport privilégié de l'Homme au monde. Prenant à rebours toute une tradition philosophique et psychologique (notamment le behaviorisme) qui faisait de la perception le résultat de processus purement physiques, reçu passivement par le sujet, il montre que la perception est active en tant qu'elle ouvre le sujet sur le monde. C'est dans cette perspective qu'il accordera une place primordiale au corps, comme corps percevant, puisque c'est en grande partie à travers le corps que l'Homme fait l'expérience du monde.
C'est pourquoi il n'y a pas de sens à se demander si la perception peut être objective : constituant l'accès direct qu'un sujet conscient a au monde, la perception est ce qui constitue le monde vécu. Elle est donc inséparable de l'expérience d'un sujet singulier.

Il ne faut donc pas se demander si nous percevons vraiment un monde, il faut dire au contraire : le monde est cela que nous percevons.

Merleau-Ponty

Phénoménologie de la perception

1945

Merleau-Ponty met en évidence, dans cette citation, que la perception est la faculté constituve du monde pour un sujet. En ce sens, la perception est ce qui fait qu'il y a un monde pour un individu.

La perception comme apprentissage

Alain

Alain

Éléments de philosophie

1916

Le philosophe Alain estime que la perception est un apprentissage. Il prend pour cela un dé, et fait remarquer qu'on ne peut jamais appréhender en entier sa forme cubique. L'Homme ne peut jamais voir tous les côtés du dé en même temps. Pourtant par l'apprentissage, il est capable de reconnaître la forme cubique du dé. Cela signifie qu'en fonction de son éducation ou de sa culture, un homme n'appréhendera pas le monde de la même façon qu'un autre. La perception des choses est donc bien liée à l'apprentissage. L'Homme apprend à voir, à écouter, à sentir, à goûter et à toucher. Il existe donc différentes façons de percevoir le monde.

La perception est déjà une fonction de l'entendement.

Alain

Éléments de philosophie

1916

La distinction entre connaissance et perception

Aristote

Aristote

Second analytiques

IVe siècle avant J.-C.

Selon Aristote, la perception ne peut constituer une forme de connaissance car elle dépend entièrement des sens du sujet qui perçoit. Elle porte donc toujours sur une réalité singulière, c'est-à-dire une chose donnée ici et maintenant. À l'inverse, la connaissance se doit d'être universelle et éternelle : une fois prouvée par une démonstration, elle est valable en tout temps et en tout lieu.

La perception porte nécessairement sur une réalité singulière, tandis que la science consiste dans le fait de connaître l'universel.

Aristote

Seconds analytiques

IVe siècle avant J.-C.

La perception suppose un acte de l'esprit

Descartes

Méditations métaphysiques

Descartes

1641

Descartes met en évidence le fait que la perception n'est pas une donnée brute, elle est toujours interprétée par l'entendement. De ce fait, on comprend que ce ne sont pas les sens qui nous trompent. C'est lors de l'acte de raison par lequel nous tirons des informations de ces sens que nous commettons des erreurs. Les informations transmises par nos sens ne sont donc ni vraies, ni fausses, mais peuvent être mal interprétées par notre entendement. L'erreur est donc une erreur du jugement.

Ma perception n'est point une vision, ni un attouchement, ni une imagination, et ne l'a jamais été quoiqu'il le semblât ainsi auparavant, mais seulement une inspection de l'esprit.

Descartes

Méditations métaphysiques

1641

La perception n'est pas la simple réception des données reçues par les sens, mais une activité de l'esprit qui, à partir de ces données, formule un jugement.

L'immatérialisme

Berkeley

Berkeley

Principes de la connaissance humaine

1710

Berkeley

Trois dialogues entre Hylas et Philonous

1713

Puisque notre rapport au monde se fait uniquement à travers nos sens, Berkeley affirme que la seule réalité des choses est d'être perçue. Nous ne pouvons prouver qu'une réalité matérielle existe derrière nos perceptions. Ce que nous nommons objet matériel n'est en réalité qu'un ensemble de sensations. Ce qui existe, c'est ce que nous touchons, ce que nous voyons, entendons ou sentons, et l'interprétation que nous faisons de ces sensations.

Être, c'est être percu

Berkeley

Principes de la connaissance humaine

1710

Pour Berkeley, l'existence se définit par la perception. Cela signifie que lorsque l'on dit d'un objet qu'il existe, on exprime seulement le fait qu'il existe dans notre perception.

Les sens comme guide pratique

Descartes

Descartes

Méditations métaphysiques

1710

Descartes met en garde contre les sens, qui peuvent s'avérer trompeurs. Par exemple, les yeux peuvent tromper l'Homme, avec les illusions d'optique. Dans la "Première méditation", Descartes doute des sens complètement : si les sens peuvent nous tromper une fois, ne peuvent-ils pas nous tromper constamment ? Toutefois, dans la "Deuxième méditation", Descartes prend l'exemple d'un morceau de cire qu'on ferait fondre. Les sens permettent de voir et sentir cette transformation. L'entendement permet de savoir qu'il s'agit du même morceau de cire. Ainsi, Descartes dit que les sens soulignent que la cire dure et la cire liquide sont deux choses différentes, mais l'entendement fait comprendre qu'il s'agit de la même cire. Le problème ne vient pas des sens mais de l'entendement. Si l'Homme croit qu'il s'agit de deux choses différentes, c'est car son jugement est trop rapide. Ce ne sont pas les sens qui trompent, mais l'entendement. Si l'Homme ne doit pas avoir une foi aveugle en ses sens, il peut tout de même les utiliser comme "guide pratique". Les sens renseignent sur le monde.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.