Se connecter
ou

Déterminer la polarité d'une liaison

Une liaison covalente est polarisée (ou polaire) si les atomes engagés dans la liaison ont des électronégativités différentes. On détermine le sens de la polarité en comparant les électronégativités.

Déterminer la polarité de la liaison du fluorure d'hydrogène \(\displaystyle{\ce{HF}}\) à l'aide de la table des électronégativités suivante :

-
Etape 1

Repérer une liaison covalente entre deux atomes différents

On repère dans la molécule une liaison covalente entre deux atomes différents.

On repère dans la molécule \(\displaystyle{\ce{HF}}\) la liaison covalente entre \(\displaystyle{\ce{H}}\) et \(\displaystyle{\ce{F}}\) à l'aide de la formule de Lewis :

-
Etape 2

Relever l'électronégativité respective des deux atomes

On relève l'électronégativité respective des deux atomes engagés dans la liaison. Les valeurs d'électronégativité sont fournies dans des tables avec l'énoncé.

Dans la table d'électronégativités donnée, on relève les valeurs pour \(\displaystyle{\ce{H}}\) et \(\displaystyle{\ce{F}}\) :

  • \(\displaystyle{X\left(\ce{H}\right)=2,1}\)
  • \(\displaystyle{X\left(\ce{F}\right)=4,0}\)
Etape 3

Calculer la différence d'électronégativité entre les deux atomes

On calcule la différence d'électronégativité entre les deux atomes.

La différence d'électronégativité entre les deux atomes est :

\(\displaystyle{\Delta X=X\left(\ce{F}\right)-X\left(\ce{H}\right)}\)

\(\displaystyle{\Delta X=4,0-2,1}\)

\(\displaystyle{\Delta X=1,9}\)

Etape 4

Rappeler la condition à respecter pour qu'une liaison soit considérée comme polarisée

On rappelle qu'une liaison est considérée polarisée si la différence d'électronégativité entre les deux atomes engagés dans la liaison est comprise entre 0,4 et 2,0 environ.

Une liaison est considérée polarisée si la différence d'électronégativité entre les deux atomes engagés dans la liaison est comprise entre 0,4 et 2,0 environ.

Etape 5

Donner le caractère polaire de la liaison

On donne le caractère polaire de la liaison en comparant la valeur de la différence d'électronégativité calculée aux valeurs énoncées précédemment.

Avec une différence d'électronégativité \(\displaystyle{\Delta X=1,9}\), la liaison a un caractère polaire.

Etape 6

Conclure en représentant la polarité de la liaison

On conclut en représentant la polarité de la liaison à l'aide des charges partielles :

  • L'atome le plus électronégatif porte une charge partielle négative \(\displaystyle{\delta^-}\).
  • L'atome le moins électronégatif porte une charge partielle positive \(\displaystyle{\delta^+}\).

On représente la polarité de la liaison à l'aide des charges partielles :

  • L'atome le plus électronégatif, le fluor, porte une charge partielle négative \(\displaystyle{\delta^-}\).
  • L'atome le moins électronégatif, l'hydrogène, porte une charge partielle positive \(\displaystyle{\delta^+}\).
-

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.