Troisième 2016-2017
Kartable
Troisième 2016-2017

Les figures de style

I

L'opposition

A

L'antithèse

Antithèse

Une antithèse est une figure de style qui consiste à rapprocher deux mots ou deux groupes de mots contraires.

"Ton bras est invaincu mais non pas invincible."
Cette citation, tirée de la pièce Le Cid de Corneille, est une antithèse.

B

L'oxymore

Oxymore

Un oxymore est une figure de style qui consiste à rapprocher deux mots qui s'opposent.

"Cette obscure clarté qui tombe des étoiles."
Cette citation, tirée de la pièce Le Cidde Corneille, est un oxymore.

La plupart du temps, l'oxymore est composé d'un nom et d'un adjectif.

C

Le chiasme

Chiasme

Un chiasme est une figure de style qui consiste à disposer des éléments dans une phrase selon le modèle ABBA. Ce chiasme peut être :

  • Grammatical (adjectif − nom − nom − adjectif)
  • Sémantique (mot de champ lexical 1 − mot de champ lexical 2 − mot de champ lexical 2 − mot de champ lexical 1)

"La beauté sur les fronts, dans les cœurs la pensée."
Cette citation, tirée du poème "Melancholia" de Victor Hugo, est un chiasme.

II

La ressemblance

A

L'allégorie

Allégorie

Une allégorie est une figure de style qui consiste à représenter une idée abstraite de façon imagée.

"[...] l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir."
Cette citation, tirée du poème "Spleen LXXVIII" de Baudelaire, est une allégorie.

B

La comparaison

Comparaison

Une comparaison est une figure de style qui rapproche deux éléments, le comparant et le comparé, au moyen d'un outil de comparaison.

Ces yeux sont bleus comme la mer.
Dans l'exemple précédent, "yeux" est le comparé, "mer" le comparant et "comme" l'outil de comparaison.

L'outil de comparaison peut être :

  • Une conjonction : comme, ainsi que, etc.
  • Un adjectif : pareil à, semblable à, etc.
  • Un verbe : ressembler, avoir l'air, etc.

Elle marche comme sa mère.

Autrefois, la forêt était pareille à celle des contes de fées.

Mon frère ressemble à ton père.

C

La métaphore

Métaphore

Une métaphore est une figure de style qui rapproche comparé et comparant sans outil de comparaison.

Son corps de dieu.
Dans l'exemple précédent, il y a une métaphore qui associe le corps à celui d'un dieu sans se servir d'outil de comparaison.

Le rapprochement entre le comparant et le comparé peut être opéré de différentes manières :

  • Un verbe attributif
  • Une apposition
  • Un complément du nom

La terre est un ballon.

L'ours, roi de bois, marche lentement.

Le néant de son amour.

Dans une métaphore, il est aussi possible que le comparé ne soit pas exprimé.

"Le dernier voyage que Micromégas fit sur notre petite fourmilière."
Dans l'exemple précédent tiré de Micromégas de Voltaire, "petite fourmilière" est une métaphore de Terre.

D

La métonymie

Métonymie

La métonymie est une figure de style qui consiste à remplacer un mot par un autre, auquel il est lié par le sens (remplacer le contenu pour le contenant, la matière pour l'objet, la partie pour le tout).

Boire une tasse de café.

E

La personnification

Personnification

La personnification est une figure de style qui consiste à attribuer des comportements humains à des animaux, des objets ou des éléments naturels.

La souris rajuste ses lunettes.

III

L'atténuation

A

L'euphémisme

Euphémisme

L'euphémisme est une figure de style qui consiste à atténuer un propos dont la formulation directe serait déplaisante.

"Il est parti" signifie "il est mort".

B

La litote

Litote

Une litote est une figure de style par laquelle on dit peu pour suggérer beaucoup.

"Ce n'est pas mauvais" signifie "c'est bon".

C

La périphrase

Périphrase

Une périphrase est une figure de style qui consiste à remplacer un mot par une expression de même sens.

"Le septième art" est une périphrase qui désigne le cinéma.

IV

L'ironie

A

Définition

Ironie

Le locuteur fait preuve d'ironie lorsqu'il semble défendre une thèse qui est contraire à la sienne et que le discours sous-entend, par le trop grand sérieux du discours, que ce raisonnement est tourné en dérision. Le destinataire se trouve alors convaincu de l'invalidité de ce raisonnement et penche pour la thèse du locuteur.

"Ces multitudes s'acharnent les unes contre les autres, non seulement sans avoir aucun intérêt au procès, mais sans savoir même de quoi il s'agit."
Dans Candide, conte philosophique de Voltaire, l'auteur décrit avec ironie la guerre comme une chose ridicule et absurde.

B

L'antiphrase

Antiphrase

Une antiphrase est une figure par opposition qui formule une idée mais en exprime implicitement l'idée contraire. C'est la figure de style exprimant l'ironie par excellence.

0/20 ! Quel génie !

C

La prétérition

Prétérition

Une prétérition est une figure de style qui consiste à affirmer que l'on ne dira pas ce qu'on va justement dire.

Je ne nommerai pas cet homme mais il s'agit de mon voisin Lucien.

V

La répétition

A

L'allitération

Allitération

Une allitération est une figure de style qui consiste à répéter une ou plusieurs consonnes.

"Ce passage a trente pas de long et deux de large, au plus ; il est pavé de dalles jaunâtres, usées décelées, suant toujours une humidité âcre ; le vitrage qui le couvre, coupé à angle droit, est noir de crasse."
Cette citation, tirée du roman Thérèse Raquin d'Émile Zola, est une allitération en "t" et en "l".

B

L'assonance

Assonance

Une assonance est une figure de style qui consiste à répéter une ou plusieurs voyelles.

"Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant."
Cette citation, tirée du poème "Mon rêve familier" de Verlaine, est une assonance.

C

L'anaphore

Anaphore

Une anaphore est une figure de style qui consiste à répéter, au début de plusieurs vers ou de plusieurs phrases, le même mot ou groupe de mots.

"Rome, l'unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !
Rome, qui t'a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu'elle t'honore !"
Cette citation, tirée de la pièce Horacede Corneille, est une anaphore.

D

L'accumulation

Accumulation

L'accumulation est une figure de style consistant à multiplier des mots voisins.

Il se montre arrogant, prétentieux, fier et crâneur.

VI

L'exagération

A

L'emphase

Emphase

Une emphase est un procédé littéraire qui consiste à insister sur une expression ou un mot.

"Oui, mon frère, je suis un méchant, un coupable,
Un malheureux pécheur tout plein d'iniquités,
Le plus grand scélérat qui jamais ait été.
Chaque instant de ma vie est chargé de souillures,
Je ne suis qu'un amas de crimes et d'ordures."
Cette citation, tirée de la pièce Le Tartuffe de Molière, est une emphase.

B

L'hyperbole

Hyperbole

L'hyperbole est une figure de style par laquelle on exagère beaucoup la réalité.

Je crois que je pourrais rester l'éternité à te regarder.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.