Troisième 2015-2016

En vous inscrivant, vous autorisez Kartable à vous envoyer ses communications par email.

ou
Se connecter
Mot de passe oublié ?
ou

Dénotation et connotation

I

La dénotation

Dénotation

La dénotation indique le ou les sens objectifs d'un mot. C'est le sens qu'on trouve dans le dictionnaire et qui est commun à tous les utilisateurs de la langue.

Un collaborateur est quelqu'un qui travaille avec quelqu'un d'autre.

Il peut y avoir plusieurs sens dénotés.

Une cuisinière peut être :

  • Un appareil pour chauffer et cuire les aliments
  • Une personne qui fait la cuisine
II

La connotation

Connotation

La connotation est un sens subjectif d'un mot. Il a une valeur culturelle ou morale et dépend du contexte dans lequel ce mot est utilisé.

Collaborateur a une connotation très péjorative dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale puisqu'il désigne un Français travaillant avec les nazis.

Il existe plusieurs types de connotation :

  • La connotation thématique : on développe un même thème de manière implicite. On utilise pour cela différents procédés : champ lexical, images, sonorités, etc.

La lune était cachée par les nuages, il faisait très sombre. Personne ne se promenait dans le cimetière. Les croix se dressaient fièrement sur les tombes. La nuit s'étendait partout.

Dans l'exemple précédent, les mots en gras appartiennent au champ lexical de la mort. Il y a une connotation thématique commune pour tous ces termes, qui est la thématique de la mort.

  • La connotation de caractérisation : on évoque de façon implicite l'origine sociale d'un personnage. On utilise pour cela différents procédés : registres de langue, choix des noms propres, sonorités, archaïsmes, termes étrangers (si personnage étranger), noms de lieu, etc.

"J'habite un grand appartement sur les Champs-Élysées à Paris. Il m'a été légué par mon cher grand-père, qui fut autrefois général pendant la grande guerre".

Dans l'exemple précédent, le lieu de vie du locuteur et la position hiérarchique de son grand-père laissent supposer qu'il appartient à un milieu aisé. Par ailleurs, le niveau de langue est soutenu avec notamment l'emploi du passé simple "fut". Les mots sont liés par une connotation de caractérisation.

  • La connotation appréciative : le locuteur donne son avis positif ou négatif. On utilise différents procédés : suffixes, champ lexical, figures de style, etc.

Il portait un vieux manteau verdâtre que j'ai trouvé particulièrement laid.

Dans l'exemple précédent, les adjectifs "vieux", "verdâtre" et "laid" appartiennent au champ lexical de la laideur. Par ailleurs, le suffixe -âtre ajoute à la critique négative. Les mots sont liés par une connotation appréciative dépréciative.

  • La connotation culturelle : les mots n'ont pas la même connotation selon les cultures.

En Asie, le rouge est la couleur de la robe de la mariée. C'est une couleur qui évoque la chance.

En Europe, le rouge est la couleur du sang, donc de la mort, mais aussi de la passion.