Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

L'expression de la cause et de la conséquence

I

Exprimer la cause

A

Exprimer la cause avec une proposition subordonnée circonstancielle de cause

La proposition subordonnée circonstancielle de cause

On peut exprimer la cause avec une proposition subordonnée conjonctive circonstancielle de cause. Celle-ci est introduite par une conjonction de subordination exprimant la cause et est complément circonstanciel de cause de la proposition principale.

Les feuilles tombent parce que l'automne arrive.
Dans l'exemple précédent "parce que l'automne arrive" est une proposition subordonnée conjonctive, complément circonstanciel de cause de la proposition principale. En effet, elle est introduite par la conjonction de subordination parce que et répond à la question "pourquoi les feuilles tombent-elles ?".

Les principales conjonctions introduisant une proposition subordonnée circonstancielle de cause sont :

  • Parce que
  • Comme
  • Puisque
  • Du fait que
  • Vu que
  • Attendu que
  • Étant donné que
  • Sous prétexte que
  • Du moment que

Subordonnée participiale exprimant la cause

Une subordonnée participiale peut avoir pour fonction d'être complément circonstanciel de cause.

L'automne étant terminé, le froid s'installe.
Dans l'exemple précédent, la proposition participiale "l'automne étant terminé" est complément circonstanciel de cause de la principale.

B

Exprimer la cause avec un complément circonstanciel de cause

Le complément circonstanciel de cause

On peut exprimer la cause au moyen d'un complément circonstanciel de cause. Celui-ci est introduit par une préposition et composé d'un infinitif ou d'un groupe nominal.

Elle tremble de peur.
Dans l'exemple précédent, "de peur" exprime la raison pour laquelle le sujet "elle" "tremble". C'est un complément circonstanciel de cause.

Les principales prépositions (ou locutions prépositives) introduisant un complément circonstanciel de cause sont :

  • À cause de
  • Grâce à
  • En raison de
  • De
  • Pour
  • Sous prétexte de
  • Faute de
C

Exprimer la cause avec un adverbe ou une conjonction de coordination

Adverbes et conjonction de coordination exprimant la cause

Les adverbes "en effet", "tellement" et "tant" et la conjonction de coordination "car" introduisent l'expression de la cause.

Elle tremble car elle a froid.
Dans l'exemple précédent, "car" coordonne la proposition "elle a froid" à la précédente et exprime la cause de la première proposition.

Elle a tellement froid qu'elle grelotte.
Dans l'exemple précédent, "tellement froid" est la raison pour laquelle "elle grelotte".

II

Exprimer la conséquence

A

Exprimer la conséquence avec une proposition subordonnée circonstancielle de conséquence

La proposition subordonnée conjonctive circonstancielle de conséquence

On peut exprimer la conséquence avec une proposition subordonnée conjonctive circonstancielle de conséquence. Celle-ci est introduite par une conjonction de subordination exprimant la conséquence et est complément circonstanciel de conséquence de la proposition principale.

Les feuilles sont tombées si vite qu'on a l'impression que l'automne est déjà fini.
Dans l'exemple précédent, "qu'on a l'impression que l'automne est déjà fini" est une proposition subordonnée conjonctive, complément circonstanciel de conséquence de la proposition principale. En effet, elle est introduite par la conjonction de subordination "si... que" et montre le résultat de la principale.

La proposition subordonnée de conséquence peut être introduite par :

  • De (telle) sorte que
  • De (telle) manière que
  • Si bien que
  • En sorte que
  • "Que" annoncé par : tant, tellement, si, si bien, à tel point, tel
  • Pour que
  • Sans que
B

Exprimer la conséquence avec un complément circonstanciel de conséquence

Le complément circonstanciel de conséquence

On peut exprimer la conséquence au moyen d'un complément circonstanciel de conséquence. Celui-ci est introduit par une préposition et composé d'un infinitif ou d'un groupe nominal.

Il a travaillé jusqu'à la folie.
Dans l'exemple précédent, le groupe nominal "jusqu'à la folie" exprime la conséquence de l'action du verbe.

Il a travaillé jusqu'à devenir fou.
Dans l'exemple précédent, le groupe infinitif "jusqu'à devenir" fou exprime la conséquence de l'action du verbe.

Les principales prépositions (ou locutions prépositives) introduisant un complément circonstanciel de conséquence sont les suivantes :

  • Au point de
  • Jusqu'à
  • À
C

Exprimer la conséquence avec un adverbe ou une conjonction de coordination

Adverbes et conjonction de coordination exprimant la conséquence

Les adverbes et locutions adverbiales "c'est pourquoi", "à cause de cela", "c'est pour cela", "aussi", "ainsi", "par conséquent", "en conséquence", et la conjonction de coordination "donc" introduisent l'expression de la conséquence.

Elle a froid, c'est pourquoi elle tremble.
Dans l'exemple précédent, "c'est pourquoi elle tremble" exprime la conséquence de la première proposition.

Elle a froid donc elle tremble.
Dans l'exemple précédent, "donc elle tremble" exprime la conséquence de la première proposition.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.