Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

Les modalisateurs

I

La modalisation

Modalisation

Le locuteur, dans son énoncé, exprime souvent son point de vue (opinions et sentiments). Le discours est marqué par plusieurs marques de cette subjectivité que l'on appelle "la modalisation du discours".

La modalisation permet de traduire :

  • Une certitude
  • Un jugement positif ou négatif

À l'évidence, il ne viendra pas.

C'est un excellent professeur.

Modalisateur

Les modalisateurs sont les outils par lesquels le locuteur exprime son point de vue par rapport à l'énoncé. Il s'agit des éléments constituant la subjectivité d'un texte.

II

Les procédés de modalisation

A

Les procédés lexicaux

Le vocabulaire utilisé par le locuteur peut révéler sa subjectivité. On utilise alors :

  • Des adverbes d'opinion : hélas, sans doute, évidemment, etc.
  • Des adverbes d'intensité : trop, pas assez, etc.
  • Un champ lexical péjoratif pour exprimer un jugement négatif : détestable, mauvais, insupportable, etc.
  • Un champ lexical mélioratif pour exprimer un jugement positif : formidable, merveilleux, incroyable, etc.

Hélas ! il nous a quittés.

J'ai vraiment trop de devoirs !

Cette tarte est détestable !

J'ai trouvé ce livre merveilleux !

B

Les procédés grammaticaux

Plusieurs procédés grammaticaux peuvent être utilisés pour modaliser le discours :

  • Les phrases exclamatives pour exprimer l'étonnement, la surprise, la colère, la joie, etc.
  • Les phrases interrogatives pour exprimer l'étonnement, la surprise, la colère, la joie, etc.
  • Le conditionnel pour exprimer l'incertitude.
  • Les auxiliaires modaux : pouvoir, falloir, devoir.

Il a eu son examen !

Il n'a pas vraiment fait ça ?

Ils assurent qu'on aurait pu éviter ce scandale.

Elles auraient dû nous prévenir.

C

Les procédés stylistiques

Certaines figures de style permettent de modaliser le discours :

  • La comparaison qui est toujours subjective.

Il est toujours en retard, comme son père.

  • La métaphore qui est également toujours subjective.

Ma sœur, cette flèche, a remporté la course.

  • L'antiphrase qui est souvent ironique et permet de dire le contraire de ce que l'on pense.

Une semaine pour écrire dix lignes ! Ah bravo, je te félicite !

  • La litote qui permet de modérer un propos.

Ton devoir n'est pas très bon.

  • L'hyperbole qui permet d'exagérer.

Je n'ai jamais rien lu d'aussi beau, ce livre est une pure merveille.

III

Les nuances exprimées par les modalisateurs

NuanceModalisateurs
Le douteAdverbes d'opinion : "probablement", "peut-être"
Verbes d'opinion : "je doute"
Conditionnel
Futur de probabilité
Jugement mélioratif ou péjoratifForme exclamative
Adjectifs péjoratifs ou mélioratifs
Reprise nominale
Verbes de jugement : "j'espère", "je crains"
La certitudeForme affirmative
Verbes d'opinion : "j'affirme", "je suis sûr"
Adverbes d'opinion : "oui"
L'incrédulitéLocution adverbiale ou adverbe : "d'après lui", "selon lui"
Paroles rapportées
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.