Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

L'organisation du territoire français

Le territoire français est composé d'espaces plus ou moins dynamiques. Ces différences s'expliquent par l'Histoire ou encore les facteurs naturels. Cependant, plus récemment cette organisation du territoire a connu des changements, notamment du fait de la mondialisation et de l'intégration européenne.

Le territoire français n'est aujourd'hui pas organisé de façon homogène. C'est l'aménagement du territoire qui a pour but de corriger certaines inégalités entre les espaces. L'aménagement des réseaux de transport est un facteur essentiel de cette réorganisation.

I

L'agglomération parisienne

A

Paris, une métropole au rayonnement exceptionnel

À l'échelle nationale, Paris domine le territoire français et influence son organisation. Elle attire les hommes (12 millions d'habitants habitent dans son aire urbaine), les grandes entreprises, ainsi que les investissements directs à l'étranger. C'est un espace moteur pour le pays mais qui a tendance à écraser le reste du territoire. 29% du PIB français est ainsi réalisé en Île-de-France.

La métropole parisienne domine le territoire français. Elle regroupe de très nombreuses activités de commandement et de très nombreuses fonctions :

  • La fonction politique se trouve notamment au palais de l'Élysée ou à l'Assemblée nationale.
  • La fonction économique se trouve notamment dans la tour Montparnasse, ou dans le site de La Défense qui accueille le siège social de nombreuses entreprises transnationales.
  • La fonction financière se trouve à la Bourse de Paris ou au ministère des Finances.
  • La fonction culturelle est matérialisée par le Louvre ou encore Notre-Dame de Paris. La capitale concentre un grand nombre de musées nationaux et de sites historiques majeurs.

Paris se situe au cœur des réseaux de transports du pays. Les autoroutes et voies ferrées sont organisées en étoile autour de la capitale. De la même manière, le principal hub français se trouve au Nord-Est de la capitale. C'est l'aéroport de Roissy, qui constitue une escale pour la plupart des déplacements aériens internationaux.

Paris joue également un rôle de premier ordre sur la scène internationale. C'est l'une des quatre plus importantes villes mondiales, aux côtés de Londres, New York et Tokyo. C'est également la deuxième capitale économique européenne, derrière Londres. À l'échelle mondiale, Paris est un pilier de la mondialisation. C'est notamment le cas de La Défense qui est le premier quartier d'affaires européen. Pour conserver son rayonnement, Paris est aussi la première plate-forme aéroportuaire d'Europe avec 82 millions de voyageurs et 6 millions de touristes qui visitent Paris tous les ans. On dit que c'est une métropole mondiale.

Métropole mondiale

La métropole mondiale est une métropole de grande taille, dont la puissance économique, politique, culturelle ou financière exerce une influence à l'échelle mondiale.

Paris est la seule métropole mondiale de France car elle concentre de nombreuses fonctions de commandement ayant une influence à l'échelle mondiale.

B

Une agglomération avec de fortes inégalités socio-spatiales

L'aire urbaine de Paris n'est pas homogène, des difficultés et des inégalités socio-spatiales s'y rencontrent. Au sein de cet espace se côtoient des communes ou des quartiers aisés ou au contraire très pauvres. On parle alors de "fracture sociale". C'est aussi le cas entre l'Ouest parisien plus riche que l'Est.

L'aménagement du territoire de l'agglomération parisienne a pour but de réduire les inégalités entre les espaces dynamiques et les espaces en difficulté. Le but est d'assurer une meilleure compétitivité de l'ensemble de l'agglomération. Le projet du Grand Paris pour le XXIe siècle vise à aménager l'agglomération parisienne en vue de la rééquilibrer et de renforcer son attractivité autour d'un nouveau réseau de transport en commun reliant des pôles de compétitivité de niveau mondial. Il vise également à améliorer l'accessibilité parisienne, tout en créant des pôles d'activités. C'est ainsi le cas du pôle scientifique sur le plateau de Saclay. Ce projet vise à maintenir le rang mondial de Paris.

II

La France, un territoire de contrastes

A

Un territoire contrasté

1

Les espaces les plus dynamiques

L'organisation du territoire français est encore largement dominée par l'agglomération parisienne. Cependant, l'intégration à la mondialisation tend à faire émerger certains espaces (les métropoles, les littoraux ou les espaces frontaliers), alors que d'autres espaces moins bien intégrés à la mondialisation sont de plus en plus en difficulté.

Les régions dynamiques sont :

  • Les littoraux, notamment avec les Zones industrialo-portuaires (ZIP) ou le tourisme balnéaire : la mondialisation et l'impulsion de l'État ont accéléré le phénomène de littoralisation, c'est-à-dire de concentration des populations et des activités sur les façades maritimes dynamiques.
  • Les frontières ont un rôle d'interface majeur. La formation d'Eurorégions, sous l'impulsion de l'Union européenne, renforce le rôle joué par les régions frontalières en France (par exemple la Lorraine reliée à l'Allemagne et au Luxembourg).
  • Les métropoles concentrent la majeure partie des activités les plus lucratives, c'est-à-dire des activités de services.
Interface

Une interface est une zone de contacts et d'échanges privilégiés entre deux espaces géographiques différents.

2

Les espaces les moins dynamiques

Certains espaces demeurent cependant isolés de la mondialisation et du dynamisme qui en résulte.

  • Un certain nombre d'anciens espaces industriels non reconvertis conservent leurs friches industrielles et sont marginalisés.
  • Certains espaces ruraux éloignés des façades maritimes et des métropoles dynamiques sont de plus en plus isolés.
  • Les territoires d'outre-mer sont nettement moins intégrés à la mondialisation.
  • Des espaces sont parcourus par de grands axes de transports reliant des régions dynamiques : ils ne présentent pas d'escales de la part de ces axes de transports et souffrent donc d'un "effet tunnel".
  • Les Zones urbaines sensibles présentent un niveau de richesse assez peu élevé, de nombreuses difficultés en matière de délinquance et d'intégration au reste de la société.
3

Réduire les disparités

Aménager le territoire vise à prendre en compte une double logique : réduire les disparités territoriales tout en renforçant les points forts (Paris, les pôles de compétitivité, etc.). Les acteurs à l'origine de ces aménagements sont l'État, les collectivités territoriales et les entreprises privées. Une compétition se met cependant en place entre les territoires français pour attirer les hommes et les entreprises. Le marketing territorial utilise les codes de la publicité.

Aménagement du territoire

L'aménagement du territoire est l'ensemble des mesures qui visent à réduire les inégalités à l'intérieur d'un territoire, et qui veulent améliorer sa compétitivité.

B

Les métropoles régionales

Le tissu métropolitain français se compose de trois métropoles qui ont une envergure européenne car elles accueillent des services de haut niveau et des centres de commandement qui leur confèrent une influence à l'échelle européenne : Lyon, Marseille et Lille.

D'autres métropoles françaises exercent une influence régionale forte et constituent des pôles dynamiques : c'est le cas de Toulouse, Montpellier ou Grenoble.

Ces métropoles permettent d'opérer un rééquilibrage du territoire par rapport à la domination de Paris. Ce mouvement a été favorisé par la politique de décentralisation qui a débuté en 1982. Afin d'asseoir leur rôle et leur influence à l'échelle régionale, nationale ou européenne, ces métropoles entrent parfois en compétition.

Elles cherchent alors à développer :

  • Leur intégration aux réseaux de transports : ainsi, Lille favorise l'usage du TGV grâce à sa nouvelle gare TGV Lille-Europe. De la même manière, le nouvel aéroport de Lyon Saint-Exupéry vise une activité internationale.
  • L'implantation de pôles de compétitivité dans les espaces périurbains : c'est le cas de regroupements d'universités, de centres de recherche et d'entreprises de haute technologie.
  • L'augmentation de leur influence économique : des entreprises transnationales (comme Google à Grenoble) s'implantent et créent des quartiers d'affaires (comme Euroméditerranée à Marseille).
III

La France connectée par ses réseaux de transport

A

Des inégalités dans le réseau de transport français

Jusqu'aux années 1980, la priorité est donnée à la centralisation des réseaux de transport en étoile autour de Paris. C'est ainsi qu'ont été initialement conçus les réseaux d'autoroutes et de lignes à grande vitesse.

Aujourd'hui, des projets visent à développer les axes ne passant pas par la capitale afin de rééquilibrer le territoire. Cette nouvelle priorité renforce les disparités territoriales :

  • Les espaces les plus peuplés sont de mieux en mieux desservis comme Paris, les grandes métropoles ou les vallées fluviales.
  • Les espaces périphériques sont marginalisés comme les montagnes, les espaces ruraux profonds et les territoires d'outre-mer. Une grande partie d'entre eux sont victimes de "l'effet tunnel" car aucun axe de transport majeur n'y fait escale.
B

Une intégration au réseau de transport européen

L'intégration de la France dans l'Union européenne se manifeste d'abord par l'intégration de ses réseaux de transport dans le réseau européen. Toutefois, ces aménagements, en favorisant le développement des grands axes européens, accentuent des inégalités au sein du territoire français. La France se caractérise par sa position de carrefour européen entre l'Europe du Nord et du Sud. Un axe européen majeur Lille − Paris − Lyon − Marseille s'est ainsi dessiné.

La priorité actuelle étant de renforcer les axes de transports connectés au réseau européen, de grands projets sont mis en œuvre. Ces derniers nécessitent des travaux et des investissements importants, auxquels l'Union européenne participe parfois :

  • Le creusement de tunnels afin d'abolir des barrières géographiques (mer, montagnes) comme le tunnel sous la Manche ou le tunnel du Mont Blanc
  • La construction et la modernisation de grands aéroports afin de relier la France au trafic aérien européen comme le hub aérien de Roissy
  • Le développement des ports de marchandises tels que Le Havre ou Marseille
  • La construction de LGV (Lignes à grande vitesse) connectées au reste de l'Europe comme la ligne Rhin-Rhône
  • Le renforcement du réseau autoroutier français en lien avec les pays frontaliers : 11 000 km construits en 2011
C

L'impact environnemental des transports

Les transports, parce qu'ils génèrent d'importantes pollutions, se situent au cœur des préoccupations environnementales actuelles.

Certaines solutions sont valorisées afin de limiter l'impact écologique des transports :

  • Dans les villes, les transports en commun doivent remplacer la voiture. L'utilisation des véhicules électriques est aussi favorisée.
  • Sur de longues distances, le transport ferroviaire est moins polluant que la voiture ou l'avion. Dans le transport de marchandises, le transport des camions sur des trains se développe.

Cependant, la construction de nouvelles infrastructures de transport pose également des problèmes de pollution et de réduction des terres agricoles.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.