Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

La France, un territoire sous influence urbaine

La France est un territoire de plus en plus urbanisé. Le processus d'urbanisation s'est accompagné d'un étalement urbain autour des principales aires urbaines. Ces mutations ont affecté les espaces ruraux qui se sont eux aussi transformés en espaces urbains. Ces mutations ont provoqué de nombreux débats et conflits d'usage dans les espaces périurbains.

I

Un territoire très urbanisé

A

Un important phénomène d'urbanisation

Jusqu'en 1931, la population française était majoritairement rurale. L'urbanisation a donc été très rapide, du fait d'un important exode rural (un départ massif des habitants des campagnes vers les villes). Depuis la fin du XIXe siècle, le taux d'urbanisation ne cesse d'augmenter en France. Aujourd'hui, 82% de la population vit dans une grande aire urbaine. L'urbanisation est cependant inégale. Paris est la première aire urbaine de France et les régions du Nord, de l'Est et du Sud-Est ont les taux d'urbanisation les plus élevés. A l'Ouest et dans le centre du pays, il y a aussi d'importantes aires urbaines (Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes, etc.) mais l'urbanisation y est globalement plus faible.

-

Les principales aires urbaines en France

B

La constitution d'une aire urbaine

L'espace urbain occupe une place croissante du territoire français. Cet espace urbain est composé d'aires urbaines. Les aires urbaines sont composées de trois espaces différents :

  • La ville-centre qui regroupe des populations aisées, ainsi que de nombreux services, loisirs et centres de décision.
  • La banlieue, située à proximité du centre-ville, qui est un espace essentiellement résidentiel où vivent des personnes qui travaillent en ville.
  • La couronne périurbaine, qui est plus éloignée du centre. Elle accueille des logements mais également des activités industrielles et de grandes infrastructures (aéroports, centres commerciaux, parcs de loisirs).
  • L'ensemble formé de la ville-centre et de la banlieue est appelé un pôle urbain.
  • L'ensemble formé des trois espaces (ville-centre, banlieue et couronne périurbaine) est appelé une aire urbaine.
-

Schéma d'une aire urbaine

C

Un important phénomène de métropolisation

Les grandes villes attirent les hommes et les activités. Peu à peu, les plus grandes villes se transforment en métropoles, qui sont de grandes villes regroupant l'essentiel des centres de décision et de services en France. La métropolisation est la concentration des hommes et des activités dans les métropoles.

Les métropoles peuvent avoir une grande variété d'influence. Paris est la seule ville à atteindre une véritable dimension mondiale. Elle domine ce tissu de métropoles françaises. On parle de métropole mondiale. D'autres métropoles ont une échelle nationale comme Marseille, Lyon ou encore Lille. Enfin, de grandes villes exercent une influence régionale comme Toulouse, Bordeaux, Grenoble et Montpellier.

Métropole

Une métropole est une ville regroupant des services rares et ayant des fonctions de commandement à l'échelle régionale, nationale ou mondiale.

En France, Paris est la seule métropole mondiale.

II

L'essor de la périurbanisation

A

Le phénomène d'étalement urbain

Le phénomène dominant l'espace urbain aujourd'hui est le phénomène de périurbanisation, désignant l'arrivée d'habitants et d'activités dans les espaces ruraux en périphérie des grandes villes qui les transforment peu à peu en espace urbain (plus de 2000 habitants dans une commune). C'est le phénomène d'étalement urbain. Ce dernier est proportionnel à la puissance de la métropole ou à son attractivité. L'aire urbaine de Paris s'étale ainsi sur 100 km de rayon.

Étalement urbain

L'étalement urbain désigne l'extension des villes au détriment de l'espace rural. On parle également de périurbanisation.

Cet étalement crée de vastes aires urbaines au sein desquelles les déplacements sont nombreux. En effet, la ville-centre concentre de nombreux emplois alors que l'espace périurbain a surtout une fonction résidentielle. Les habitants des communes situées dans cet espace périurbain font donc quotidiennement des déplacements, entre l'espace périurbain et la ville-centre. On parle de migrations pendulaires. Ces déplacements sont majoritairement effectués en voiture, voire en train, ce qui explique que les espaces périurbains se développent le long des axes de communication.

Migrations pendulaires

Les migrations pendulaires désignent les déplacements quotidiens des personnes qui travaillent en centre-ville et vivent dans l'espace périurbain.

-

Les migrations pendulaires dans l'aire urbaine

B

Les causes de la périurbanisation

La périurbanisation s'explique par plusieurs causes :

  • La volonté de se loger à bas coût : le prix de l'immobilier dans la ville-centre est si élevé, du fait de sa popularité, qu'il ne permet pas, pour de nombreuses familles, d'avoir beaucoup de place ou de confort. Pour le même budget, une famille vivant dans un espace périurbain pourra plus souvent accéder à un grand pavillon plutôt qu'à un appartement de taille modeste. La question se pose alors davantage pour des jeunes couples ayant eu un ou plusieurs enfants.
  • La volonté de profiter d'un cadre de vie agréable : les espaces périurbains sont encore souvent empreints du caractère naturel de la campagne. Ce mode de vie est souvent attractif pour des familles ayant des enfants en bas âge.
  • Les progrès des transports : ils permettent de relier rapidement la ville-centre à son espace périurbain. Le train ou les autoroutes sont donc fortement utilisés dans ce cadre.
C

Les conséquences de la périurbanisation

Cette périurbanisation a de nombreuses conséquences :

  • La multiplication des migrations pendulaires a un coût financier mais aussi environnemental à cause de la pollution dégagée.
  • L'étalement de la ville sur les espaces ruraux entraînent leur mitage, c'est-à-dire du grignotage de l'espace rural par des maisons individuelles, à proximité d'une agglomération.
  • Les conflits d'usage entre d'anciens habitants des espaces ruraux qui se voient envahis par la ville et les nouveaux habitants (appelés néoruraux) se multiplient. C'est ainsi le cas pour l'occupation d'un territoire potentiellement agricole afin d'en faire une résidence pavillonnaire. C'est aussi le cas des activités commerciales qui se développent dans les espaces périurbains afin de profiter de cette nouvelle population alors même que les anciens habitants avaient pu choisir de vivre dans ces anciens espaces ruraux pour leur calme et leur isolement.

Cependant, on tente aujourd'hui de limiter ces effets négatifs. On cherche ainsi à mettre un frein à la périurbanisation en mettant en place les principes du développement durable dans les espaces périurbains (construction d'immeubles plutôt que de pavillons, préférence au train plutôt qu'à la voiture, etc.). De plus, la périurbanisation peut être un atout pour les campagnes proches des grandes villes. Cela permet de renouveler la population et de dynamiser ces espaces souvent oubliés de la vie économique.

Conflit d'usage

Un conflit d'usage est un conflit à propos de l'exploitation d'une ressource (territoire, eau, pétrole, etc.).

Depuis septembre 1999, une partie des habitants d'Héric, commune située en Loire-Atlantique, s'oppose à quatre projets d'implantation de porcheries industrielles. Il s'agit ici d'un conflit d'usage concernant le territoire de la commune.

III

La répartition de la population française et ses dynamiques

La population est très inégalement répartie sur le territoire français. On trouve une très importante densité de population au niveau des aires urbaines (comme Lyon ou Toulouse), de la capitale (Paris), de la région qui l'entoure (l'Île-de-France), des littoraux (comme la Côte d'Azur) ou des frontières (exemple de la frontière France-Belgique, autour de Lille).

Des causes diverses expliquent cette concentration de la population :

  • Les aires urbaines, la capitale ainsi que l'Île-de-France attirent une importante population à la recherche d'emplois et d'activités économiques et culturelles (loisirs) diverses. Les migrants étrangers notamment s'y regroupent donc naturellement.
  • Les littoraux et les frontières sont des interfaces permettant de nombreux échanges (frontaliers ou encore dans des ports). La forte concentration de population (venant notamment du Nord et de l'Est de la France) et d'activités sur ces littoraux est appelée la littoralisation.
  • Les littoraux au sud du pays constituent également, par leur climat et les conditions de vie qu'ils proposent, des régions très attractives. L'attractivité pour ces régions ensoleillées s'appelle l'héliotropisme. Elle provoque de nombreuses migrations internes du Nord vers le Sud de la France. Ce sont ces migrations qui permettent d'expliquer la forte concentration de population qui y vit.

Héliotropisme

L'héliotropisme est l'attractivité des régions du sud, ensoleillées.

La Côte d'Azur est une région de bord de mer, ensoleillée, avec une population dense et de nombreuses activités économiques. De nombreux habitants d'Île-de-France viennent s'y installer chaque année.

Littoralisation

La littoralisation est la concentration des hommes et des activités sur les littoraux.

La littoralisation est un phénomène majeur sur la Côte d'Azur où le prix de l'immobilier est extrêmement élevé, du fait de l'attractivité de la région et de la concentration de la population. Nice est l'exemple typique d'une ville surpeuplée.

Cependant, toute la France n'est pas aussi densément peuplée. Il existe même en France un espace situé du Nord-Est au Sud-Ouest de la France, qui est très peu peuplé. On l'appelle la diagonale du vide. Les régions montagneuses (comme le Jura ou les Vosges) sont aussi très peu peuplées.

L'isolement de certaines régions rurales profondes ou encore les contraintes naturelles telles que l'altitude en montagne empêchent la population de croître et rendent ces espaces peu attirants. La population y étant peu nombreuse et les contraintes naturelles importantes, les entreprises sont peu enclines à s'y implanter, ne favorisant donc pas l'arrivée d'une nouvelle population à la recherche d'emplois.

Le poids de l'Histoire joue également un rôle important. Les endroits où la population s'est fortement implantée dans le passé (notamment près des fleuves) sont aussi celles qui sont les plus peuplées aujourd'hui car c'est à ces endroits que la population s'est multipliée et autour d'eux que les activités économiques se sont organisées. Les régions autrefois délaissées sont également celles qui sont les plus délaissées aujourd'hui.

On peut récapituler dans un tableau la répartition de la population française et ses dynamiques :

LieuxCauses
Fortes densitésAires urbaines
Région Ile-de-France
Littoraux
Grandes vallées fluviales
Régions frontalières du Nord et de l'Est de la France
Activités économiques importantes
Poids de l'Histoire
Faibles densitésMontagnes
Espaces ruraux
Activités économiques moins importantes
Contraintes naturelles

Migrations internes

Du Nord vers le Sud
Littoralisation (concentration des hommes et des activités sur les littoraux)
Héliotropisme (attraction des territoires ensoleillés)
Dynamisme des aires urbaines du Sud
Migrations externesDepuis l'étranger
Depuis les DROM COM
Recherche d'un meilleur niveau de vie
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.