Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

Des colonies aux Etats nouvellement indépendants

Après la Seconde Guerre mondiale, les colonies des puissances européennes en Asie et en Afrique réclament leur autonomie voire leur indépendance. Ce mouvement de décolonisation s'étend principalement entre 1947 et 1962. Selon les colonies, l'indépendance est acquise par la négociation ou la violence. Les pays nouvellement indépendants sont ensuite confrontés aux problèmes liés à leur développement et à leur reconnaissance sur la scène internationale.

I

Des exemples de décolonisation

A

La décolonisation de l'Inde

Décolonisation

La décolonisation est l'indépendance rendue aux colonies.

La décolonisation de l'Inde est obtenue en 1947.

En Inde, la "perle de l'empire britannique", le mouvement national est ancien et c'est l'une des raisons qui explique que le pays est l'un des premiers à accéder à l'indépendance.

Dès la fin de la Première Guerre mondiale, Gandhi s'oppose à la colonisation britannique avec la "non-violence". Son parti, le parti du Congrès, vote la résolution "Quit India" (Quittez l'Inde!) en 1942 qui provoque l'arrestation de Gandhi et de Nehru.

Le mouvement nationaliste se poursuit après la Seconde Guerre mondiale avec le parti du Congrès et la Ligue musulmane dirigée par Ali Jinnah.

L'indépendance est accordée par les Britanniques en 1947. Cependant le pays est immédiatement en proie à des conflits religieux. Alors que le parti du Congrès veut conserver un Etat unitaire qui serait à majorité hindoue et dans lequel les musulmans seraient minoritaires, la Ligue musulmane souhaite une division du pays afin de créer un Etat majoritairement musulman et un Etat hindouiste.

De violent conflits opposent les deux communautés et aboutissent à la partition du pays en plusieurs Etats : L'union indienne et le Pakistan. Des massacres sont perpétrés et d'importants déplacements de population entre l'Inde et le Pakistan ont lieu.

B

La décolonisation de l'Algérie

L'Algérie est une colonie de peuplement française depuis 1830. En 1954, il y a 9,5 millions d'habitants dans cette colonie, dont 10% sont d'origine européenne. Elle fait partie intégrante du territoire français et est organisée en départements. Toutefois, après la Seconde Guerre mondiale, des revendications nationalistes émergent afin d'obtenir l'indépendance de l'Algérie. À la différence du Maroc ou de la Tunisie où l'indépendance a été négociée, les attentats algériens entraînent une véritable guerre avec la France.

De fortes inégalités existent entre les populations européennes vivant dans la colonie (les "Pieds-Noirs") et les Algériens. Ces inégalités attisent les tensions entre les communautés. Par exemple, les Algériens n'ont pas les mêmes droits politiques que les Français et vivent dans la pauvreté.

Une série d'attentats éclate en 1954, contre les intérêts français. Ils sont organisés par le Front de libération nationale (FLN). La France refuse de parler de guerre, mais envoie l'armée réprimer ce mouvement nationaliste. Une violence extrême est utilisée par les deux camps : torture, attentats, etc.

Après 8 ans de combats, le président français Charles de Gaulle entame des négociations avec les nationalistes algériens. En 1962, les accords d'Évian mettent fin aux combats et proposent l'indépendance aux Algériens. Le bilan de cette indépendance est lourd : environ 400 000 morts côté algérien, 1 million de Pieds-Noirs sont obligés de rentrer en France, les harkis (des Algériens qui avaient pris le parti de la France) sont massacrés par le FLN.

L'Algérie accède à l'indépendance après une guerre de décolonisation particulièrement violente et qui reste encore taboue aujourd'hui.

C

La décolonisation de l'Afrique

Au début du XXe siècle, les nations européennes se sont complètement approprié le territoire africain, à l'exception du Libéria et de l'Abyssinie. La Grande-Bretagne et la France ont les plus grandes possessions, mais le Portugal, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et la Belgique sont également propriétaires de portions du territoire africain.

  • En 1941, Roosevelt et Churchill se rencontrent pour discuter du monde de l'après-guerre. Il en résulte la Charte de l'Atlantique. L'une des clauses de ce document, introduite par Roosevelt, est l'autonomie des colonies britanniques. Cette charte explique la relative facilité et précocité avec lesquelles les anciennes colonies britanniques ont obtenu leur indépendance.
  • Les colonies françaises d'Afrique noire obtiennent leur indépendance en 1960 par des négociations plus ou moins musclées.
  • Le Portugal reste plus tardivement en guerre et entend maintenir ses colonies par les armes. Des guerres sanglantes ont lieu en Angola et au Mozambique. Ces deux pays obtiennent leur indépendance en 1975.
II

Le mouvement de la décolonisation dans le monde

A

Le phénomène de décolonisation

Les grandes puissances coloniales au début du XXe siècle sont la France, l'Angleterre, le Portugal, l'Espagne, la Belgique, l'Italie et la Hollande. Elles sortent affaiblies de la Seconde Guerre mondiale. Des mouvements nationalistes vont profiter de ce contexte pour se développer dans les colonies.

L'essor d'une élite indigène cultivée, qui a parfois étudié dans la métropole, permet le développement d'un discours anticolonial à l'intérieur même des colonies. Soutenue par les deux superpuissances que sont les États-Unis et l'URSS, ainsi que par l'ONU, elle cherche à faire entendre sa voix sur la scène internationale. Ce sont ensuite les grandes puissances qui font pression sur la métropole pour qu'elle libère sa colonie. C'est ainsi le cas de l'ONU qui prône le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et qui soutient les mouvements indépendantistes.

À partir de 1945, un vaste mouvement de décolonisation se déclenche. Il commence en Asie, puis se poursuit en Afrique dans les années 1950. C'est notamment le cas des colonies françaises que sont la Tunisie et le Maroc et qui obtiennent leur indépendance en 1956.

Le processus, une fois lancé, ne s'arrête pas. L'exemple d'une colonie devenue indépendante en entraîne d'autres dans les régions voisines. Par exemple, l'indépendance de l'Inde en 1947 entraîne celle de Ceylan, de la Birmanie et de l'Indonésie.

Cependant, l'indépendance peut s'obtenir de deux façons : par la guerre comme ce fut le cas pour l'Algérie ou par la négociation comme ce fut le cas pour l'Inde.

-

La décolonisation du monde

B

L'affirmation sur la scène internationale

Lors de la conférence de Bandung en 1955, 29 anciennes colonies se réunissent pour dénoncer la colonisation et revendiquer leur indépendance. Ces pays forment une alliance appelée le tiers-monde. Ils cherchent à se développer et défendent le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Lors de la conférence de Belgrade en 1961, les pays décolonisés créent le mouvement des "non-alignés". Ils ne s'allient ni à l'URSS ni aux États-Unis dans le cadre de la guerre froide.

Lors de la conférence d'Alger en 1973, les pays décolonisés demandent un nouvel ordre économique mondial pour équilibrer les richesses entre le Nord et le Sud.

Tiers-monde

Le tiers-monde est le nom donné à un ensemble de pays issus de la décolonisation. Ils sont souvent pauvres.

Par exemple, l'Angola est un pays du tiers-monde.

Les non-alignés

Les non-alignés sont les pays du tiers-monde qui refusent d'appartenir à l'un des deux blocs durant la guerre froide.

Par exemple, l'Éthiopie est un pays non-aligné.

C

Un développement difficile

Les dérives de la décolonisation que sont l'instabilité politique, les conflits frontaliers, l'écroulement économique, et une dette énorme sont des obstacles au développement des anciennes colonies. En effet, les États nouvellement indépendants sont désormais face au problème de leur développement :

  • Les anciennes colonies sont appauvries par la colonisation. Les métropoles ont fortement exploité les ressources naturelles. Elles ont aussi anéanti les anciennes structures de production pour les remplacer par des cultures d'exportation parfois inadaptées ou peu rentables, mais utiles à la métropole. Ce sont ces mêmes cultures commerciales qui valent aujourd'hui très peu sur le marché mondial.
  • Ils sont aussi souvent instables politiquement. Des divisions comme celle que subit l'Inde après sa décolonisation peuvent mettre en danger le pays tout entier. La séparation de la communauté hindoue et de la communauté musulmane crée des tensions et est même à l'origine de massacres.
  • D'autres violences ont lieu à cause du désaccord relatif au découpage géographique fait durant la colonisation. Des conflits frontaliers comme ceux entre le Tchad et la Libye, l'Éthiopie et la Somalie ou le Nigeria et le Cameroun surgissent, parfois encore aujourd'hui.
  • Les nombreux capitaux empruntés par ces colonies, souvent à leurs métropoles, sont souvent dilapidés par la mauvaise gestion de dictateurs corrompus. L'argent n'est alors pas utilisé dans des investissements essentiels pour l'éducation, la santé, ou pour d'autres considérations sociales.
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.