Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

Effondrement et refondation de la République (1940-1946)

-

Wikimédia

Charles de Gaulle

22 novembre 1890 − 9 novembre 1970

Français

Jeune officier pendant la Première Guerre mondiale, il prend conscience de l'importance des nouveaux blindés et milite pour une armée équipée d'engins blindés, mais il n'est pas entendu. En juin 1940, il est promu général et nommé sous-secrétaire à la Défense. Il refuse d'accepter la défaite de la France et l'armistice proposé par Pétain et gagne Londres d'où il lance un appel radiophonique le 18 juin, demandant aux Français de poursuivre le combat malgré l'armistice. Il organise les Forces Françaises Libres avec l'aide matérielle des Britanniques. Il essaye, avec l'appui de Jean Moulin, de rassembler sous son autorité les différents mouvements de résistance en France et de coordonner leurs actions, ce qui aboutit à la création du Conseil national de la résistance en 1943 (CNR). Cette année là il s'installe à Alger. En 1944, à la Libération, il rétablit l'autorité de l'Etat français avec l'accord des Alliés. Il fait une entrée triomphale dans Paris le 25 août 1944 et dirige le gouvernement provisoire de la République française (GPRF).
Le gouvernement provisoire de de Gaulle est un gouvernement d'unité qui engage des réformes importantes (dont le vote des femmes en 1944 et les nationalisations). En octobre 1945, les Français rejettent la IIIe République et réclament une nouvelle constitution. De Gaulle propose un pouvoir présidentiel fort et une diminution du rôle des partis, mais il n'est pas suivi et démissionne en janvier 1946. Il condamne la constitution de la IVe République qui consacre la domination des partis et fonde le RPF en 1949 (le rassemblement du peuple français). Mais son parti est très minoritaire. Il se retire de la politique, s'installe à Colombey-les-deux-Eglises et écrit ses mémoires.

-

Wikimédia

Jean Moulin

20 juin 1899 − 8 juillet 1943

Français

Jean Moulin, préfet de Chartres en 1940, tient tête aux Allemands et refuse de ratifier un texte qu'il juge déshonorant. Le gouvernement de Vichy le démet de ses fonctions et le met en disponibilité. Moulin quitte la France et rejoint de Gaulle à Londres. Le Général lui confie alors la mission d'unifier les forces de la résistance intérieure. Il est parachuté en France et parvient à étendre son autorité clandestine au nom de de Gaulle dans les deux zones françaises (zone occupée et zone libre). En mai 1943 il crée le Conseil National de la résistance dont il préside la première réunion à Paris. Un mois plus tard, le 21 juin, il est arrêté à Caluire par la Gestapo, sans doute à la suite d'une dénonciation. Torturé, il meurt pendant son transfert vers l'Allemagne.

-

Wikimédia

Philippe Pétain

24 avril 1856 − 23 juillet 1951

Français

Le colonel Pétain, sorti de Saint-Cyr en 1876, est proche de la retraite quand éclate la Première Guerre mondiale. Il montre des qualités de commandement et de sang froid et remporte de belles victoires en 1914 − 1915. Il est promu général et Joffre lui confie le secteur de Verdun, puis l'ensemble des armées du centre en 1916. Pétain, le vainqueur de Verdun, devient commandant en chef en 1917 et est fait Maréchal de France en 1918. Il préside le Conseil Supérieur de la guerre de 1920 à 1931 et est le principal inspirateur des choix militaires français de cette époque. Il est deux fois ministre de la Guerre (1934 et 1935) et est nommé ambassadeur auprès de Franco en 1939. Pendant la débâcle de mai 1940, Paul Reynaud fait de Pétain le vice-président du Conseil. Le Maréchal propose la solution de l'armistice en juin. Laval parvient à convaincre une large majorité de députés de l'Assemblée nationale, réunis à Vichy, de donner les pleins pouvoirs à Pétain (10 juillet). La grande popularité du Maréchal permet à Pétain et à son ministre Laval de mettre en place un régime autoritaire. Une véritable dictature, reposant sur le contrôle policier de la population et le culte du Maréchal, est mise en place. Les libertés sont supprimées. Pétain et Laval font le choix de la collaboration avec l'Allemagne. Le 22 octobre 1940 Pétain rencontre Hitler à Montoire et le Régime de Vichy entre dans une collaboration économique, politique, militaire et policière. La persécution des juifs est rapidement mise en place dès octobre 1940. Le Régime de Vichy se radicalise sous l'impulsion de Laval. En 1942, les rafles de juifs se multiplient et en janvier 1943, la milice est créée. Les miliciens traquent les résistants et les Juifs. En 1944, à la Libération, le Régime de Vichy s'effondre. En août, Pétain et ses ministres sont conduits en Allemagne par les SS. A la fin de la guerre, ils sont ramenés en France pour être jugés. Pétain, Laval et d'autres ministres sont condamnés à mort par la Haute Cour de Justice. Pétain, alors âgé de 89 ans, est gracié par de Gaulle et est interné à l'île d'Yeu, tandis que les autres sont fusillés.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.