Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

La guerre froide

-

Wikimédia

Joseph Vissarionovitch Djougachvili − Staline

18 décembre 1878 − 5 mars 1953

Géorgien, puis Russe

Staline, qui a signé le pacte de non-agression en 1939, laissant les mains libres au Führer pour envahir l'Europe de l'Ouest, change de camp en 1941 quand Hitler attaque l'URSS, et bientôt devient l'allié des démocraties occidentales contre le dictateur nazi. A la Conférence de Yalta, en février 1945, avant même la défaite allemande, Staline, Churchill et Roosevelt travaillent à organiser la paix. En 1945, le monde sort bouleversé du conflit mondial et deux super-puissances émergent : les Etats-Unis et l'URSS.

Dès le lendemain de la guerre, Staline manifeste sa volonté d'imposer le modèle soviétique en Europe de l'Est, dans les Balkans (Grèce et Turquie) et en Orient. De graves tensions apparaissent entre les anciens Alliés. Les communistes prennent le pouvoir dans les Etats européens de l'Est occupés par l'armée rouge. Dès 1946, Churchill et Harry Truman se méfient de l'expansion du communisme. En 1947, Staline refuse l'aide matérielle des Etats-Unis (le plan Marshall) et annonce son intention de lutter contre "l'impérialisme américain". La Tchécoslovaquie et la Pologne suivent Staline. Le Kominform est ensuite créé. Cette nouvelle organisation communiste internationale place l'ensemble des partis communistes sous l'autorité de Moscou. Le monde est désormais coupé en deux camps et l'année 1947 marque le début de la guerre froide. En réponse au plan Marshall, Staline crée le Comecon et place sous l'autorité de Moscou les économies des pays d'Europe de l'Est. Au début des années 1950, Staline tient d'une main ferme le bloc socialiste. Sa mort en 1953 entraîne un assouplissement du régime, mais des liens étroits sont maintenus entre les démocraties populaires (pacte de Varsovie en 1955).

-

Wikimédia

Winston Churchill

30 novembre 1874 − 24 janvier 1965

Anglais

Issu d'une famille aristocratique, Churchill entre en politique au début des années 1900. Il occupe différents postes ministériels jusqu'en 1929. Ecarté du pouvoir politique pendant les années 1930, il est appelé à la tête du gouvernement en 1940, après la démission de Chamberlain. Il prononce alors son fameux discours promettant aux Anglais "du sang, de la peine, des larmes et de la sueur". En 1942, Churchill lance avec Roosevelt la stratégie alliée de bombardement des villes d'Europe. Malgré son anticommunisme, il aide l'URSS dans sa lutte contre l'Allemagne en lui fournissant du matériel et des blindés et se rend aux différentes conférences interalliées. Il est présent à Yalta et à Potsdam en 1945. Infatigable, il exhorte les Anglais à tenir bon et à continuer la guerre jusqu'à la victoire. Pendant cinq ans, il a incarné le combat inflexible du Royaume-Uni contre l'Allemagne hitlérienne. Battu aux élections en 1945, il continue de s'occuper de politique étrangère et dès 1946, dans son discours de Fulton, il dénonce le "rideau de fer" que les communistes construisent en Europe et invite les démocraties occidentales à être solidaires. Il revient au pouvoir de 1951 à 1955. Après cette date, Churchill se retire mais continue à s'occuper de politique étrangère.

-

Wikimédia

Franklin Delano Roosevelt

30 janvier 1882 − 12 avril 1945

Américain

Franklin Delano Roosevelt se lance assez tôt en politique, et après avoir été gouverneur de New York, il est élu à la présidence des Etats-Unis en 1932. Il fait alors face à la Grande Dépression économique qu'il combat avec le New Deal. Il est réélu trois fois en 1936, 1940 et 1944. Il engage progressivement les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Il commence par apporter une aide financière et économique au Royaume-Uni. En décembre 1940, il convertit l'économie américaine en économie de guerre. Après l'attaque japonaise de Pearl Harbor en décembre 1941, les Etats-Unis déclarent la guerre au Japon et par le jeu des alliances, se retrouvent en guerre contre l'Allemagne et l'Italie.
Roosevelt fait interner près de 110 000 Japonais vivant aux Etats-Unis dans des camps. Par la suite, il donne l'ordre de construire la bombe atomique, de façon à disposer d'un moyen de pression pour contraindre le Japon à la capitulation.
Quand la guerre tourne à l'avantage des Alliés, Roosevelt travaille beaucoup avec Churchill et Staline à organiser la paix. Les trois chefs d'Etat se retrouvent à la Conférence de Yalta en février 1945, ils s'accordent pour occuper l'Allemagne et anéantir le nazisme. Roosevelt meurt le 12 avril 1945. Son successeur est Harry Truman, élu vice-président en 1944.

-

Wikimédia

Harry S. Truman

8 mai 1884 − 26 décembre 1972

Américain

Harry Truman, élu vice-président en 1944, devient Président des Etats-Unis à la place de Roosevelt, décédé le 12 avril 1945. L'Allemagne capitule quelques semaines après, et Truman ordonne les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'alliance avec l'URSS se transforme en rivalité. Truman s'inquiète de l'expansion du communisme et sous son impulsion, la politique étrangère américaine devient interventionniste aux côtés des alliés européens ou des pays menacés par le communisme. Il défend le principe de la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes.
L'année 1947 marque le début de la guerre froide entre les Etats-Unis et l'URSS. En effet, Truman met en place la doctrine du containment (endiguement), ou doctrine Truman, qui consiste à faire barrage à l'ambition de Staline et à soutenir financièrement les régions menacées par l'expansion communiste. Quelques mois plus tard est mis en place le plan Marshall, plan d'aide économique et matérielle massive pour la reconstruction de l'Europe. Staline refuse le plan Marshall, dénonce l'impérialisme américain, et riposte par la mise en place du Kominform en septembre 1947 et le Comecon en 1949.
Le pacte Atlantique ou OTAN est signé à Washington en 1949, regroupant les puissances occidentales (Etats-Unis, Canada et dix pays européens) dans un but de défense commune.
Truman mène les Etats-Unis dans la guerre de Corée en 1950 pour contrer l'agression de la Corée du Sud par la Corée du Nord communiste. Le Président des Etats-Unis fait du Japon son principal partenaire en Asie dès 1951 et se rapproche des Philippines.
Sous son deuxième mandat présidentiel, il fait voter la loi qui interdit au Président de briguer un troisième mandat. En 1952, c'est Eisenhower qui est élu Président des Etats-Unis.

-

Wikimédia

Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev

15 avril 1894 − 11 septembre 1971

Russe

A la mort de Staline en 1953, un de ses fidèles, Khrouchtchev, parvient rapidement à s'imposer à la tête de l'URSS. Le nouveau chef du Kremlin souhaite un relâchement des tensions dans les relations internationales. Sous Khrouchtchev, l'activité diplomatique est intense et il entame des discussions avec Eisenhower. Khrouchtchev est finalement invité aux Etats-Unis et devient le premier dirigeant soviétique à venir aux Etats-Unis en 1959. Mais les tensions reviennent quand une nouvelle crise éclate à Berlin en 1961 et que les Soviétiques construisent un mur qui sépare Berlin Est et Berlin Ouest de façon étanche. En 1962, des avions espions américains découvrent sur l'île de Cuba des rampes de lancement de missiles nucléaires soviétiques dirigés vers les Etats-Unis, c'est le début d'une grave crise. Le Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy adopte une attitude ferme face à Khrouchtchev. Finalement, après une montée des tensions, un accord est passé, et les Soviétiques démantèlent les installations de missiles. La résolution de cette crise ouvre la période dite de la Détente, qui va jusqu'en 1979. Mais dès 1964, Khrouchtchev est écarté du pouvoir par le Comité Central de Moscou.

-

Wikimédia

Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev

2 mars 1931 − Aujourd'hui

Mikhaïl Gorbatchev fait des études de droit à Moscou et complète sa formation par des études d'agronomie. Il entre au Comité Central en 1978 et au bureau politique en 1980. Il est secrétaire du PC en 1985 et chef de l'Etat à partir de 1988.
Il tente de réformer profondément l'URSS, à travers ses politiques de glasnost (transparence) ainsi que la perestroïka (restructuration). Il s'agit d'apporter à l'URSS une libéralisation économique, culturelle et politique.
Le Mur de Berlin tombe le 9 novembre 1989, sans réaction de la part des Soviétiques. Mais les réformes et les libertés nouvelles provoquent des tensions et des problèmes à l'intérieur de l'URSS (montée des nationalismes et des tensions ethniques, pénuries de consommation, inégalités sociales). Gorbatchev précipite l'implosion de l'URSS qui est dissoute le 26 décembre 1991 et lui-même démissionne de ses fonctions.

-

Wikimédia

John Fitzgerald Kennedy

29 mai 1917 − 22 novembre 1963

Américain

Issu d'une riche famille catholique et diplômé de Harvard, il est officier de marine dans le Pacifique pendant la guerre, puis entre en politique et devient sénateur démocrate. Il est élu Président des Etats-Unis le 20 janvier 1961 et succède à Eisenhower. Sous son mandat présidentiel, les tensions renaissent entre les Etats-Unis et l'URSS, d'abord à propos du mur de Berlin que les Soviétiques construisent pour isoler les quartiers Est de la ville et empêcher l'exode des populations vers l'Ouest. En 1962, Kennedy se montre très ferme face à Khrouchtchev, lors de la crise des missiles de Cuba et il contraint finalement l'URSS à désarmer ses missiles nucléaires. Kennedy apporte son aide au gouvernement sud-vietnamien pour lutter contre les communistes. C'est le début de l'escalade au Viêt-Nam. Il est assassiné le 23 novembre 1963 à Dallas, dans des circonstances toujours non résolues.

-

Wikipédia

Fidel Castro

13 août 1926 − Aujourd'hui

Cubain

Fils d'une famille aisée, Fidel Castro suit des études de droit et devient avocat. Il se fait rapidement connaître pour son opposition au régime dictatorial du président Batista. En 1953, à la tête d'un petit groupe armé, il tente de renverser Batista, mais échoue. En exil au Mexique, il affine un nouveau projet de coup d'Etat. En 1956, Castro et ses hommes débarquent à Cuba où il organise la guerilla pendant deux ans et oblige Batista à fuir en 1958. Fidel Castro mène une série de réformes économiques (nationalisation, collectivisation agraire) mais doit faire face à l'opposition grandissante des Etats-Unis qui mettent en place un embargo. Castro se rapproche rapidement de l'URSS, en proclamant son appartenance au camp socialiste, et en 1962 éclate la crise des fusées de Cuba au cours de laquelle Kennedy et Khrouchtchev s'opposent. Fidel Castro dirige Cuba à travers les divers épisodes de la guerre froide. Il se présente comme un des porte-paroles des pays du Tiers-monde. Il a joué et a fait jouer à son petit pays un rôle important dans les relations internationales de la deuxième moitié du XXe siècle. Il se retire en février 2008 et son frère Raúl lui succède à la tête du gouvernement.

-

Bibliobs.fr

Jean Monnet

9 novembre 1888 − 16 mars 1979

Français

Jean Monnet est considéré comme l'un des Pères de l'Europe. Secrétaire de la SDN (la Société des Nations) de 1919 à 1923, il découvre l' inefficacité de cet organisme international pour assurer la paix. Expert financier, il voyage à travers le monde avec des missions d'aide économique dans certains pays. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il refuse la capitulation de la France et se met au service des Etats-Unis. Il s'occupe des transactions entre l'Angleterre et les Etats-Unis, puis de la coordination de l'effort de guerre des deux puissances. En 1943, il travaille avec de Gaulle et s'occupe de la gestion des troupes françaises de la France libre. A la fin de la guerre, il est nommé commissaire au plan chargé de la reconstruction et de la relance de l'économie française. Il occupe ce poste de 1945 à 1952 avec succès et parvient à redonner un véritable élan économique à la France. Il lance en 1951 avec l'aide de Robert Schumann, le ministre des Affaires étrangères, la Communauté économique du charbon et de l'acier (CECA), qui regroupe six Etats (France, Allemagne, Italie et les trois Etats du Benelux : Belgique, Pays-Bas et Luxembourg). Monnet devient le premier président de la Haute Autorité de la CECA. Grand admirateur du système fédéral américain, il milite dès lors pour la constitution des "Etats-Unis d'Europe", à travers son plan de communauté européenne de défense (CED). Mais les députés gaullistes et communistes de l'Assemblée nationale refusent de ratifier le projet. Suite à cet échec, Jean Monnet démissionne de son poste à la CECA en 1955. Mais l'Europe des six fonde la CEE en 1957 par le Traité de Rome. Les traités élargissent considérablement les domaines économiques pour lesquels les Etats s'accordent et coopèrent. C'est un grand pas. La CEE et le marché commun européen inquiètent les Etats-Unis comme l'URSS.
Monnet continue à se battre pour son rêve et crée un comité d'action pour les Etats-Unis d'Europe. Il tente de faire évoluer les institutions européennes. On lui doit la création du Conseil européen en 1974. Il se retire en 1975 et rédige ses mémoires. Il décède en 1979. Ses cendres sont transférées au Panthéon en 1988.

-

Wikimédia

Robert Schuman

29 juin 1886 − 4 septembre 1963

Français

Avocat avant la Première Guerre mondiale, il est élu député de la Moselle en 1919 et mène toute sa carrière politique dans la région jusqu'en 1940. A cette date il est sous-secrétaire d'Etat dans le gouvernement Pétain mais est rapidement arrêté par la Gestapo. Il parvient à s'échapper en 1942 et rejoint la Résistance puis revient en Moselle en 1944 où il est de nouveau élu député en 1945. Il participe à la fondation du MRP (Mouvement républicain populaire) et en est un des principaux dirigeants. Il est plusieurs fois ministre sous la IVe République, mais son poste déterminant est celui de ministre des Affaires étrangères de 1948 à 1953. En effet, défenseur de la construction européenne, il soutient le projet de Jean Monnet et lance la création de la CECA (Communauté européenne du charbon et de l'acier) en 1951. La CECA réunit six pays : France, RFA, Italie, et le Benelux, c'est-à-dire Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. En 1957, le traité de Rome fonde la CEE avec les six pays membres de la CECA. Schuman est président de l'Assemblée parlementaire européenne à Strasbourg de 1958 à 1960. A la fin de son mandat en 1960, le Parlement européen lui décerne le titre de "Père de l'Europe". En 1962, Robert Schuman se retire de la vie politique et décède en 1963.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.