Troisième 2016-2017
Kartable
Troisième 2016-2017

Le refondation de la République (1944 - 1947)

La France est libérée de l'occupation allemande en 1944. Le gouvernement provisoire de la France, dirigé par De Gaulle, est chargé de rétablir l'ordre républicain (dans un pays où sévissent de nombreux règlements de compte au lendemain de la guerre) et d'instaurer de nouvelles institutions. La IVe République est instituée. L'État, conformément aux souhaits des résistants, élargit ses compétences aux domaines sociaux et économiques.

I

La refondation républicaine

A

La Libération

Après les années du régime de Vichy et de l'occupation allemande, la France est libérée en 1944 :

  • En juin 1944, les troupes alliées (États-Unis, Grande-Bretagne, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, etc.) débarquent en France avec les FFI et sont soutenues par la Résistance intérieure.
  • Le 24 août 1944, les FFL et le général Leclerc rentrent dans Paris.
  • Un Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), dirigé par De Gaulle, est mis en place.
  • La population célèbre dans la joie la Libération de la France.
  • Cependant les Français s'en prennent à ceux qui ont collaboré avec les Allemands. Ils sont arrêtés et exécutés. Plus de 10 000 personnes sont victimes de cette épuration incontrôlée et de nombreuses femmes accusées d'avoir eu des relations avec les Allemands ("collaboration horizontale") sont tondues.
-

Le défilé du 26 août 1944 à Paris

Jack Downey, US Army via Wikimedia Commons

-

Les femmes accusées de collaboration avec les Allemands sont tondues

german federal archives via Wikimedia Commons

B

Restaurer l'ordre républicain

Le GPRF, dirigé par De Gaulle, a pour premier objectif de rétablir l'ordre républicain dans le pays en proie au chaos :

  • La première décision prise par De Gaulle est de déclarer les lois adoptées sous le régime de Vichy "nulles et sans effet".
  • Le GPRF s'attaque ensuite au problème des règlements de comptes et de l'épuration sauvage qui touche la France.
  • Des cours spéciales de justice prennent en main l'épuration et environ 38 000 personnes sont condamnées pour leur collaboration avec le régime nazi. 767 condamnations à mort sont prononcées.
  • Les préfets et fonctionnaires de Vichy sont remplacés par des commissaires de la République nommés par De Gaulle.
  • De Gaulle craint aussi la présence de nombreux résistants communistes qui possèdent encore des armes. En novembre 1944, les milices du CNR, dominées par les communistes, sont désarmées.
C

Rétablir les institutions républicaines

Une fois l'ordre rétabli, la priorité est de doter la France de nouvelles institutions républicaines :

  • Les Français votent pour une assemblée constituante chargée de rédiger la Constitution.
  • Après un rejet d'un premier projet présenté par les communistes, les Français, consultés par référendum, approuvent le second projet présenté.
  • La Constitution de la IVe République est adoptée en 1946.

C'est une République dans lequel le Parlement (pouvoir législatif) a beaucoup de pouvoir. Opposé à cette constitution, De Gaulle, qui souhaite un pouvoir exécutif fort, démissionne de ses fonctions.

Le droit de suffrage est aussi élargi aux femmes dès 1944, qui peuvent désormais voter et être élues. Malgré ce nouveau droit, le nombre de femmes élues en 1945 est peu élevé.

-

Les institutions de la IVe République

II

Reconstruire et réformer le pays

A

La situation économique et sociale de la France au lendemain de la guerre

Durant la guerre, le pays a subi d'énormes dommages pendant l'occupation allemande mais aussi pendant la progression des Alliés en France. L'économie fonctionne au ralenti au lendemain de la guerre :

  • Les infrastructures de transports (ponts, routes, chemins de fer, ports) ont été endommagées.
  • La production industrielle est désorganisée et les bombardements ont causé des destructions d'usines.
  • De nombreuses villes ont été bombardées et certaines sont même complètement détruites.
  • La désorganisation de l'économie continue d'affecter les populations plusieurs années après la guerre. La nourriture manque encore et elle continue d'être rationnée.
-

La ville de Caen en 1944

us government library via Wikimedia Commons

B

Les nouvelles compétences de l'État

L'État élargit ses compétences aux domaines économique et social en s'inspirant du programme écrit par le Conseil national de la Résistance durant la guerre.

L'État joue désormais un rôle économique :

  • Des entreprises sont nationalisées dans les secteurs jugés stratégiques pour la reconstruction du pays (énergie, transport, ou parce qu'elles ont collaboré avec les Allemands durant le conflit). La nouvelle entreprise, la "régie nationale des usines Renault" appartient désormais à l'État.
  • Le commissariat au plan est institué en 1946 dans le but de planifier la reconstruction du pays.

L'État est aussi en charge des questions sociales, on parle d'État-providence :

  • Les lois sociales du Font populaire de 1936 sont consolidées. On donne par exemple plus de pouvoir aux comités d'entreprises.
  • La Sécurité sociale est créée en 1945. Elle permet d'aider les personnes victimes de maladies ainsi que les retraités.

À la Libération, la société des usines Renault est dissoute et Louis Renault, accusé d'avoir collaboré avec les Allemands, est envoyé en prison où il meurt.

III

Schéma bilan

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.