Troisième 2016-2017
Kartable
Troisième 2016-2017

Un monde bipolaire au temps de la guerre froide

La guerre froide s'étend de 1947 à 1991. Elle divise le monde en deux et oppose le bloc occidental, capitaliste et libéral dirigé par les États-Unis au bloc soviétique, communiste et autoritaire mené par l'URSS. Les deux puissances ne s'affrontent jamais directement, mais cette rivalité provoque de nombreuses tensions et conflits dans le monde entier. Les États-Unis et l'URSS se livrent une compétition dans tous les domaines : idéologique, militaire, économique, culturel, scientifique.

I

Les grandes étapes de la guerre froide

A

Les premières crises de la guerre froide

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés préparent l'après-guerre et espèrent un retour durable de la paix. L'Europe sort très affaiblie du conflit, alors que les États-Unis et l'URSS font figure de grands vainqueurs. La disparition de leur ennemi commun met au jour des tensions entre les deux pays, aux modèles idéologiques totalement différents. Les États-Unis et l'URSS essaient d'étendre leur influence sur le monde et notamment dans les pays qu'ils ont libérés :

  • Les tensions en Europe apparaissent rapidement car des régimes communistes sont installés dans les pays libérés par l'armée rouge.
  • Suite à la décision des Britanniques, Américains et des de fusionner économiquement leurs zones, les Soviétiques lancent le blocus de Berlin en 1948 qui a pour objectif de couper la partie Ouest de Berlin (aux mains des occidentaux) de l'Allemagne de l'Ouest. La mise en place d'un pont aérien par les Américains et leurs alliés a pour conséquence l'échec du blocus et aboutit à sa fin en 1949. Suite à cette crise, en 1949, la RFA (République fédérale d'Allemagne) est créée à l'Ouest par les Occidentaux tandis que la RDA (République démocratique d'Allemagne) est fondée à l'Est par les Soviétiques.
-

L'Allemagne divisée (1945 – 1989)

B

La coexistence pacifique

La mort de Staline (1953) et l'arrivée au pouvoir de Khrouchtchev permettent un apaisement des tensions, c'est la « coexistence pacifique ». Les Etats-Unis et l'URSS prennent conscience d'une possibilité de "destruction mutuelle" à cause des armes nucléaires.

La paix est signée en Indochine en 1954 et un terrain d'entente est trouvé en Corée et lors de la crise de Suez en 1956, les États-Unis et l'URSS s'entendent pour réclamer le départ des troupes britanniques et françaises de Suez.

Mais deux crises importantes mettent en avant une concurrence persistante :

  • Pour contenir la fuite des Allemands de l'Est (RDA) vers l'Ouest, les autorités allemandes construisent un mur séparant Berlin en deux en 1961.
  • La crise la plus importante éclate en 1962 lorsque les Américains découvrent que les Soviétiques ont installé des fusées nucléaires pointées en direction des États-Unis sur l'île de Cuba, dirigée par le communiste Fidel Castro. La tension monte en intensité mais Kennedy obtient le recul de Khrouchtchev et permet d'éviter un conflit nucléaire.
-

Ouvriers est-allemands poursuivant la construction du mur en novembre 1961

Angr via wikimedia commons

C

La Détente et la guerre fraiche

À la suite de la crise de Cuba, les deux grandes puissances prennent conscience de la nécessité de limiter les tensions, c'est le début de la Détente. Afin de stopper la surenchère nucléaire, les deux grands s'engagent à limiter la course à l'armement. En 1968, un accord est signé sur la non-prolifération des armes nucléaires. La détente trouve des réalisations concrètes sur le terrain diplomatique comme la reconnaissance des deux Etats allemands et de leurs frontières.

Malgré la baisse des tensions depuis 1963, des conflits de la guerre froide continuent de se dérouler. La guerre du Viêt Nam est le principal conflit :

  • La guerre est engagée par les États-Unis au début des années 1960 suite au départ des Français en 1954. Les Américains interviennent massivement pour contrer la progression des nord-Vietnamiens communistes vers le Viêt Nam du Sud.
  • L'intervention américaine est de plus en plus contestée, notamment à cause de l'utilisation de napalm et de l'agent orange (un puissant herbicide ayant pour but de détruire les forêts dans lesquelles se cachent les Vietcongs).
  • Les États-Unis subissent un revers et doivent se retirer en 1975. Ils sont affaiblis par cette défaite.

Dans le monde entier et surtout en Amérique latine, des guérillas contestent l'impérialisme américain et les États-Unis n'hésitent pas à intervenir pour défendre leurs intérêts.

-

Soldats et hélicoptères américains durant la guerre du Vietnam

Pixabay

Depuis le milieu des années 1970, profitant de l'affaiblissement relatif des États-Unis, l'URSS pratique une politique d'expansion (Cambodge, Angola, Mozambique, Afghanistan).

Les Etats-Unis décident de réagir sous la présidence de Reagan et s'opposent à cette expansion soviétique, c'est la « guerre fraiche ».

II

Des blocs antagonistes

A

Une division du monde en deux

La logique de la guerre froide aboutit à la division politique et idéologique du monde en deux blocs :

Le bloc l'Est, conduit par l'URSS, comprend la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Tchécoslovaquie et la RDA. Il est aussi soutenu par des pays hors d'Europe comme la Corée du Nord, Cuba et la Chine. Ces pays suivent la doctrine Jdanov, qui promeut une solidarité et une association des pays communistes pour s'opposer au bloc de l'ouest capitaliste et impérialiste. L'objectif de cette doctrine est de répandre le communisme dans le monde. Le Kominform est créé en 1947. Il s'agit d'une coordination des partis communistes du monde entier sous la direction de Moscou.

Le bloc de l'Ouest, mené par les Etats-Unis, comprend le Portugal, l'Espagne, le Royaume-Uni, les pays du Benelux, la France, l'Italie, les pays scandinaves et la RFA. Ce bloc est aussi soutenu par des pays hors d'Europe comme les pays d'Amérique centrale et du Sud (sauf Cuba), l'Australie, la Thaïlande, le Japon, les Philippines, le Canada, la Turquie, le Pakistan, l'Iran, l'Arabie saoudite et l'Afrique du Sud. Ces pays suivent une doctrine principale qui est la doctrine Truman. Celui-ci veut lutter contre la propagation de l'influence soviétique et tout particulièrement du communisme en Europe de l'Ouest. Le bloc de l'Ouest défend la démocratie libérale, c'est-à-dire le respect des libertés et droits fondamentaux ainsi que le capitalisme ou la liberté d'entreprendre.

-

L'Europe au cœur de la guerre froide

B

Une opposition technique, économique et militaire

Chacun des blocs s'organise militairement :

  • Les États-Unis et les puissances occidentales créent l'union militaire de l'OTAN avec la signature du Pacte atlantique en 1949
  • L'URSS instaure une union militaire des pays communistes en 1955, le pacte de Varsovie

Les deux camps se lancent dans une course à l'armement.

De même, dans chaque camp, la culture et l'art sont mobilisés au service de la propagande. Les deux camps s'organisent également économiquement :

  • Les pays du bloc soviétique forment une alliance économique portant le nom de Conseil d'assistance économique mutuelle (CAEM) dès 1949.
  • Du coté Ouest, les pays obtiennent une aide économique proposée par les États-Unis en 1947 afin de reconstruire une Europe en ruine après la Seconde Guerre mondiale : le plan Marshall. Celui-ci a pour but d'endiguer l'influence communiste de l'URSS en Europe de l'Ouest et d'attacher les pays bénéficiaires à l'influence des États-Unis.
-

La division du monde en deux blocs

III

La remise en cause d'un monde bipolaire, Le Tiers-monde

A

L'émergence du tiers-monde

Lors de la conférence de Bandung en 1955, 29 anciennes colonies se réunissent pour dénoncer la colonisation. Ces pays forment une alliance appelée le tiers-monde. Ils cherchent à se développer et défendent le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Lors de la conférence de Belgrade en 1961, les pays décolonisés créent le mouvement des "non-alignés". Ils ne s'allient ni à l'URSS ni aux États-Unis dans le cadre de la guerre froide.

Lors de la conférence d'Alger en 1973, les pays décolonisés demandent un nouvel ordre économique mondial pour équilibrer les richesses entre le Nord et le Sud.

Tiers-monde

Le tiers-monde est le nom donné à un ensemble de pays issus de la décolonisation. Ils rencontrent souvent des difficultés de développement.

Les non-alignés

Les non-alignés sont les pays du tiers-monde qui refusent d'appartenir à l'un des deux blocs durant la guerre froide.

B

Les difficultés du tiers-monde

Les problèmes des États nouvellement décolonisés tels que l'instabilité politique, les conflits frontaliers, l'écroulement économique, et une dette énorme sont des obstacles au développement :

Les anciennes colonies ont été appauvries par la colonisation. Les métropoles ont fortement exploité les ressources naturelles. Elles ont aussi anéanti les anciennes structures de production pour les remplacer par des cultures d'exportation parfois inadaptées ou peu rentables, mais utiles à la métropole. Ce sont ces mêmes cultures commerciales qui valent aujourd'hui très peu sur le marché mondial.

Ils sont aussi souvent instables politiquement. Des divisions comme celle que subit l'Inde après sa décolonisation peuvent mettre en danger le pays tout entier. La séparation de la communauté hindoue et de la communauté musulmane crée des tensions et est même à l'origine de massacres.

D'autres violences ont lieu à cause du désaccord relatif au découpage géographique fait durant la colonisation. Des conflits frontaliers comme ceux entre le Tchad et la Libye, l'Éthiopie et la Somalie ou le Nigeria et le Cameroun surgissent, parfois encore aujourd'hui.

Les nombreux capitaux empruntés par ces colonies, souvent à leurs métropoles, sont souvent dilapidés par la mauvaise gestion de dictateurs corrompus. L'argent n'est alors pas utilisé dans des investissements essentiels pour l'éducation, la santé, ou pour d'autres considérations sociales.

IV

Bilan Schéma

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.