Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

Guerres mondiales et régimes totalitaires

I

La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914 − 1918)

A

Les grandes phases de la guerre

L'assassinat de l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie par un Serbe provoque la déclaration de guerre de l'Autriche-Hongrie à la Serbie. L'existence de deux alliances que sont la Triple-Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie au début de la guerre) et la Triple-Entente (France, Royaume-Uni et Russie) engage l'ensemble de l'Europe dans le conflit.

En 1919, un an après l'arrêt des combats (ou armistice), le traité de Versailles est signé. Ce traité de paix est très dur pour l'Allemagne, jugée responsable du conflit (réparations de guerre à payer, diminution de son armée, pertes territoriales, etc.). Les Allemands surnomment ce traité le "diktat".

La même année, la Société des Nations est créée dans le but d'éviter de nouveaux conflits à l'avenir, mais elle ne dispose d'aucune armée.

-

Frise chronologique des grandes phases de la guerre

Guerre de mouvement

La guerre de mouvement est la phase offensive de la guerre, durant laquelle d'importants déplacements de troupes ont lieu.

Guerre de position

La guerre de position est la phase défensive de la guerre, durant laquelle les troupes se cachent dans des tranchées et tentent de conserver leurs positions.

B

La violence de masse

Violence de masse

La violence de masse est l'utilisation de la violence dans le but de tuer le plus grand nombre de personnes.

La violence de masse, utilisée pendant la Première Guerre mondiale, est visible au cours de deux événements majeurs :

  • La guerre des tranchées où les conditions de vie sont très dures. C'est une guerre très meurtrière pour les deux camps. Les soldats sont surnommés "les poilus", car ils sont très mal rasés à cause de leurs terribles conditions de vie. Ils doivent se battre pour quelques mètres de terre dévastée. Plus de 300 000 soldats sont morts à la bataille de Verdun (1916).
  • Le génocide des Arméniens en 1915 dans l'Empire ottoman. L'armée turque massacre 1,5 million d'Arméniens en les emmenant dans des camps de concentration dans le désert. C'est le premier génocide du XXe siècle.

Dix millions de personnes meurent durant la Première Guerre mondiale.

Génocide

Un génocide est l'extermination volontaire et méthodique de tout un peuple.

C

La révolution russe

En 1917, la Russie a perdu 2 millions d'hommes. Les soldats se mutinent. Le tsar Nicolas II est chassé du pouvoir par une révolution dont Lénine, le dirigeant du parti bolchevique, en devient le chef. Ce courant est suivi dans plusieurs pays d'Europe où les émeutes se multiplient. C'est le cas en Allemagne avec l'essor du spartakisme.

Bolchévisme

Le bolchévisme est le parti à tendance communiste qui souhaite la répartition égale des richesses entre tous les hommes.

Spartakisme

Le spartakisme est le mouvement communiste allemand qui s'est nommé ainsi en référence au gladiateur thrace Spartacus qui s'était révolté contre l'autorité romaine.

II

Les régimes totalitaires dans les années 1930

A

Le régime soviétique

Lénine veut imposer le communisme en URSS. En 1922, le nom du pays change : la Russie devient l'URSS (Union des républiques socialistes soviétiques). Lénine meurt en 1924 et laisse sa place à Joseph Staline qui reste au pouvoir jusqu'à sa mort en 1953.

Communisme

Le communisme est une idéologie qui veut mettre en place une société sans classes sociales, sans propriété privée, sans État.

Staline crée une dictature avec :

  • Un parti unique (le Parti communiste).
  • Des libertés supprimées.
  • Une police chargée d'arrêter les opposants (NKVD).
  • L'usage de la censure et de la propagande.
  • La Grande Terreur, notamment lors des procès truqués de Moscou en 1936 − 1938, où des membres du Parti communiste sont accusés de complot puis envoyés au goulag ou exécutés.
  • Le culte de la personnalité pour glorifier Staline et faire de lui une quasi-divinité.

Propagande

La propagande est une action visant à influencer l'opinion publique, par l'utilisation de différents moyens (affiches, films, manifestations, etc.).

Staline édifie une économie socialiste :

  • Il met en place la nationalisation et collectivisation des industries et des terres. L'État s'approprie les terres des particuliers, en fait sa propriété et les rassemble dans des immenses domaines appelés kolkhozes. Ceux qui résistent (les koulaks ou anciens propriétaires terriens) sont déportés dans des goulags qui sont des camps de concentration en Sibérie.
  • Il réalise la planification et l'industrialisation avec des plans quinquennaux qui établissent des objectifs pour les industries sur cinq ans et qu'il faut absolument atteindre sous peine de sanctions.
B

Le régime nazi

Adolf Hitler est nommé chancelier le 30 janvier 1933. Il commence alors à supprimer la démocratie. Le parti nazi devient le seul autorisé. Hitler s'empare de tous les pouvoirs et devient le Führer (guide) du peuple allemand.

L'idéologie nazie est centrée autour d'un chef tout-puissant :

  • Le Führer a tous les pouvoirs.
  • La SS est un service d'ordre spécialement chargé de la protection d'Hitler.

Elle a des objectifs bellicistes :

  • Hitler souhaite créer un espace vital pour y loger la race aryenne.
  • Il souhaite établir la suprématie de la race aryenne fondée sur un physique de type nordique.

Elle cherche à encadrer la population grâce à des moyens divers :

  • Les camps de concentration créés dès 1933.
  • La jeunesse est embrigadée au sein d'organisations de jeunesse comme la jeunesse hitlérienne.
  • La Gestapo est la police politique nazie chargée de traquer les opposants au régime.

C'est un régime raciste et antisémite :

  • Les lois de Nuremberg (1935) sont des lois antisémites qui retirent leur citoyenneté aux Juifs allemands.
  • Lors de la conférence de Wannsee, en janvier 1942, la solution finale est décidée, ce qui signifie l'élimination systématique des Juifs au sein des camps d'extermination.

Antisémitisme

L'antisémitisme est la haine à l'encontre des Juifs.

III

La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 − 1945)

A

Le déroulement de la guerre

Hitler déclenche la Seconde Guerre mondiale en envahissant plusieurs pays comme l'Autriche ou la Pologne afin de créer son espace vital. Il envahit aussi la France, mais surtout dans le but de se venger du diktat qui avait été imposé à l'Allemagne en 1919. Les forces de l'Axe (IIIe Reich allemand, Italie, Japon) s'opposent aux Alliés (France, Grande-Bretagne, URSS, États-Unis).

Les victoires de l'Axe
En Europe et en Afrique du NordEn Asie

1er septembre 1939 : L'Allemagne envahit la Pologne (Blitzkrieg)

Juin 1940 : La France capitule face à l'Allemagne

22 juin 1941 : L'Allemagne envahit l'URSS (plan Barbarossa)

7 décembre 1941 : Attaque de Pearl Harbor par le Japon

8 décembre 1941 : Entrée en guerre des États-Unis

Le tournant de la guerre
En Europe et en Afrique du NordEn Asie

Novembre 1942 : Débarquement allié en Algérie et au Maroc

Février 1943 : Victoire russe à Stalingrad contre l'Allemagne

Juin 1942 : Victoire américaine à Midway contre le Japon

Février 1943 : Victoire américaine à Guadalcanal contre le Japon

Les victoires des Alliés
En Europe et en Afrique du NordEn Asie

6 juin 1944 : Débarquement allié en Normandie

8 mai 1945 : Capitulation allemande, fin de la guerre en Europe

6 août 1945 : Bombe atomique à Hiroshima lancée par les États-Unis

2 septembre 1945 : Capitulation du Japon

Blitzkrieg

Le blitzkrieg est une stratégie militaire très offensive, fondée sur des bombardements aériens avant l'attaque de divisions blindées pour remporter une victoire rapide.

La France est envahie par le blitzkrieg.

B

Le cadre d'un génocide

Lors de l'invasion de la Pologne, les Juifs sont enfermés dans des ghettos (des quartiers fermés), où ils meurent de faim et de maladies. C'est notamment le cas dans le ghetto de Varsovie.

En 1941, les Einsatzgruppensuivent la progression de la Wehrmacht (armée allemande) en territoire soviétique. Ce sont des unités de soldats SS, chargées de tuer les Juifs, les tziganes et les responsables communistes en URSS. C'est ce que l'on appelle la "Shoah par balles". Ils ont provoqué la mort de plus d'1,5 million de personnes.

À partir de 1942, l'extermination des Juifs s'intensifie avec la mise en place de la solution finale lors de la conférence de Wannsee. Cette solution est l'extermination programmée des Juifs dans des camps d'extermination.

Au total, 5 millions de Juifs et 220 000 Tziganes sont exterminés. Ce génocide est appelé la Shoah, c'est-à-dire la catastrophe en hébreu. Après la victoire des Alliés le 8 mai 1945, les responsables nazis sont jugés à Nuremberg et des lois sont créées pour punir les crimes contre l'humanité.

Camp d'extermination

Un camp d'extermination est un camp destiné à exterminer les Juifs et les Tziganes en les envoyant dès leur arrivée dans des chambres à gaz.

Les camps d'Auschwitz ou de Treblinka sont des camps d'extermination.

Crime contre l'humanité

Le crime contre l'humanité est le nouvel intitulé de crime créé par le tribunal de Nuremberg en 1945 pour pouvoir juger les actes inhumains perpétrés contre les populations civiles, notamment pour des raisons raciales.

Le génocide des Juifs est un crime contre l'humanité.

C

Une guerre d'anéantissement

La bataille de Stalingrad est un bon exemple de ce que signifie une guerre d'anéantissement. En 1942, Hitler décide de prendre la ville de Stalingrad, pour achever la conquête de l'URSS. La ville porte le nom de Staline, c'est donc également un enjeu idéologique important. Les Allemands entrent dans la ville en août 1942, la bataille est d'une extrême violence. Les Soviétiques parviennent à encercler la ville et l'armée allemande souffre de la faim et du froid. Elle capitule malgré les ordres contraires. Les pertes soviétiques sont très lourdes, mais le prestige de la victoire est immense. C'est le début de la reconquête et le tournant de la guerre.

Une guerre d'anéantissement est une guerre qui a pour objectif de détruire l'adversaire, sans distinction entre les civils et les militaires. C'est pour cela que, durant la deuxième guerre mondiale, 50 millions de personnes sont mortes, dont 50% de civils.

Guerre d'anéantissement

Une guerre d'anéantissement est une guerre qui a pour objectif de détruire l'adversaire, sans distinction entre civils et militaires.

La Seconde Guerre mondiale est une guerre d'anéantissement.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.