Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

Vie politique et société en France

I

La République de l'entre-deux-guerres : victorieuse et fragilisée

A

Les années 1920

L'Union sacrée des partis politiques depuis 1914 est remise en cause avec le tournant de la révolution russe en 1917. Les affrontements entre la droite et la SFIO, accusée de vouloir mener une révolution sur le modèle bolchevique, se multiplient. Jouant sur la peur des bolchéviques, le Bloc national, mené par Georges Clemenceau, remporte les élections législatives de 1919.

Bloc national

Le Bloc national est la coalition des partis de droite des années 1920.

Certains socialistes français aimeraient créer un parti communiste en France. Cette question divise la SFIO. Un débat est organisé lors du congrès de Tours en 1920 afin de savoir si la SFIO doit adhérer à la IIIe internationale.

  • Ceux qui sont contre, une minorité, souhaitent le maintien de la SFIO. C'est le cas de Léon Blum.
  • Ceux qui sont pour souhaitent la création d'un parti communiste (SFIC) sur le modèle bolchevique. C'est le cas de Marcel Cachin.

Face aux désaccords, la SFIO éclate et se scinde en deux. La majorité de ses membres fonde le Parti communiste appelé SFIC. La seconde partie, une minorité, reste au sein de la SFIO.

SFIC

La SFIC est la Section française de l'Internationale communiste. C'est le nom du parti communiste français.

SFIO

La SFIO est la Section française de l'Internationale ouvrière. C'est le nom du Parti socialiste en France.

La IIIe Internationale

La IIIe Internationale est créée en 1919 par Lénine. Elle succède à la seconde Internationale (créée en 1889) qui regroupait l'ensemble des partis socialistes d'Europe. Lénine reprend ce modèle et regroupe les partis communistes d'Europe. Il impose 21 conditions pour adhérer à la IIIe Internationale, comme le contrôle de la presse, l'exclusion des dirigeants modérés, l'obligation de se conformer aux décisions de Moscou, etc.

-

Les événements des années 1920

B

Les années 1930

-

Le Front populaire

-

Les événements des années 1930

Accords de Matignon

Les accords de Matignon sont des accords entre les syndicats ouvriers et les patrons, signés dans la résidence du chef du gouvernement en 1936.

Les accords de Matignon comprennent notamment la diminution du temps de travail à 40h hebdomadaires ainsi que la création de deux semaines de congés payés.

Antiparlementarisme

L'antiparlementarisme est un ensemble de critiques adressées au régime parlementaire.

Ligue

Une ligue est une organisation d‘extrême droite aspirant à un pouvoir autoritaire.

Les Croix-de-Feu sont une ligue d'extrême droite qui a provoqué les émeutes de 1934.

II

Effondrement et refondation républicaine (1940−46)

A

La défaite de 1940

En mai 1940, l'armée allemande envahit la France. Le gouvernement est dépassé et fait appel au maréchal Pétain, car il bénéficie du soutien d'une grande partie de la population. Le maréchal Pétain accepte la défaite et signe un armistice le 22 juin 1940 avec l'Allemagne.

La France est divisée en deux parties. Dans le nord et l'ouest du pays, la "zone occupée" par l'armée allemande est séparée par une ligne de démarcation de la "zone libre" située dans le Sud.

En juillet 1940, Pétain obtient les pleins pouvoirs après un vote du Parlement. Il devient chef de l'État français et met fin à la IIIe République. Il installe sa capitale à Vichy, d'où le nom de gouvernement de Vichy.

B

Le gouvernement de Vichy

-

Le gouvernement de Vichy

Milice

Une milice est une organisation créée en 1943 en collaboration avec le régime de Vichy et les troupes allemandes, dans le but de pourchasser les résistants, les Juifs et les opposants.

Service du travail obligatoire

Le Service du travail obligatoire (STO) désigne l'obligation, dès 1942, pour les jeunes hommes français entre 20 et 23 ans, d'aller travailler en Allemagne.

C

La Résistance

Le général de Gaulle refuse la défaite et lance dès le 18 juin 1940 un appel à la Résistance depuis la radio de Londres. Il constitue les Forces françaises libres et engage la Résistance extérieure.

La Résistance intérieure se met en place progressivement, avec la création de mouvements clandestins comme le mouvement Libération-Sud. Ils rencontrent d'importants problèmes d'organisation, de moyens, et même parfois de concurrence. En janvier 1942, De Gaulle envoie Jean Moulin en France pour organiser et unifier la Résistance intérieure. Le 27 mai 1943, il fonde le Conseil national de la Résistance. Il est arrêté un mois plus tard par la Gestapo lyonnaise. Il est torturé et décède pendant son transfert en Allemagne. Son œuvre aboutit cependant à la formation des FFI (Forces françaises de l'Intérieur) qui s'organisent en réseaux et mènent des actions contre l'occupant (sabotage, manifestations, paralysie politique, protection de Juifs, etc.).

D

La libération et le retour à la République

Épuration

L'épuration est le processus qui vise à punir les personnes ayant collaboré avec l'occupant allemand. D'abord sauvage (comme lorsque les femmes ayant collaboré sont tondues dans la rue), elle devient légale et est menée par des tribunaux.

-

La Libération et le retour à la République

III

La Ve République

A

Le retour de De Gaulle et la Ve république

Le 13 mai 1958, une manifestation à Alger contre l'indépendance de l'Algérie réclame le retour au pouvoir du général de Gaulle. Une fois au pouvoir, il élabore la nouvelle Constitution qui a donné naissance à la Ve République. Il en est le premier président, jusqu'à sa démission en 1969.

-

Les années De Gaulle

Référendum

Un référendum est un vote au cours duquel les citoyens refusent ou acceptent une réforme importante, en répondant par oui ou non.

La Constitution de la Ve république est validée par un référendum organisé par le général de Gaulle.

B

Alternance et cohabitation

Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président de la République. C'est la première fois qu'un candidat de gauche est élu à cette fonction depuis le début de la Ve République. Il est donc le premier à créer une alternance au pouvoir. Il instaure de nombreuses réformes sociales : abolition de la peine de mort, retraite à 60 ans, 5e semaine de congés payés, etc.

Alternance

L'alternance est l'accession au pouvoir d'un président de la République ou d'une majorité parlementaire d'une tendance politique opposée à celle qui l'a précédée.

La présidence de François Hollande comme président de gauche arrive après la présidence de Nicolas Sarkozy, président de droite. C'est donc une alternance.

Toutefois, l'incapacité du gouvernement à enrayer la hausse du chômage et la mise en place d'une politique de rigueur entraînent la victoire de la droite aux élections législatives de 1986. Mitterrand doit choisir Jacques Chirac comme Premier ministre, alors qu'il est issu d'un parti de droite. C'est la cohabitation. Ce genre de scénario se reproduit trois fois sous la Ve République.

Politique de rigueur

Une politique de rigueur est une politique mise en place pour limiter les dépenses de l'État, afin d'équilibrer son budget.

Cohabitation

La cohabitation est la situation politique dans laquelle le président de la République et le gouvernement sont de tendances politiques opposées.

La cohabitation de François Mitterrand comme président de la République de gauche et de Jacques Chirac comme Premier ministre de droite, de 1986 à 1988, est la première du genre.

-

Frise des présidents de la République française

C

La société sous la Ve République

-

Les évolutions sociétales sous la Ve République

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.