Troisième 2016-2017
Kartable
Troisième 2016-2017

La dynamique des populations

La transmission des caractères au sein d'une population se fait par la reproduction, sexuée ou asexuée. Cependant, une population est dynamique : les relations interspécifiques et intraspécifiques des individus conduisent à une évolution des espèces.

I

La transmission des caractères

A

La reproduction sexuée

La reproduction sexuée, association d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle, permet la transmission des caractères des parents tout en introduisant de la variabilité dans le phénotype des descendants.

Phénotype

Un phénotype désigne l'ensemble des caractères observables à une échelle donnée.

Il existe trois types de phénotypes :

  • Le phénotype macroscopique désigne ce que l'on observe à l'échelle de l'individu.
  • Le phénotype cellulaire désigne ce qui est à l'échelle de la cellule.
  • Le phénotype moléculaire désigne ce qui est à l'échelle de la molécule.

La variabilité des caractères au sein d'une population d'une même espèce augmente les capacités de survie de l'espèce. En effet, en cas de changement des conditions de vie du milieu, plus il y a d'individus plus il y a de chances que certains puissent s'adapter aux nouvelles conditions de vie. Ces individus pourront alors survivre et se reproduire. L'espèce perdure.

L'hydre d'eau douce est un petit animal mesurant une quinzaine de millimètres, du même groupe que les méduses, qui vit dans les mares d'eau douce. Au printemps et en été, elle se reproduit de manière asexuée. Mais lorsque l'automne arrive et que les conditions de vie deviennent alors moins favorables, l'hydre effectue la reproduction sexuée. Ainsi l'hydre produit une variété des phénotypes chez ses descendants dont certains seront sûrement plus résistants aux mauvaises conditions de l'hiver.

B

La reproduction asexuée

Les êtres vivants qui se reproduisent de manière asexuée génèrent des clones génétiquement et phénotypiquement exactement identiques à eux-mêmes.

Ceci présente un avantage lorsque l'individu est particulièrement adapté aux conditions d'un milieu de vie. En effet, la reproduction asexuée est rapide puisqu'il n'y a pas besoin de chercher un partenaire pour se reproduire. Elle permet également de coloniser rapidement un milieu de vie.
Toutefois, si les conditions de vie changent et deviennent défavorables alors tous les individus de la population disparaissent puisqu'ils sont tous exactement identiques.

Les végétaux, les êtres unicellulaires mais aussi les animaux sont capables de se reproduire de manière asexuée. Cependant, rares sont ceux qui se reproduisent exclusivement de cette manière. Pour la plupart, ils alternent les modes de reproduction en fonction des conditions du milieu.

L'hydre d'eau douce alterne deux modes de reproductions, sexuée et asexuée.

-

La reproduction de l'hydre d'eau douce

II

Les facteurs influençant la dynamique des populations

A

Les relations interspécifiques

Dans un écosystème, il existe une interdépendance des populations.

Les populations de prédateurs et de proies évoluent selon la même dynamique et de manière cyclique :

  • L'augmentation du nombre de proies entraîne l'augmentation du nombre de prédateurs : les prédateurs ayant ainsi plus de nourriture pour élever leurs petits.
  • La consommation excessive de proies provoque une réduction de leur population, et donc la diminution de la nourriture pour les prédateurs, entraîne une diminution du nombre de ces derniers.
  • La diminution des prédateurs entraîne ainsi une survie plus importante des proies, et donc une augmentation du nombre de proies.

Un nouveau cycle s'enclenche alors. Cette relation de dépendance entre les proies et les prédateurs contribue à l'équilibre dynamique d'un écosystème. Si une des deux populations est perturbée, cela aura des répercussions sur les effectifs de l'autre population.

Le même type de corrélation peut être observé avec un herbivore et la disponibilité de sa nourriture qui varie cette fois directement avec les conditions du milieu.

Il existe également de la compétition interspécifique entre les différentes espèces végétales pour accéder à la lumière. Seules celles qui grandissent le plus rapidement survivent.

B

Les relations intraspécifiques

Il peut exister une compétition entre les individus d'une même espèce. C'est la compétition intraspécifique.

Cette compétition a lieu lorsque l'accès à une ressource pour la survie se fait rare. Cette ressource peut être la nourriture, un territoire ou encore un partenaire pour se reproduire. Ainsi, seuls les individus les plus aptes à avoir accès à la nourriture ou les plus aptes à séduire un partenaire pourront se reproduire et transmettre leurs gènes.

Si ces caractères sont héréditaires, on dit qu'ils sont sélectionnés et l'espèce évolue.

Caractère héréditaire

Un caractère héréditaire est un caractère transmis génétiquement d'une génération à l'autre.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.