Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

L'impact de l'hygiène de vie et des techniques médicales sur la santé

Le mode de vie a des conséquences sur la santé. Certains comportements comme une alimentation déséquilibrée, le manque d'activité physique ou bien l'exposition excessive au soleil ont des conséquences néfastes sur l'organisme. Ces risques peuvent être évités par des comportements responsables.
Les progrès de la science en biologie et dans le domaine médical nous ont permis de mieux comprendre ces mécanismes. De même, il est maintenant possible de sauver des vies, grâce aux techniques de transfusions sanguines et de greffes d'organes.

I

Habitudes de vie et santé

A

Alimentation et santé

Dans les pays occidentaux, le nombre de personnes en surpoids a augmenté ces dernières années. Une alimentation déséquilibrée en est l'une des principales causes.

Alimentation déséquilibrée

On parle d'alimentation déséquilibrée lorsque l'apport des nutriments essentiels à l'organisme ne se fait pas dans les bonnes proportions. Cela entraîne très souvent des problèmes de santé pouvant s'avérer graves à long terme.

Les changements d'habitudes alimentaires font qu'en moyenne nous consommons plus d'aliments gras et riches en énergie (souvent issus d'animaux). Or notre organisme n'est pas adapté à un tel régime alimentaire.

Obésité

L'obésité est l'état d'un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse graisseuse.

Des études récentes montrent qu'au niveau mondial, environ un tiers de la population est touchée par le surpoids ou l'obésité. Au cours des 30 dernières années, le nombre d'enfants ou d'adolescents affectés a augmenté de 47%.

La façon de s'alimenter est un facteur important de l'hygiène de vie. Il faut vérifier en particulier :

  • La fréquence des repas. Après un repas, l'estomac est rempli, cela donne une sensation de satiété (on n'a plus faim). L'individu n'a alors plus envie de manger pendant un moment. C'est le cas lorsque l'on prend 3 repas par jour. En revanche, une consommation alimentaire tout au long de la journée, le grignotage, ne remplit pas l'estomac. L'individu mange de petites quantités en permanence, et ne parvient pas à la sensation de satiété. Il mange donc plus. C'est particulièrement le cas en Amérique du Nord, aux États-Unis par exemple.
  • La qualité des aliments consommés. Avec l'évolution des modes de vie, le temps consacré à la préparation des repas diminue au profit de la consommation de plats déjà préparés, souvent très riches en sucres, en sel, et en graisse. La consommation alimentaire peut donc devenir excessive par rapport aux besoins de l'organisme, en termes à la fois de quantité et d'énergie contenue dans les aliments. Elle est alors stockée dans certaines cellules sous forme de graisse par l'organisme. Ces cellules constituent le tissu adipeux, qui est en grande partie responsable de la surcharge pondérale (surpoids).

Les excès alimentaires ainsi qu'une alimentation peu variée peuvent entraîner un certain nombre de maladies, parfois mortelles. Le surpoids et l'obésité, correspondant à une surcharge pondérale (excès de poids), entraînent des risques importants de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

Diabète

Le diabète est une maladie caractérisée par le fait que le taux de sucre dans le sang n'est pas bien régulé. C'est une maladie aux origines complexes et multiples (génétique ou non, liée aux habitudes alimentaires mais pas seulement). Enfin, il existe plusieurs types de diabètes.

En France, en 2009, on comptait presque 3 millions de personnes diabétiques, soit presque deux fois plus qu'il y a 10 ans seulement.

Maladie cardiovasculaire

Une maladie cardiovasculaire se déclare suite à des dépôts de graisses sur la paroi des vaisseaux sanguins. Une maladie cardiovasculaire affecte le fonctionnement du cœur ou de la circulation sanguine. Ces maladies mènent à de nombreuses complications mortelles comme les infarctus.

En France en 2011, les maladies cardiovasculaires constituaient la deuxième cause de mortalité chez les hommes (24% des décès) et la première cause chez les femmes (28% des décès).

Il est donc important de prendre des repas à heures fixes, ainsi que de consommer autant que possible des aliments frais, tels que les fruits et légumes, sans trop de graisses et de sucres et de varier les types d'aliments.

B

Activité physique et santé

L'énergie fournie par les aliments est principalement utilisée par l'organisme pour sa croissance et son fonctionnement. Or, les individus sont de plus en plus sédentaires, ce qui signifie qu'ils font peu d'activité physique : déplacement en voiture, beaucoup de temps passé devant un écran, etc.
Les dépenses énergétiques sont donc peu importantes, d'où les problèmes de stockage de graisse et de surpoids évoqués précédemment.
Par ailleurs, l'accumulation de graisse peut se faire sur la paroi de vaisseaux sanguins et les boucher : c'est l'athérosclérose qui provoque des maladies cardiovasculaires.
Il est donc important de pratiquer une activité physique régulière. De plus, les besoins en aliments dépendent de l'activité physique, de l'âge, de la taille et de la masse d'une personne. Ils peuvent également être très variables d'une personne à l'autre, même si les deux personnes ont le même âge et la même corpulence (taille, masse).

On dit qu'il y a une composante génétique dans les besoins en aliments.
Par ailleurs, les besoins énergétiques varient chez un même individu, en fonction de son activité physique mais aussi de son âge. Les besoins sont importants pendant l'enfance et l'adolescence et fortement réduits chez les personnes âgées.

C

Soleil et santé

L'exposition au soleil est bénéfique pour la santé si elle est limitée. Mais en raison du risque lié aux rayonnements ultraviolets (UV), elle ne doit pas être trop prolongée, en particulier entre 11 heures et 15 heures lorsque le soleil est le plus fort. En effet, l'exposition aux UV provoque un vieillissement accéléré de la peau, voire des cancers cutanés.

Cancer

Un cancer est une maladie causée par un rythme de multiplication des cellules trop important. On dit que ces cellules prolifèrent et forment des tumeurs.

Le cancer cutané qui affecte la peau est appelé mélanome. En France, c'est la 6e cause de cancer chez la femme et la 8e cause chez l'homme.

Ultraviolets (UV)

Le rayonnement solaire est constitué de différentes radiations :

  • Visibles, qui forment la lumière blanche
  • Infrarouges, qui sont invisibles
  • Ultraviolets, qui sont invisibles et très énergétiques

La couche d'ozone est une barrière naturelle aux UV. Les inquiétudes liées à la détérioration de la couche d'ozone viennent du risque lié aux UV qui sont alors bien plus forts.

Les UV peuvent modifier l'ADN et donc les gènes des cellules de la peau si la personne est exposée à ces rayons pendant longtemps. Cela peut donc provoquer une prolifération de ces cellules : elles deviennent cancéreuses.
Souvent, le cancer se manifeste par l'apparition d'un mélanome, qui apparaît puis grandit. Le mélanome ressemble souvent à un grain de beauté. Il faut l'enlever par traitement chirurgical.
Si le mélanome n'est pas détecté à temps, les cellules cancéreuses peuvent migrer dans tout l'organisme. Le cancer est alors généralisé, et il est beaucoup plus difficile à soigner.
Il est donc important de se protéger du soleil, en mettant des vêtements blancs, un chapeau et de la crème solaire.

II

Des pratiques médicales pour sauver des vies

A

Les transfusions sanguines

Le sang est un tissu fluide vital pour l'organisme. Il sert à transporter le dioxygène (O2) et les nutriments nécessaires aux processus vitaux de toutes les cellules du corps. Le sang transporte aussi les déchets tels que le dioxyde de carbone, des cellules du système immunitaire ou des hormones. Il circule continuellement dans les vaisseaux sanguins et dans le cœur. L'apport de sang chez des personnes ayant été victimes d'un accident ou ayant subi un acte chirurgical est souvent indispensable pour permettre leur rétablissement.

Transfusion sanguine

Une transfusion sanguine est une opération consistant à injecter, par perfusion intraveineuse, du sang ou des dérivés sanguins provenant d'un donneur, à un receveur.

Il y a environ 500 000 personnes transfusées chaque année en France.

Pour qu'une transfusion sanguine réussisse, il faut s'assurer d'un certain nombre de choses :

  • Le donneur ne doit donc pas avoir de problème de santé (par exemple diabète, maladie sexuellement transmissible), ou d'hygiène de vie à risque (prise de drogues par exemple) pouvant affecter la qualité du sang qu'il donne.
  • Le groupe sanguin du donneur et celui du receveur doivent être compatibles.

Groupe sanguin

Les groupes sanguins définissent des propriétés du sang des individus. Ces catégories sont liées aux types d'antigènes et d'anticorps contenus dans leur sang.

Chez l'Homme il existe quatre types de groupes sanguins : A, B, AB et O.

Les groupes sanguins forment un type de catégories. En réalité, d'autres paramètres sont pris en compte, comme le rhésus (positif ou négatif).

Compatibilité (groupes sanguins)

On parle de compatibilité lorsque qu'une transfusion est possible entre deux individus sans que cela n'affecte la santé du receveur. Les règles de compatibilité sont :

  • Les personnes de groupe sanguin A peuvent donner et recevoir du sang de personnes appartenant au groupe A.
  • Les personnes de groupe sanguin B peuvent donner et recevoir du sang de personnes appartenant au groupe B.
  • Les personnes de groupe O sont des donneurs universels, ils peuvent donner du sang à tous les autres groupes. Par contre, ils ne peuvent en recevoir que du groupe O.
  • Les personnes de groupe AB sont des receveurs universels, ils peuvent recevoir du sang de tous les groupes. Par contre, ils ne peuvent en donner que pour des personnes AB.

Une personne de groupe A peut donc donner son sang à une autre personne de groupe A ou à une personne de groupe AB.

Si les donneurs et receveurs ne sont pas compatibles, il se produit alors dans l'organisme du receveur une réaction immunitaire. Il y a une agglutination du sang transfusé, ce qui est souvent mortel. Il est donc important de connaître le groupe sanguin des patients avant toute intervention. Cela est possible grâce à une analyse immunologique préalable du sang des patients.

Le tableau suivant récapitule les règles de compatibilité et explique la raison de cette compatibilité par rapport aux systèmes d'anticorps et d'antigènes.

-

Groupes sanguins, antigènes et anticorps

B

Les greffes et transplantations d'organes

De même que la transfusion, les transplantations d'organes ainsi que les greffes de tissus ou de cellules permettent de sauver des vies humaines, suite à des accidents ou des maladies graves.

Greffe et transplantation

La transplantation et la greffe d'organe sont des procédures chirurgicales qui consistent à transférer un tissu, une partie d'organe ou un organe entier à un receveur malade. Le tissu greffé, sain, peut provenir du malade lui-même (par exemple d'un autre endroit du corps dans le cas d'une greffe de peau) ou d'un donneur sain. L'organe sain d'un donneur s'appelle un greffon ou un transplant. La différence entre greffe et transplantation réside dans la nature précise de l'opération.

De nos jours, il y a de plus en plus de greffes et de transplantations, la plus pratiquée étant celle du rein qui représente 61,5% des greffes totales, en France.

La greffe est une opération chirurgicale lourde. Pour que la greffe réussisse, comme dans le cas des transfusions sanguines, il faut que le donneur et le receveur soient compatibles. Toutefois, pour les greffes, le système de compatibilité est beaucoup plus complexe et le nombre de donneurs compatibles est beaucoup plus restreint.

En France, les dons d'organes et de sang sont des actes volontaires, anonymes, bénévoles et gratuits qui sauvent des vies. En général, le donneur ne peut pas connaître l'identité du receveur et inversement. Cependant, il est possible d'effectuer des dons entre personnes d'une même famille ou justifiant d'un lien affectif depuis au moins deux ans.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.