Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

La maîtrise de la reproduction

Les avancées de la science en biologie et dans le domaine médical nous ont permis de mettre au point des techniques permettant de maîtriser la reproduction.
Il existe actuellement des méthodes permettant d'éviter une grossesse, appelées méthodes de contraception, ainsi que des méthodes permettant au contraire d'aider à la procréation, appelées méthodes de procréation médicalement assistée (PMA).

I

Les méthodes pour éviter une grossesse

A

Les mécanismes de la reproduction humaine

Les mécanismes de la reproduction humaine sont aujourd'hui assez bien connus. Il est ainsi possible de savoir à quel niveau intervenir si l'on souhaite empêcher ou au contraire favoriser la reproduction.

Reproduction

La reproduction est le processus au cours duquel un être vivant produit d'autres êtres vivants. Chez l'espèce humaine, la reproduction est dite sexuée : elle nécessite la rencontre d'un ovule, produit par la femme, et d'un spermatozoïde, produit par l'homme.

La reproduction caractérise l'ensemble des phénomènes qui permettent à des individus de se reproduire. Chez l'humain, les étapes clés de la reproduction sont :

  • La fécondation
  • La nidation
  • La grossesse
  • L'accouchement ou la naissance
-

Les organes reproducteurs chez la femme et les différentes étapes de la reproduction

Dans le cadre de la maîtrise de la reproduction, les techniques modernes agissent essentiellement sur les premières phases, à savoir la fécondation et la nidation.

Fécondation

La fécondation correspond à la fusion d'un gamète mâle (spermatozoïde) et d'un gamète femelle (ovule). Le résultat de la fécondation est une cellule-œuf.

Nidation

La nidation de l'embryon correspond à l'implantation de l'embryon dans la paroi de l'utérus de la femme. La nidation a lieu durant les premiers jours suivant la fécondation. L'embryon va ensuite rester dans l'utérus durant tout le reste de la grossesse.

Dans les pays occidentaux, les couples ont en moyenne moins d'enfants et cela de manière plus tardive. Cela est dû à de nombreux facteurs comme l'évolution des mœurs, des conditions de vie et la forte baisse de la mortalité infantile (progrès de la médecine).
Cela est rendu possible grâce aux nouveaux moyens de maîtriser sa reproduction.

B

Les méthodes de maîtrise de la reproduction

La diversité des méthodes de maîtrise de la reproduction permet à chacun de choisir la plus adaptée à sa situation.
En effet il est possible d'agir sur différents éléments : la production des gamètes, leur rencontre (fécondation), la nidation de l'embryon ou encore la poursuite de la grossesse.
Les méthodes utilisées sont soit à effet contraceptif, soit à effet contragestif, soit cumulant les deux.

Effet contraceptif

Une méthode à effet contraceptif empêche la fécondation.

Le port du préservatif est une méthode à effet contraceptif. On dit alors que le préservatif est un contraceptif.

Effet contragestif

Une méthode à effet contragestif empêche la nidation de l'embryon.

Le port du stérilet est une méthode à effet contragestif.

Les principales méthodes de maîtrise de la reproduction sont :

  • Les préservatifs, qui permettent d'empêcher la rencontre de l'ovule et du spermatozoïde lors d'un rapport sexuel car ils empêchent le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin de la femme. Il existe le préservatif masculin, qui se place sur le sexe de l'homme en érection avant le rapport sexuel, ainsi que le préservatif féminin, qui se place au fond du vagin de la femme avant le rapport sexuel. Le préservatif est aussi la seule méthode de contraception qui permet de lutter aussi contre la transmission des infections sexuellement transmissibles (IST).
  • La contraception hormonale ou pilule, qui est la méthode contraceptive la plus utilisée en France. Elle permet entres autres d'empêcher l'ovulation (libération de l'ovule) qui est chez la femme contrôlée par des hormones. La pilule modifie les quantités de ces hormones dans le sang, bloquant leur action sur les ovaires et donc l'ovulation. Pour que cette méthode soit efficace, une femme doit prendre la pilule tout au long de son cycle, même si elle n'a pas de rapport sexuel. Des études sont actuellement en cours pour fabriquer un équivalent masculin permettant de bloquer la production de spermatozoïdes.
  • Le dispositif intra-utérin ou stérilet, qui permet de bloquer la nidation de l'embryon dans l'utérus. Cette méthode contragestive consiste à placer pour plusieurs années un petit dispositif contenant du cuivre dans la cavité de l'utérus. Cela est effectué par un médecin et peut être retiré à tout moment si la femme désire avoir un enfant.
  • La contraception d'urgence, telle que la pilule du lendemain, qui sert à empêcher l'ovulation ou l'implantation de l'embryon dans l'utérus grâce à de fortes concentrations hormonales. Une femme doit la prendre au plus tard 72 heures après un rapport sexuel non ou mal protégé. Elle n'est pas efficace à 100% et provoque des effets secondaires. Cette méthode doit donc rester exceptionnelle.
C

Les méthodes abortives

Effet abortif

Les méthodes à effet abortif servent à interrompre une grossesse. À ce titre, elles ne constituent qu'un moyen exceptionnel de maîtrise de la reproduction.

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est une méthode abortive.

L'interruption volontaire de grossesse (IVG), aussi appelée avortement, a pour objectif d'arrêter une grossesse non désirée. Elle peut se pratiquer soit par méthode chirurgicale (à l'hôpital), soit par méthode médicamenteuse. Dans la forme médicamenteuse, elle provoque des contractions utérines, des saignements et l'expulsion de l'embryon. Elle entraîne ainsi l'élimination de l'embryon déjà implanté dans la paroi de l'utérus de la femme. Dans sa forme chirurgicale, une intervention directe médicale permet de retirer l'embryon.

II

Les méthodes d'aide à la procréation

A

La stérilité et l'infertilité

Certains couples rencontrent parfois des difficultés à procréer. Cela peut avoir différentes origines. La stérilité est l'incapacité pour un être vivant de se reproduire. L'infertilité décrit l'impossibilité d'avoir un enfant naturellement, même avec des rapports sexuels réguliers.
Les causes sont multiples : âge élevé, anomalie anatomique, gamètes défectueux, infection, etc.
La stérilité peut aussi bien toucher les femmes que les hommes.

B

Les méthodes de procréation médicalement assistée

Pour faire face aux problèmes de stérilité et d'infertilité, des méthodes médicales existent pour permettre à un couple de donner naissance à un enfant.
On parle de méthode de procréation médicalement assistée (PMA).
La technique la plus fréquente est la fécondation in vitro et transfert d'embryon (FIVET).

Lors de la FIVET :

  • Des gamètes mâles et femelles sont prélevés sur les deux parents, puis on les fait se rencontrer in vitro (FIV). La fécondation n'a donc pas lieu dans l'organisme maternel mais en laboratoire.
  • L'embryon obtenu est ensuite implanté dans l'utérus de la femme (transfert d'embryon, ET).
-

La fécondation in vitro et transfert d'embryon (FIVET)

Une femme peut également avoir recours à une insémination artificielle par le biais d'un don de gamètes (du partenaire ou d'un donneur extérieur). Cela consiste à déposer médicalement du sperme dans l'utérus.
L'insémination artificielle est préconisée lorsque la femme souffre d'anomalie des trompes, de troubles de l'ovulation ou que l'homme possède un sperme de qualité médiocre.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.