Se connecter
ou

Les déterminants indéfinis

I

Les formes du déterminant indéfini

Déterminant indéfini

Le déterminant indéfini remplace l'article. Il signifie qu'on ne peut pas dénombrer le nom qu'il détermine. Il sert aussi à exprimer une idée vague.

A

Les déterminants indéfinis ayant une forme simple

Certains déterminants sont composés d'un seul mot (on dit qu'ils ont une forme simple) :

  • Tout
  • Aucun
  • Maint
  • Chaque
  • Nul
  • Tel
  • Plusieurs
  • Divers
  • Certain
  • Quelques
  • Différent

Certains élèves ont choisi l'option latin.
Dans l'exemple précédent, "certains" détermine "élèves". On ne sait pas combien d'élèves "ont choisi l'option latin".

Certains adjectifs indéfinis sont assimilés à des déterminants indéfinis. Dans ce cas, on utilise également un article. Il s'agit notamment de "même", "quelque" et "autre".

Ce sont les mêmes livres.
Dans l'exemple précédent, "mêmes" est un adjectif indéfini. Il peut être assimilé à un déterminant indéfini.

Un déterminant indéfini peut être utilisé avec un autre déterminant.

Tous les jours, je vais à l'école.
Dans l'exemple précédent, le déterminant indéfini "tous" est combiné au déterminant pluriel "les".

B

Les déterminants indéfinis ayant une forme composée

Les déterminants indéfinis ayant une forme composée peuvent être formés à partir :

  • Du mot "quel"
  • D'un adverbe de quantité suivi de la préposition "de"
  • D'un nom de quantité suivi de la préposition "de"

"N'importe quel" est un déterminant indéfini formé à partir du mot "quel".

"Beaucoup de" est un déterminant indéfini formé d'un adverbe et de la préposition "de".

"Une foule de monde" est un déterminant indéfini formé d'un nom et de la préposition "de".

II

L'accord du déterminant indéfini

L'accord du déterminant indéfini avec un nom

Le déterminant indéfini varie en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Un certain homme / Une certaine femme
Certains hommes / Certaines femmes

L'accord de "aucun" et "nul"

Les déterminants indéfinis "aucun", "chaque" et "nul" sont toujours au singulier, sauf devant un nom qui est toujours au pluriel.

Aucunes funérailles

Nulles représailles

L'accord de "divers", "différents" et "plusieurs"

Les mots "divers", "différents" et "plusieurs" sont toujours au pluriel lorsqu'ils sont utilisés comme déterminant indéfini.

Diverses personnes sont venues aujourd'hui.

Différentes associations luttent contre le racisme.

Il lui a demandé de rentrer plusieurs fois.

L'accord des déterminants indéfinis formés à partir d'un adverbe

Les indéfinis formés à partir d'un adverbe sont invariables.

Il y a beaucoup de moutons dans le pré.

III

Les emplois du déterminant indéfini

A

Les déterminants indéfinis exprimant la quantité

Les déterminants indéfinis peuvent exprimer plusieurs idées de quantité.

Quantité exprimée Exemples
La totalité

Tout
Tous
Toute
Toutes

Une quantité nulle

Aucun
Nul
Pas un
Pas une

Une quantité supérieure à deux Quelques
Divers
Certains
Maints
Beaucoup de
Plusieurs
Peu de
La plupart de
Assez de
Suffisamment de
Tant de
Trop de
Une quantité égale à un N'importe quel
Je ne sais quel
Une valeur distributive Chaque
Tout
B

Le déterminant indéfini "quel" exprimant l'interrogation et l'exclamation

Le déterminant "quel" peut être un déterminant interrogatif ou un déterminant exclamatif en fonction de son emploi.

Quelle heure est-il ?
Dans l'exemple précédent, le déterminant indéfini "quel" exprime l'interrogation.

Quel mauvais film !
Dans l'exemple précédent, le déterminant indéfini "quel" exprime l'exclamation.

C

L'emploi des déterminants indéfinis "tel", "pareil" et "semblable"

Les déterminants indéfinis "pareil", "tel" et "semblable" peuvent être utilisés à d'autres fins que celle de déterminer une quantité. Ils sont modalisateurs, cela signifie qu'ils permettent d'insister sur une idée dans une phrase.

Un tel choix aura de terribles conséquences.
Dans l'exemple précédent, le déterminant "tel" est modalisateur, il permet d'insister sur le nom "choix". En effet, "un tel choix" est plus dramatique que l'expression "ce choix".

Comment peux-tu dire une chose pareille ?
Dans l'exemple précédent, le déterminant "pareil" est utilisé pour souligner l'idée que ce qui a été dit est inimaginable.

Une semblable idée est une infamie !
Dans l'exemple précédent, le déterminant "semblable" est utilisé pour grossir le propos et insister sur le nom "chose".

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.