Se connecter
ou

Le Commonwealth

I

Le Commonwealth

A

Présentation générale

Le Commonwealth of Nations ou Communauté des nations est une organisation qui regroupe 53 États dont la plupart sont d'anciennes colonies anglaises.

À l'initiative de Londres et pour répondre à des demandes d'indépendance de colonies anglaises, le Commonwealth a été créé officiellement en 1949. À la tête de l'organisation, on trouve la reine d'Angleterre (Queen of England) qui représente la Communauté (monarchies et républiques confondues).

La charte du Commonwealth reconnaît que tous les États membres sont partenaires libres et égaux et partagent une langue, une histoire, une culture et des valeurs communes.

B

Chiffres-clés

Plusieurs chiffres importants permettent de se donner une idée de l'importance du Commonwealth :

  • Il regroupe 53 États membres sur tous les continents.
  • 31 membres du Commonwealth sont des républiques, 16 sont des monarchies avec la reine d'Angleterre à leur tête, et 5 des monarchies dont le monarque est différent.
  • L'ensemble des pays membres représente 20% de la surface de la Terre.

Le Commonwealth étant très vaste, il a besoin d'une solide organisation et repose sur la coopération de tous les États membres. En 1965, la création du Secrétariat du Commonwealth (Commonwealth Secretariat) permet de répondre aux problèmes techniques et organisationnels de coopération entre les États. Le secrétariat a aujourd'hui une importance capitale dans la concrétisation des partenariats au sein du Commonwealth.

Au total, le Commonwealth est un regroupement de 2,3 milliards d'habitants.

II

Histoire

A

L'Empire britannique

À travers des découvertes maritimes au XVe et XVIe siècles, l'Angleterre établit des colonies et des comptoirs commerciaux en Amérique et en Asie. Après l'indépendance américaine de 1776, le développement de ces colonies se fait surtout en Afrique et dans le Pacifique.

Au XIXe siècle, le pouvoir éclatant provenant de l'Empire fait de l'Angleterre une puissance incomparable, économiquement, politiquement et militairement.

Pendant la Première Guerre mondiale (World War One), le pays a fait appel à ses colonies pour lutter contre l'Allemagne et maintenir sa domination. C'est dans l'entre-deux-guerres que l'Empire subit une perte d'influence matérialisée par des revendications d'indépendance de plus en plus forte, et après la Seconde Guerre mondiale (World War Two), l'Empire est dissout dans le Commonwealth qui place tous les pays sur un pied d'égalité. En 1931, le statut de Westminster (Statute of Westminster) est établi pour définir juridiquement l'indépendance des pays membres de la communauté.

B

La décolonisation

Comme les autres pays européens, l'histoire que vit l'Angleterre avec ses colonies est marquée par des conflits plus ou moins importants qui ont mené à la constitution de pays indépendants, mouvement qui s'est accentué au XXe siècle et à partir de 1945.

On peut noter que c'est la perte des 13 colonies américaines qui marque, en 1776, la volonté d'indépendance des territoires annexés par l'Angleterre.

Au cours du XIXe siècle, des différences sont peu à peu établies entre les colonies blanches (peuplées principalement d'hommes blancs) et les autres colonies. Graduellement, les colonies blanches obtiennent une forme d'autonomie, et s'émancipent. En 1840 est créée la Province du Canada et un statut de Dominion est inventé, donnant une indépendance totale, sauf dans le domaine de la diplomatie. Dans les années qui suivent, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud deviennent des dominions. L'Irlande refuse ce statut et obtient son indépendance par la force à partir de 1916 (Easter Rising).

En 1919, l'Empire atteint son apogée en terme de territoire, mais l'Angleterre se rend rapidement compte que malgré les intérêts économiques en jeu, le pays ne peut plus protéger un empire aussi grand. Dans le même temps, l'Inde revendique son indépendance, l'Égypte obtient un statut autonome et les dominions obtiennent la capacité à gérer la diplomatie par eux-mêmes en 1926 (conférence Impériale, puis la déclaration Balfour).

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Europe, dépassée par les USA et l'Union soviétique, ne peut éviter d'accepter (par la négociation ou la violence) les demandes d'indépendance de territoires anciennement sous sa coupe. L'Angleterre décide de se désengager en signant des traités et en obtenant la plupart du temps en échange de l'indépendance une adhésion au Commonwealth de manière à maintenir une influence et des relations commerciales avec ces pays.

Tous les pays n'acceptent pas d'intégrer le Commonwealth, comme la Birmanie par exemple qui obtient l'indépendance en 1948.

III

Le Commonwealth de nos jours

Aujourd'hui, le Commonwealth est une organisation unique qui repose sur une histoire très particulière. Il n'accorde pas de statut particulier, ne repose pas sur des liens économiques ou militaires. Cependant, les liens privilégiés sont célébrés dans l'ensemble des pays partenaires et beaucoup d'autres sont volontaires pour rejoindre cette communauté. L'intérêt dans la participation à l'organisation réside de nos jours dans les aspects diplomatiques qu'offre le Commonwealth. Ainsi, tous les deux ans, les chefs de gouvernements de tous ces pays se retrouvent et signent des accords économiques ou politiques.

L'un des avantages pour les citoyens des pays membres est la possibilité de bénéficier de l'aide des ambassades membres du Commonwealth quelle que soit leur nationalité. Certains pays accordent également la possibilité de voter aux citoyens membres du Commonwealth.

Avec la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit), le Commonwealth pourrait redevenir d'une importance capitale pour le pays, et ainsi relancer cette union qui peut parfois paraître comme désuète par certains aspects.

Certains pays sont candidats à l'entrée dans le Commonwealth comme l'Algérie ou le Soudan. D'autres ont été refusés auparavant, comme la Palestine ou le Cambodge.

Parmi les moments forts du Commonwealth, on trouve la tenue des Commonwealth Games, deuxième événement sportif le plus médiatisé après les Jeux olympiques. Ils ont lieu tous les quatre ans et se réuniront en Australie en 2018.

IV

Vocabulaire

Communauté Commonwealth
Comptoir commercial Trading base
Statut de Westminster Statute of Westminster
Autonome

Autonomous

Self-governing

independent

Dominion (statut d'indépendance partielle) Dominion
Secrétariat du Commonwealth Commonwealth Secretariat
Citoyenneté du Commonwealth Commonwealth citizenship
Jeux du Commonwealth Commonwealth Games
Reine d'Angleterre Queen of England
Première Guerre mondiale World War One
Seconde Guerre mondiale World War Two
Indépendance de l'Irlande Easter Rising