Se connecter
ou

Les grandes villes anglophones

I

Londres

A

Présentation

-

Capitale du Royaume-Uni, Londres compte plus de 8,4 millions d'habitants, et 12 millions avec son agglomération. Elle est, avec New York, l'une des villes anglophones les plus importantes du monde.

Elle est située dans le sud de la Grande-Bretagne et traversée par la Tamise (The Thames River). Son climat est de type océanique.

Riche en monuments, elle offre un vaste panorama de l'histoire anglaise, avec, entre autres :

  • La Tour de Londres, gardée par les célèbres beefeaters, abritant les joyaux de la couronne
  • Le parlement, flanqué de sa fameuse tour de l'horloge Big Ben
  • L'abbaye de Westminster, où sont couronnés tous les souverains du pays depuis Guillaume le Conquérant
  • Le palais de Buckingham, lieu de résidence des monarques britanniques
B

Histoire

Les Romains envahissent l'Angleterre en l'an 43 et fondent la ville de Londinium, qui a donné son nom actuel à Londres. Les tribus anglo-saxonnes débarquent au VIe siècle et s'installent dans la ville qui subit les attaques des Vikings aux IXe et Xe siècles.

À l'arrivée de Guillaume le Conquérant (William the Conqueror) et des Normands au XIe siècle, la Tour de Londres est bâtie et la ville se développe considérablement pendant tout le Moyen Âge. Le premier maire de Londres (Lord Mayor) est élu au XIIIe siècle.

Entre les XVe et XVIIe siècles, la ville devient un grand centre commercial et gouvernemental. En 1600, il y avait environ 200 000 habitants à Londres. La Tamise (Thames River) occupe une place très importante : de nombreux chantiers navals fournissent les navires qui partent explorer le monde. Les premiers théâtres sont construits, dont le fameux Globe où Shakespeare fera jouer ses pièces.

Au XVIIe siècle, la Conspiration des poudres (The Gunpowder Plot) qui prévoyait de brûler le parlement est déjouée (1605). Un de ses instigateurs, Guy Fawkes, est arrêté et pendu. On célèbre toujours le Guy Fawkes Day en Grande-Bretagne chaque année par des feux d'artifice et des feux de joie. La Grande Peste (The Great Plague) de 1665 fait 100 000 victimes, de même que le Grand Incendie (The Great Fire) de 1666.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, la ville est un centre financier et commercial de premier ordre : la Grande-Bretagne rayonne dans le monde entier. C'est à Londres qu'est créé le premier métro (the tube) du monde (1862).

Au XXe siècle, la ville poursuit son expansion, mais lors de la Seconde Guerre mondiale, elle subit de très nombreux bombardements allemands durant le Blitz.

Le Moyen Âge The Middle Ages
Élire To elect
Chantier naval Dockyard
Pièce de théâtre Theatre play
Comploter To plot
Feux d'artifice Fireworks
Feu de joie Bonfire
Bombardement Bombing
Tour de Londres Tower of London
Abbaye de Westminster Westminster Abbey
II

New York

A

Présentation

-

New York, surnommée "the Big Apple", est la plus grande ville des États-Unis, avec 8,2 millions d'habitants. Son agglomération compte plus de 20 millions d'habitants.

Elle est située au nord-est des États-Unis, à l'embouchure du fleuve Hudson (Hudson River) sur l'océan Atlantique. Son climat présente des étés chauds et humides et des hivers froids et enneigés.

Sa fameuse statue de la Liberté se dresse sur l'île de Liberty Island comme symbole de la liberté éclairant le monde.

Ses nombreux gratte-ciel symbolisent la force du pays. Sur le site des tours du World Trade Center détruites par l'attentat du 11 septembre 2001 s'érige à présent la plus haute tour du pays, le One World Trade Center.

Central Park, immense parc créé au XIXe siècle, accueille tous les New-Yorkais pour leur séance de footing, de rollers ou simplement les promenades et pique-niques.

Ville cosmopolite par excellence, elle présente une grande diversité culturelle autour de ses différentes communautés.

B

Histoire

  • C'est l'italien Verrazano qui découvre ce qui deviendra le port de New York en 1524.
  • En 1609, l'anglais Henry Hudson remonte la rivière à laquelle il donnera son nom, la Hudson River.
  • En 1624, les Hollandais y fondent le premier comptoir commercial. L'île de Manhattan est achetée aux Amérindiens en 1626. Les Hollandais y créent une petite ville nommée Nouvelle-Amsterdam. Des colons venus d'Angleterre, de France et d'Europe viennent s'installer.
  • En 1664, les Anglais arrivent avec leur flotte et il s'ensuit une lutte contre les Hollandais pour le contrôle de la ville. C'est la victoire anglaise dix ans plus tard : on renomme la ville New York.

La population de la ville augmente rapidement : on passe d'environ 5000 habitants au début du XVIIIe siècle à environ 60 000 au début du XIXe s.

En 1776, les Américains déclarent leur indépendance et New York est reprise aux Anglais. New York est capitale des États-Unis de 1785 à 1790.

À la fin du XIXe siècle, les progrès technologiques permettent à la ville d'être alimentée en électricité, d'avoir des réseaux ferroviaires et un métro (1904). La statue de la Liberté est terminée en 1886. La plupart des grands édifices sont construits au début du XXe siècle, ainsi que de nombreux musées.

Comptoir commercial Trading post
Faire du commerce To trade
Colon Settler
Hollandais Dutch
Amérindien Native american
Gratte-ciel Skyscraper
III

Los Angeles

A

Présentation

-

Los Angeles, ou L.A., est la deuxième plus grande ville des États-Unis. Son agglomération compte plus de 18 millions d'habitants. Le Los Angeles County totalise plus de 88 communes réparties sur plus de 12 000 km2.

Elle est située sur la côte ouest des États-Unis, au sud de l'État de Californie, au bord de l'océan Pacifique. Grâce à son climat de type méditerranéen, c'est une ville très ensoleillée qui fait partie des États de la Sun Belt (ceinture du Soleil).

Los Angeles est la ville du cinéma : sur Hollywood Boulevard se trouve le Walk of Fame et ses célèbres étoiles où les vedettes du cinéma, de la chanson et de la télévision laissent l'empreinte de leurs mains. Les mythiques studios Universal restent le symbole de la richesse du cinéma américain. Le fameux Beverly Hills, avec ses résidences de stars, constitue une ville à part entière.

B

Histoire

L'ouest des États-Unis est peuplé de tribus amérindiennes lorsque les colons espagnols et mexicains débarquent aux environs de 1769. Ils y établissent une colonie en 1781, nommée El Pueblo de Nuestra Señora Reina de los Angeles de la Porcincula (le village de Notre Dame des Anges de Porcincula). La plupart des familles de colons vivent de l'agriculture : de vastes ranchs sont établis.

En 1847, Los Angeles passe sous contrôle américain. Dans les années 1850, la ruée vers l'or, le développement du chemin de fer attirent de nombreux colons américains.

À la fin du XIXe siècle, la population augmente considérablement, le commerce des oranges prospère. Le premier tramway (streetcar) est mis en place en 1884. L'université de Californie du Sud est créée en 1880. Lorsqu'on découvre du pétrole en 1892, la croissance s'accélère encore. En 1900, la population de L.A. dépasse les 100 000 habitants.

Au début du XXe siècle, la ville continue son expansion. L'industrie du cinéma devient de plus en plus importante : le fameux panneau "Hollywood" est placé en 1923. De nombreux grands édifices sont construits à cette époque.

Chemin de fer Railway
Tribu Tribe
Chemin de fer Railway
Ruée vers l'or The Gold Rush
Pétrole Oil
Expansion Growth
IV

Sydney

A

Présentation

-

Sydney, située dans le sud-est de l'Australie est la ville la plus peuplée du pays. Son agglomération compte plus de 4,8 millions d'habitants.

Elle est entourée par l'océan Pacifique, les montagnes Bleues et le fleuve Hawkesbury. Sa situation fait d'elle un des plus grands ports naturels du monde. Elle présente un climat subtropical humide.

Son opéra, dessiné par l'architecte Jorn Utzon, est devenu l'emblème de la créativité de la ville et du pays. Le pont Harbour Bridge est également remarquable.

B

Histoire

Au XVIIe siècle, les navigateurs européens découvrent l'Australie, qu'ils nomment Terra Australis Incognita (Terre du Sud inconnue).

Le capitaine anglais James Cook en 1779 arrive sur la côte est du pays qu'il baptise Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales). La Grande-Bretagne décide d'y établir une colonie.

C'est en 1788 qu'arrive la flotte anglaise qui va s'installer dans la région de Sydney. Les premiers arrivants sont des prisonniers : la Grande-Bretagne veut faire du site une colonie pénitentiaire. La colonie se développe rapidement, au détriment de la population aborigène qui est chassée des territoires mais aussi décimée par les maladies comme la variole (smallpox).

Au XIXe siècle, la ville de Sydney connaît un développement important. La plupart des édifices majeurs sont construits à cette époque. Une ruée vers l'or attire également de nombreux colons.

Au XXe siècle débute l'industrialisation massive de la ville. Le fameux pont Sydney Harbour Bridge est terminé en 1932.

Aborigène Aboriginal / Native
Prisonnier Convict
Colonie Settlement / Colony
Colonie pénitentiaire Penal colony
V

Johannesburg

A

Présentation

-

Johannesburg et son agglomération comptent plus de 12 millions d'habitants, ce qui fait d'elle une des villes les plus peuplées du continent africain. Capitale économique du pays, elle est aussi connue sous le nom de Joburg ou Jozi, c'est une ville extrêmement vivante.

Elle est située au sud de la capitale Pretoria, dans la région du Gauteng (ancien Transvaal) et dans le nord-est de l'Afrique du Sud. Elle possède un climat tropical tempéré.

On peut y visiter le musée de l'apartheid, système de séparation des communautés noires et blanches qui a perduré jusqu'au début des années 1990. La lutte contre l'apartheid s'est incarnée dans la figure de Nelson Mandela, qui a passé vingt-sept années de sa vie en prison avant de devenir président de la république d'Afrique du Sud de 1994 à 1999.

B

Histoire

C'est le navigateur portugais Vasco de Gama à la fin du XVe siècle qui trouve le passage au sud du continent africain et le nomme cap de Bonne-Espérance. Au XVIIe siècle, des colons hollandais s'installent et créent un comptoir commercial, rejoints par des protestants français huguenots, des Allemands et des Scandinaves.

L'une des dernières ruées vers l'or du XIXe siècle se déroule en Afrique du Sud. On en découvre dans la région de Johannesburg en 1886 et la ville connaît alors un essor sans précédent. On exploite dès lors de nombreuses mines d'or mais aussi de diamant. Les populations locales sont chassées de leur territoire, notamment les Zulu.

À cette époque, ce sont les Afrikaners qui dirigent le pays. Les Afrikaners sont les descendants des colons hollandais qui se sont installés en Afrique du Sud, on les nomme aussi Boers. Une lutte pour le contrôle du pays s'engage entre les Boers et les Anglais, c'est la guerre des Boers (1899 − 1902). L'Afrique du Sud devient un dominion de la Couronne britannique en 1909.

L'expansion de la ville et la politique de séparation de l'apartheid poussent les populations noires hors de la ville, dans des "townships". C'est dans le township de Soweto que des manifestants pacifiques et de jeunes enfants sont abattus (1976).

C'est en 1990 que Nelson Mandela est libéré. Il devient président de la République en 1994. En 2004, la Cour constitutionnelle d'Afrique du Sud est bâtie à Johannesburg sur la colline Constitution Hill qui abritait autrefois une prison pour les opposants à l'apartheid.

Mine d'or Gold mine
Diamant Diamond
Ghetto d'Afrique du Sud Township
Cour constitutionnelle Constitutional Court
Colline Hill
VI

Bombay

A

Présentation

-

Bombay (Mumbai) est la ville la plus peuplée du pays, la neuvième au rang des villes les plus peuplées du monde, avec plus de 18 millions d'habitants.

Située sur la côte ouest de l'Inde, au bord de la mer d'Oman, à l'embouchure du fleuve Ulhas, elle est la capitale de l'État indien du Maharashtra. Elle possède un climat de type tropical, avec des périodes de mousson (monsoon).

Ville portuaire et industrielle, Bombay est devenue la capitale financière et économique de l'Inde, elle occupe une place primordiale dans le pays. Les plus grandes entreprises nationales et internationales y possèdent un siège social. Mais la croissance économique, bien qu'importante, n'est pas la même pour tous : de nombreux bidonvilles (slums) abritent les plus pauvres de ses habitants.

B

Histoire

Bombay était un ensemble de sept îles séparées par des marais qui faisaient partie du sultanat de Gujarat au XIVe siècle.

Au XVIe siècle, les Portugais découvrent ces îles et décident d'y créer un comptoir commercial. Ils nomment l'endroit Bom Bahia (The Good bay) que les Anglais prononcent Bombay. On y fait le commerce de la soie, du coton, du riz et du tabac.

Au XVIIe siècle, les Anglais attaquent les Portugais pour prendre le contrôle de Bombay : la Compagnie des Indes orientales (East India Company), britannique, obtient le monopole du commerce dans l'océan indien. Au XVIIIe siècle, à Bombay, de nombreuses constructions sont édifiées, les îles sont reliées entre elles et la ville attire de nombreux colons.

Au XIXe siècle, la ville continue de se développer, un chemin de fer est construit, les marais sont asséchés, d'importants édifices sont bâtis dans le style architectural anglais de l'époque.

En 1995, Bombay devient Mumbai, d'après la déesse des pêcheurs, Mumbadevi.

Baie Bay
Marais Swamp
Soie Silk
Coton Cotton
Riz Rice
Tabac Tobacco
Commerce Trade
Déesse Goddess