Devenir Premium
Se connecter
ou

Les sentiments et l'idée d'appartenance Cours

Dès la naissance, on expérimente un certain nombre de sentiments et d'émotions liés à des situations concrètes et personnelles. Cependant, il est important de maîtriser ses émotions lorsque l'on est confronté aux autres et que l'on vit avec eux (famille, école, société). Les sentiments sont d'abord une expérience personnelle. Les sentiments d'appartenance collectifs naissent avec la vie en société, sentiment national pour la citoyenneté, religieux ou lié à un groupe pour une approche plus personnelle.

I

Maîtriser ses sentiments pour vivre avec les autres

A

Les sentiments

Pour vivre avec les autres, il faut apprendre à se connaître et à gérer au mieux ses sentiments. Il ne faut pas confondre sentiment et émotion. Une émotion est quelque chose que l'on ressent en réaction à une situation. Une émotion peut être :

  • Positive comme la joie, la satisfaction.
  • Négative comme la peur, la colère, le dégoût.

Les sentiments durent plus longtemps que les émotions :

  • C'est une manière de se sentir dans son corps, sa tête et son cœur.
  • Ils construisent notre identité et nos rapports aux autres.
  • Ils se manifestent à travers les émotions (sourires, larmes, rougissements).
-

Notre visage reflète nos émotions.

Wikipédia

Émotion

Une émotion est une réaction face à une situation.

La défaite de son équipe de rugby préférée a provoqué chez lui une terrible colère.

Sentiment

Un sentiment est un état affectif durable qui évolue.

L'amour est un sentiment qui provoque diverses émotions comme la joie s'il est partagé ou la tristesse s'il n'est pas partagé.

B

Respecter les sentiments d'autrui

Le corps (visage et positions) illustre nos sentiments et nos émotions. Des signes visibles permettent de savoir ce que l'on ressent. Il est donc possible de décoder les signes que les autres transmettent ou nous laissent voir. Apprendre à reconnaître ses signes permet de se connaître soi-même et aussi les autres. Cela permet aussi de respecter les sentiments des autres et être ainsi tolérant.
Respecter les sentiments d'autrui permet également de partager avec les autres des expériences communes lorsque des sentiments sont partagés.

La joie peut s'exprimer de différentes façons à travers le corps : sourire, lever les bras en l'air et même sauter. Ne dit-on pas "sauter de joie" ?

-

Des joueurs de football partagent la même tristesse après une défaite.

S.Plaine via Wikimedia Commons

II

Des sentiments d'appartenance multiples

A

Le sentiment national

Le sentiment national est le sentiment partagé par les membres d'une même nation. Les membres de cette communauté nationale se reconnaissent dans différents points communs :

  • Ils vivent le plus souvent sur le même territoire.
  • Ils parlent la même langue.
  • Ils partagent des valeurs communes comme la liberté, l'égalité et la fraternité.
  • Ils partagent une histoire commune.

Dans l'histoire de France, le sentiment national s'est trouvé renforcé par certains événements comme des guerres ou des moments pendant lesquels la nation était menacée. L'école ou de grands événements politiques, par exemple, permettent d'expérimenter et de s'approprier ce sentiment d'appartenir à ce grand groupe qu'est la nation française.

Nation

Une nation est un groupe de personnes vivant sur un même territoire, ayant des origines et des pratiques communes (histoire, culture, traditions, langue) et constituant une communauté politique.

B

Les appartenances religieuses

Toutes les religions sont basées sur l'expérience d'un sentiment religieux. Il s'agit d'un sentiment basé sur la croyance, la foi en quelque chose qui dépasse celui qui croit. Il est compensé d'émotions diverses comme :

  • La peur, dans le cas de ce qui se passe après la mort.
  • La joie de partager des valeurs communes pendant des célébrations.
  • La fascination, car toute religion se réfère au sacré.

Si le sentiment religieux part d'abord d'une croyance personnelle, il se développe par des pratiques solitaires mais aussi partagées par d'autres croyants. Ces pratiques sont notamment la prière et le partage de valeurs communes.

Foi

La foi désigne l'adhésion totale à un idéal qui le dépasse, à une croyance religieuse.

Sacré

Est sacré ce qui appartient au domaine du religieux.

C

Les autres sentiments d'appartenance

Lorsqu'on se sent appartenir à un groupe ou à une communauté, on se sent proches de ses membres, on partage les mêmes expériences, les mêmes centres d'intérêt. Cela peut s'expérimenter à travers :

  • un sport (supporteurs)
  • un métier
  • une passion artistique

On peut également partager la même façon de vivre avec des goûts identiques ou des visions similaires à travers :

  • une façon de s'habiller
  • des goûts musicaux

Enfin, le sentiment d'appartenance peut venir de valeurs partagées comme la liberté, la défense de certains droits.
Il est courant de ressentir plusieurs sentiments d'appartenance, cela rend chaque individu unique et façonne ainsi son identité personnelle. Chaque personne a en effet une identité multiple.

Les différentes identités se complètent mais ne s'opposent pas.

Un individu peut ainsi se sentir Français mais aussi membre d'une autre nation si il a des liens avec un autre pays. On peut aussi se dire Français et catholique, Français et musulman, Français et athée, etc.

Sentiment d'appartenance

Le sentiment d'appartenance est le sentiment de faire partie d'une communauté, d'un groupe.

-

Le sentiment d'appartenance est très fort chez les groupes de supporteurs. Ici, une tribune de supporteurs de l'AS Nancy.

Lolotho via Wikimedia Commons