Analyser la situation d'énonciation dans un texte Exercice fondamental

Dans chacun des textes suivants, analyser la situation d'énonciation : qui parle ? À qui ? De quoi ? Où ? Quand ?

La princesse a refusé ma demande en mariage mon ami, j'en suis fort triste et je ne parviens plus à trouver du réconfort. Je crois qu'il vaut mieux que je m'isole. Je vais partir dans mon château en Normandie et quitter Paris. Moi, duc de Guise, rejeté par celle que j'aime... J'ai tant de peine.

À Bussy-Rabutin

Des Rochers, le dimanche 15e de mars 1648.

Je vous trouve un plaisant mignon de ne m'avoir pas écrit depuis deux mois. Avez-vous oublié qui je suis, et le rang que je tiens dans la famille ? Ah ! vraiment, petit cadet, je vous en ferai bien ressouvenir ; si vous me fâchez, je vous réduirai au lambel.

(Madame de Sévigné, "Lettres choisies")

"Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, si j'interviens aujourd'hui à cette tribune, Ministre de la Santé, femme et non-parlementaire, pour proposer aux élus de la nation une profonde modification de la législation sur l'avortement, croyez bien que c'est avec un profond sentiment d'humilité devant la difficulté du problème, comme devant l'ampleur des résonances qu'il suscite au plus intime de chacun des Françaises, et en pleine conscience de la gravité des responsabilités que nous allons assumer ensemble. Mais c'est aussi avec la plus grande conviction que je défendrai un projet longuement réfléchi et délibéré pour l'ensemble du gouvernement, un projet qui, selon les termes même du président de la République, a pour objet de "mettre fin à une situation de désordre et d'injustice et d'apporter une solution mesurée et humaine à un des problèmes les plus difficiles de notre temps".

(Simone Veil, discours à l'Assemblée nationale, 26 novembre 1974)

C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit, dés l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis [...] de Montaigne, ce premier de mars mil cinq cent quatre vingts.

(Montaigne, Les Essais)

Samedi 20 juin 1942

C'est une sensation très étrange, pour quelqu'un dans mon genre, d'écrire un journal. Non seulement je n'ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s'intéressera aux confidences d'une écolière de treize ans. (...)

Me voici arrivée à la constatation d'où est partie cette idée de journal ; je n'ai pas d'amie. (...) je veux faire de ce journal l'amie elle-même et cette amie s'appellera Kitty.

(Le Journal d'Anne Franck)