Distinguer les propositions subordonnées circonstancielles de cause et de conséquence Exercice fondamental

Dans chacune des phrases suivantes, la proposition subordonnée circonstancielle notée en gras est-elle de cause ou de conséquence ?

La forêt a brûlé parce qu'il a jeté sa cigarette allumée.

La rivière déborde parce qu'il a plu toute la nuit.

Sous prétexte qu'il est le meilleur, il croit que tout est permis.

Lisa pleure tellement souvent que plus personne ne fait attention à elle.

La musique est si forte que nous l'entendons de l'autre côté de la place.

Marianne est si heureuse qu'elle sourit tout le temps.

Comme c'est son chien, c'est lui qui doit s'excuser pour les dégâts commis.

J'ai tellement mal aux dents que je n'ai pas dormi de la nuit.

Il a tellement rongé ses ongles qu'il n'en a presque plus.

Vu qu'il a été élu délégué, il doit se rendre au conseil de classe.