La monnaie et le financement de l'économie Notions

Fonctions de la monnaie

La monnaie est un instrument de paiement accepté par l'ensemble d'une collectivité et permettant la réalisation des échanges de toute nature. Elle a trois principales fonctions :

  • Un instrument d'échange : la monnaie sert d'intermédiaire dans les échanges, elle permet d'éviter les inconvénients liés au troc.
  • Un instrument étalon : la monnaie est l'unité de mesure de la valeur, les prix des biens peuvent être tous exprimés en monnaie.
  • Un instrument de réserve de valeur : la monnaie permet de différer son pouvoir d'achat dans le temps.

Monnaie fiduciaire

La monnaie fiduciaire est un instrument de paiement reposant sur la confiance (du latin fides : confiance) et comprenant la monnaie divisionnaire, c'est-à-dire les pièces, ainsi que les billets, dont la valeur faciale est très supérieure à la valeur intrinsèque.

Monnaie scripturale

La monnaie scripturale est un instrument de paiement se présentant sous la forme d'écriture et correspondant aux dépôts effectués par les agents économiques auprès des banques et des comptes postaux.

Formes de la monnaie

La monnaie peut prendre plusieurs formes :

  • La monnaie métallique ou divisionnaire (pièces de monnaie)
  • La monnaie papier (les billets)
  • La monnaie scripturale (chèques et comptes bancaires)

Masse monétaire

La masse monétaire est la quantité de disponibilités monétaires détenues par les agents économiques et rapidement mobilisables et converties en moyen de paiement.

Marché monétaire

Le marché monétaire est un lieu de financement à court terme pour les grandes entreprises, les intermédiaires financiers (banques et assurances) et l'État (via les banques centrales ou le trésor public). Il comprend le marché des titres de créances négociables et le marché interbancaire.

Banque centrale

La banque centrale est la "banque des banques" dans un État ou une zone monétaire. Elle assure et contrôle la création monétaire (monopole d'émission de billets) et conduit la politique monétaire. Elle est garante de la liquidité bancaire et est indépendante vis-à-vis du pouvoir politique.

Prêteur en dernier ressort

La fonction de prêteur en dernier ressort est une fonction de la banque centrale qui permet de garantir la fourniture de liquidités aux agents économiques, notamment en cas d'insuffisance de liquidités.

Autofinancement

L'autofinancement correspond aux moyens de financement obtenus au sein même de l'entreprise grâce à son activité (bénéfices mis en réserves et dotations aux amortissements).

Financement indirect

Le financement indirect est un financement de l'économie par des intermédiaires financiers comme les banques.

Taux d'intérêt

Pourcentage d'une somme prêtée que le débiteur doit payer au créancier en rémunération d'un service.

Financement direct

Financement sur les marchés (monétaire pour le court terme, financier pour le long terme). Les agents à besoin de financement émettent des titres achetés directement par les agents à capacité de financement.

Risque de crédit

Risque pris par un agent lorsqu'il accorde un prêt (risque de ne pas être remboursé) et par un agent lorsqu'il emprunte (risque de ne pouvoir rembourser l'emprunt).

Taux d'intérêt réel

Le taux d'intérêt réel correspond au taux d'intérêt nominal déflaté, c'est-à-dire auquel est retiré le taux d'inflation.