Se connecter
ou

Le mode de vie des jeunes hispanophones

I

Le vocabulaire du mode de vie

Les mots suivants évoquent le mode de vie des jeunes :

Les jeunes Los jóvenes
Le mode de vie El estilo de vidael modo de vida
Vivre Vivir
Se réunir Reunirse
Sortir Salir
S'amuser Divertirse
Etudier Estudiar
Un étudiant Un estudiante
Faire des études Hacer una carrera (universitaria)
Travailler Trabajar
Un emploi Un trabajoun empleo
Le chômage El paro
La crise (économique) La crisis (económica)
Manifester Manifestar
La manifestation La manifestaciónla protesta
La génération La generación

Los jóvenes se reúnen tanto para divertirse como para manifestar.
Les jeunes se réunissent autant pour s'amuser que pour manifester.

II

Le mode de vie des jeunes hispaniques

A

Los Indignados

Le mouvement des "Indignés" (Los Indignados) est né à Madrid, le 15 mai 2011 (c'est pourquoi on le nomme aussi "Mouvement 15-M"). Des milliers d'Espagnols se sont réunis sur la Puerta del Sol, place emblématique de la capitale espagnole, pour manifester contre le chômage et les mesures d'austérité prises par le gouvernement.

Il s'agit d'un mouvement non-violent, ponctué d'actions pacifistes (marches, campements), dont les revendications sont, entre autre, de réformer le système économique et financier, de lutter contre l'austérité et la corruption, ou encore de réformer les systèmes politiques.

Ce mouvement s'est étendu à une centaine de villes espagnoles. Même si ce sont des jeunes qui en sont à l'origine, des personnes de tout âge y participent : des familles avec des jeunes enfants, des retraités, des étudiants, des chômeurs, des médecins, des avocats, etc.

Si des "Indignés" sont nés dans d'autres pays d'Europe, ce mouvement ne s'est pas retrouvé en Amérique Latine, excepté au Chili. En effet, en mai 2011 les étudiants chiliens se sont mis en grève pour demander l'abrogation du système éducatif qui date de la dictature de Pinochet. Le Chili est le deuxième pays au monde où les frais d'éducation sont les plus élevés après les Etats-Unis, c'est pourquoi on distingue des lycées pour "les riches", et des lycées pour "les pauvres".

Los Indignados manifiestan contra la austeridad impuesta por el gobierno.
Les "Indignés" manifestent contre l'austérité imposée par le gouvernement.

B

La génération "Ni-Ni" et la génération "Sí-Sí"

La génération "Ni-Ni" fait référence aux jeunes qui ne travaillent pas, et n'étudient pas. En effet, sortis du système scolaire à la fin du cursus obligatoire, ils n'arrivent pas à entrer dans la vie active, ni à trouver une place dans les écoles pour formation d'adultes. C'est pourquoi la dénomination "Ni-Ni" vient de "Ni estudian, ni trabajan" (ils ne travaillent pas, ils n'étudient pas non plus). Les Ni-Ni sont une conséquence directe de la crise économique qui a touché l'Espagne de plein fouet à partir de 2008 et en particulier les jeunes.

Ces jeunes, qui ont entre 18 et 35 ans, vivent encore chez leurs parents. Ils sont tellement désespérés par leur situation qu'ils sont prêts à mettre leur savoir-faire de côté, et accepter n'importe quel job. La rareté des offres d'emploi pousse ainsi de nombreux jeunes diplômés à se tourner vers des métiers pour lesquels ils sont surqualifiés, au détriment de ceux qui le sont moins.

De plus, ces jeunes étant confrontés à la crise économique et au chômage, il n'ont aucune occupation, et passent donc leur temps à boire, faire la fête, s'amuser. Ils ne s'identifient à aucune classe sociale, ni à aucune idée politique. Cette génération est vue comme un prolongement de l'adolescence.

En opposition à cette génération, les jeunes plus "motivés", qui étudient ou s'efforcent de trouver d'autres alternives, sont reconnus comme la génération "Sí-Sí", parce que "Sí estudian, sí trabajan" (oui ils étudient, oui ils travaillent).

Los "Ni-Ni" tienen entre 18 y 35, no trabajan ni estudian, se pasan el tiempo haciendo la fiesta y siguen viviendo en casa de sus padres.
Les "Ni-Ni" ont entre 18 et 35 ans, ne travaillent pas, n'étudient pas non plus, passent leur temps à faire la fête et vivent toujours chez leurs parents.

C

El botellón

Le botellón (qui signifie littéralement "grande bouteille") est une pratique espagnole qui est apparue au début du XXIe siècle.

Cette coutume, qui concerne principalement les jeunes de 16 à 25 ans, consiste à se réunir en groupe dans la rue, après avoir acheté de l'alcool au supermarché pour le consommer ensuite massivement (à la bouteille, et non pas dans des verres, d'où le nom botellón). Pour lutter contre ce phénomène, certaines communautés autonomes ont pris des mesures pour réguler la vente d'alcool et la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique.

El botellón consiste en reunirse para beber en la calle.
Le botellón consiste à se réunir pour boire dans la rue.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.