Se connecter
ou

Le trait d'union et l'apostrophe

I

Le trait d'union

Trait d'union

Le trait d'union (-) unit deux mots pour faire un mot composé.

Un franc-tireur

Le trait d'union est utilisé pour :

  • Former un nom composé ("avant-hier")
  • Couper un mot à la fin d'une ligne entre deux syllabes ou deux consonnes doubles
  • Relier le pronom complément au verbe à l'impératif ("Vas-y")
  • Relier un verbe conjugué à son sujet inversé à la forme interrogative ("Où est-il ?")

On distingue le trait d'union du tiret utilisé pour le dialogue.

II

L'apostrophe

Apostrophe

L'apostrophe (') marque la disparition de la voyelle (a, e ou i) à la fin d'un mot lorsque le terme suivant commence par une voyelle. On parle d'élision.

L'élégance.
Dans l'exemple précédent, le -a de l'article "la" s'élide pour se transformer en l'.

On utilise l'apostrophe :

  • Devant le "h" muet ("l'habit")
  • À la fin de "lorsque", "puisque", "quoique", "parce que" et "jusque" suivis d'une voyelle ("Il vient parce qu'il est malade")
  • À la fin de "si" devant un autre "i" ("S'il avait su")

On utilise l'apostrophe devant le "h" muet mais pas devant le "h" aspiré.

Le hérisson
Le h est aspiré, on n'utilise pas d'apostrophe.

L'habit
Le h est muet, on utilise donc une apostrophe.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.