Se connecter
ou

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus : Conditions générales d'utilisation

J'ai compris

Les contes et récits merveilleux

I

Le merveilleux

Dans les contes et récits merveilleux interviennent le monde de la magie, de l'irréel ou du surnaturel.

Au Moyen Âge, la littérature entière est empreinte de merveilleux : il intervient dans les chansons (ou romans) de geste. En Orient, le merveilleux est omniprésent, par exemple dans les Contes des Mille et Une nuits.

C'est au XVIIe siècle qu'apparaissent en Occident les premiers contes merveilleux avec les Contes de Madame d'Aulnoye et de Charles Perrault. Ces contes continuent d'inspirer la littérature enfantine contemporaine et les dessins animés.

Destinés aux enfants, le conte et le récit merveilleux ont souvent un sens moral caché.

Voici quelques contes et récits merveilleux célèbres :

  • "Cendrillon"
  • "Le Petit Chaperon rouge"
  • "Le Petit Poucet"
  • "Le Chat botté"
  • "Le Haricot magique"
  • "Blanche-Neige"
  • "Peau d'Âne"
II

Le schéma narratif d'un conte et d'un récit merveilleux

Le conte use du merveilleux : le monde de la magie, de l'irréel ou du surnaturel.

Le schéma narratif d'un conte est le suivant :

  • Une situation initiale malheureuse
  • L'élément déclencheur de l'action
  • Les péripéties
  • La solution
  • La situation finale, forcément heureuse

Dans "Cendrillon", la situation initiale est celle de Cendrillon maltraitée par sa belle-mère. L'élément perturbateur est l'invitation au bal, les péripéties sont la venue de Cendrillon au bal, sa rencontre avec le prince, sa fuite à minuit. La solution est la chaussure égarée et la situation finale le mariage de Cendrillon avec le prince.

III

Les personnages de contes et de récits merveilleux

Le schéma actantiel d'un conte ou d'un récit merveilleux est le système de fonctionnement de ses personnages.

L'histoire est centrée autour d'un héros. Ce héros incarne une ou plusieurs qualités telles que la bravoure, la beauté, la richesse ou la bonté. Il a une mission à accomplir. Mais plusieurs personnages opposants veulent l'empêcher d'accomplir sa mission : ogres, marâtres, sorcières, mauvaises fées, tyrans, etc.

Mais le héros est également aidé par des personnages adjuvants : fées, marraines, fiancé, fiancée, parents, bons animaux, etc.

Dans "Blanche-Neige", Blanche-Neige est l'héroïne. Elle doit retrouver sa place de fille du roi. Elle incarne la bonté, la beauté et l'innocence. La marâtre est un personnage opposant : celle-ci veut tuer Blanche-Neige qui est aidée par les sept nains et par le prince amoureux d'elle qui sont les personnages adjuvants.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.