Sixième 2016-2017
Kartable
Sixième 2016-2017

Les débuts de l'humanité

La combinaison de plusieurs sciences permet de percer les secrets de l'évolution du genre humain, malgré la permanence de nombreuses interrogations. Les premiers hominidés sont apparus il y dix millions d'années en Afrique et rassemblent plusieurs espèces qui ont coexisté. Le genre Homo apparaît il y a environ deux millions d'années. Plusieurs espèces cohabitent, se succèdent, évoluent et disparaissent. La seule espèce survivante est l'Homo sapiens, espèce à laquelle nous appartenons tous. L'Homo sapiens va se répandre sur l'ensemble de la Terre.

I

Les premiers hominidés

A

Les sciences permettent d'expliquer l'origine des premiers hominidés

Plusieurs sciences sont mobilisées pour connaître l'évolution de l'espèce humaine comme la paléontologie, la biologie moléculaire ou encore l'archéologie. Il est possible de retracer scientifiquement l'histoire des premiers êtres humains même si de nombreuses interrogations demeurent. En effet, notre connaissance des origines de l'Homme évolue en fonction des fossiles retrouvés. C'est pourquoi l'arbre généalogique de l'Homme proposé par les scientifiques comporte des incertitudes, car toutes les espèces humaines n'ont pas été retrouvées. En effet, pour qu'un corps se fossilise il faut des conditions spécifiques, ensuite il faut que les corps fossilisés soient découverts par les scientifiques.

Malgré ces incertitudes, la connaissance des premiers hommes progresse et permet d'établir des faits scientifiques incontestables, tels que l'existence de plusieurs espèces d'hominidés, leurs évolutions ou encore les migrations de ces premiers hominidés.

Paléontologie

La paléontologie est la science qui explique les fossiles et les évolutions des espèces provenant de ces fossiles.

Biologie moléculaire

La biologie moléculaire est la science qui s'intéresse au fonctionnement des cellules au niveau moléculaire.

Les scientifiques recherchent des traces d'ADN dans les os des hommes préhistoriques.

-

Chercheur de l'Institut Max-Planck

Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology − National Human Genome Research Institute via Wikimedia Common

-

Les différentes espèces d'hominidés

B

L'apparition des premiers hominidés en Afrique

La science date d'il y a environ de 10 millions d'années la séparation entre la lignée des pré-singes et celles des hominidés, c'est-à-dire les ancêtres des hommes modernes.

Les fossiles nous indiquent que ces pré-humains étaient davantage des bipèdes que des quadripèdes. Ils ont été découverts en Afrique orientale, ce qui explique pourquoi ce continent est baptisé le "berceau de l'humanité" :

  • Toumaï a été retrouvé au Tchad, il a vécu il y a plus de 7 millions d'années.
  • Orrorin a été découvert au Kenya, il a vécu il y 6 millions d'années.
  • Les autres plus anciens hominidés seraient datés d'il y a 5 millions d'années. Ce sont les australopithèques. Le très célèbre squelette de Lucy, daté d'il y a environ 3 millions d'années faisait partie de l'espèce des Australopithecus afarensis.

Lucy, découvert en 1974 en Éthiopie, faisait partie de l'espèce des Australopithecus afarensis.

-

Squelette fossilisé de Lucy

120 via Wikimedia Commons

II

L'apparition du genre Homo

A

Les spécificités du groupe Homo

Les premiers hommes sont attestés avec exactitude il y a plus deux millions d'années mais il est possible qu'ils aient été présents sur Terre dès 4 millions d'années.

Plusieurs espèces d'hommes ont vécu en même temps. Les plus anciens représentants du genre Homo sont certainement les Homo habilis et les Homo rudolfensis. Mais par la suite d'autres espèces vont apparaître, comme les Homo ergaster, les Homo erectus, les Homo néanderthalie et notre espèce, l'Homo sapiens, il y a 200 000 ans.

Ces hommes partagent des caractéristiques communes :

  • Ils ont un crâne plus gros et plus arrondi que celui des australopithèques.
  • Ils sont quasiment exclusivement bipèdes.
  • Ils étaient nomades et vivaient donc dans des abris temporaires à l'abri de l'entrée des grottes puis ils ont construit des huttes.
  • Ils pratiquaient la chasse et la cueillette.
  • Ils fabriquaient des outils.
  • Le feu aurait été maîtrisé il y 500 000 ans.

Bipède

Un bipède est un animal qui marche sur deux pieds. La position du trou occipital sur le crâne permet de comprendre la position de la tête d'un animal par rapport au reste du corps et donc de déterminer s'il est bipède ou quadrupède.

-
Crâne de chimpanzé, d'un australopithèque et d'un Homme moderne (Homo sapiens).

À Dmanisi en Géorgie, des crânes appartenant à l'espèce des Homo erectus ont été retrouvés. Ces fossiles datent d'il y a environ 1,8 millions d'années.

-

Crâne D−2282 retrouvé sur le site archéologique de Dmanisi en Géorgie.

Esv − Eduard Solà via Wikimedia Commons

B

Les Homo sapiens

L'Homo sapiens est la seule espèce du type Homo qui a survécu. Son origine est incertaine mais il serait très probablement issu lui aussi de l'Afrique. Les Homo sapiens ont vécu avec d'autres espèces comme les Homo néanderthaliens qui se sont éteints il y a 30 000 ans ou l'Homme de Flores.

Ils possèdent les mêmes caractéristiques du genre Homo mais vit dans des groupes humains plus complexes, fabriquent des outils plus perfectionnés (comme des armes) et donnent naissance à l'art pariétal. Leur alimentation est plus riche. En effet, les premières traces de consommation de poissons sont attestées en Chine il y a 40 000 ans.

Comme les néanderthaliens, les Homo sapiens ont aussi pratiqués des rites funéraires, montrant l'existence de croyances.

Art pariétal

L'art pariétal est l'ensemble des productions des hommes préhistoriques sur les parois des grottes.

-
Reproduction des peintures des grottes de Lascaux

Jack Versloot via Wikimedia Common

III

Les migrations

A

Les causes des migrations

Les premières sorties d'Afrique datent d'il y a environ 2 millions d'années.

Il n'existe aucune trace de migrations avant le genre Homo. Il est impossible de connaître en détail les causes qui ont poussé les premiers hommes à quitter l'Afrique. Mais il ne faut pas considérer que ces migrations auraient répondu à un projet de découverte préalablement défini. Les migrations se sont étalées sur des centaines de milliers d'années et elles semblent involontaires. En effet, des petits groupes d'hommes se sont déplacés en fonction de leurs besoins et notamment la recherche de nourriture. Des changements climatiques ont dû aussi provoquer des déplacements de populations.

B

Les différentes étapes des migrations

Les fossiles et les outils retrouvés lors des fouilles permettent de retracer les migrations des premiers hommes :

  • Les premières migrations se seraient d'abord déroulées à l'intérieur du continent africain, vers le sud et le nord.
  • Vers 2 millions d'années, les hommes auraient quitté l'Afrique en direction du Moyen-Orient et de l'Asie.
  • L'Europe aurait été peuplée vers 1,2 million d'années.
-

Outils d'hommes préhistoriques retrouvés à Malte

Hamelin de Guettelet via Wikimedia Common

Les Homo sapiens partent aussi d'Afrique pour entreprendre des migrations et vont se répandre sur l'ensemble de la planète :

  • Ils arrivent au Proche-Orient il y a 70 000 ans.
  • Le peuplement asiatique date d'il y a 60 000 ans.
  • L'Europe connaît les premières occupations d'Homo sapiens il y a 45 000 ans.
  • Les migrations vers le continent américain font encore l'objet de débats. Il est toutefois possible de les dater il y a 15 000 ans.
-

Les migrations des Homo sapiens

IV

Schéma bilan

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.