Terminale S 2015-2016
Kartable
Terminale S 2015-2016

Le réflexe myotatique

Le réflexe myotatique s'appuie sur la transmission d'un message d'extension, enregistré par le fuseau musculaire, transmis électriquement par un neurone afférent. Ce neurone transmet le message dans la moelle épinière au neurone efférent par le biais d'une synapse, dans laquelle le message est chimique. Le neurone efférent induit la contraction du muscle en transmettant le message électrique au muscle par la jonction neuro-musculaire.

I

Généralités sur le réflexe myotatique

Le muscle est une structure organisée en fibres contractiles. Chaque fibre est composée de cellules musculaires, elles-mêmes formées d'un assemblage de sarcomères. Les sarcomères sont composés de fibres d'actine au milieu desquelles des fibres de myosine coulissent pour induire la contraction.

-

Organisation du muscle squelettique

Lorsqu'un muscle est étiré, comme lors du test du réflexe rotulien chez le médecin, il se contracte : c'est le réflexe myotatique.

Réflexe myotatique

Le réflexe myotatique est la contraction brève d'un muscle déclenchée par son étirement.

Dans le cas du réflexe myotatique, le muscle est à la fois le capteur et l'effecteur de la réponse.

Cette réponse est :

  • Rapide
  • Intense, avec une intensité qui varie en fonction de l'intensité du stimulus et de l'état de santé de l'individu
II

Les acteurs du réflexe myotatique

A

Les récepteurs sensoriels

Les récepteurs sensoriels sont ceux qui enregistrent la stimulation. Dans le cas du réflexe myotatique, il s'agit des fuseaux neuromusculaires. Ces fuseaux sont disposés le long du muscle, ils enregistrent l'étirement du muscle.

-

Le fuseau neuromusculaire

B

Voie nerveuse sensorielle

La voie nerveuse sensorielle, ou voie nerveuse afférente, est celle qui va transmettre le message de l'effecteur jusqu'au centre nerveux. Il s'agit d'un neurone sensitif, ou neurone afférent. Ce neurone transmet le message du fuseau neuromusculaire à la moelle épinière.

Neurone

Un neurone est une cellule qui transmet les messages nerveux. Il est composé :

  • D'un corps cellulaire, contenant le noyau et les différents organites nécessaires au fonctionnement de la cellule, situé dans le ganglion spinal de la moelle épinière
  • D'un axone, par lequel le message transite
  • Des dendrites qui sont des prolongements cellulaires
-

Le neurone afférent

C

Centre nerveux

Le centre nerveux dans le cas d'un réflexe myotatique est la moelle épinière.

Moelle épinière

La moelle épinière est le prolongement du cerveau dans les vertèbres, constitué de neurones servant à la transmission des messages émis par le cerveau et aux circuits neuronaux responsables des réflexes.

C'est dans la moelle épinière que le message va être transmis du neurone afférent au neurone efférent, par le biais d'une synapse.

-

La moelle épinière

D

Voie nerveuse motrice

La voie nerveuse motrice, ou voie nerveuse efférente, est constituée d'un neurone efférent ou neurone moteur. Ce neurone débute par un corps cellulaire se situant dans la moelle épinière, et se termine au niveau du muscle, par une jonction neuromusculaire. Cette jonction permet la transmission du message et la contraction du muscle en réponse à la stimulation.

Jonction neuromusculaire

La jonction neuromusculaire, aussi appelée plaque motrice, est la jonction entre le nerf efférent et le muscle, elle permet la contraction du muscle en réponse à une stimulation. Il s'agit d'un ensemble de synapses neuromusculaires.

-

Le neurone efférent

-

La jonction neuro-musculaire

III

La transmission du message

A

Le message électrique dans les neurones

Le message au niveau des neurones, afférent et efférent, est électrique.

Potentiel de repos

Le potentiel de repos est la polarisation de la membrane du neurone à −70 mV en l'absence de stimulation.

Potentiel d'action

Le potentiel d'action est une dépolarisation temporaire de la membrane du neurone.

En l'absence de stimulation, la membrane du neurone est à −70 mV : c'est le potentiel de repos.

Lors de la stimulation, si elle est assez forte, se produit un potentiel d'action, constitué :

  • D'une dépolarisation de la membrane
  • D'une repolarisation
  • D'une hyperpolarisation
  • D'un retour au potentiel de repos

L'amplitude des potentiels d'action ne varie pas. Les potentiels d'action sont produits de manière successive. Plus la stimulation est forte, plus les potentiels seront nombreux et rapprochés, et plus la réponse sera forte.

Les trains de potentiels d'action progressent le long de la membrane de l'axone jusqu'à la transmission du message au travers des synapses.

-

Le potentiel d'action

B

Le message chimique dans les synapses

Synapse

Une synapse est la jonction entre deux neurones (synapse neuro-neuronale) ou un neurone et un muscle (neuro-musculaire). Elle permet la transmission d'un message par voie chimique par le biais de neuromédiateurs tels que l'acétylcholine.

La jonction neuromusculaire est composée de synapses.

Les synapses peuvent être :

  • Neuro-neuronales : permettent la transmission du message électrique d'un neurone à un autre. C'est le cas de la synapse qui fait jonction entre le neurone afférent et le neurone efférent dans le réflexe myotatique.
  • Neuromusculaires : permettent la transmission du message entre le muscle et un neurone. C'est le cas des fuseaux neuromusculaires et des jonctions neuromusculaires.

Les synapses neuro-neuronales sont composées de :

  • La terminaison d'un neurone pré-synaptique, contenant des vésicules synaptiques gorgées de neuromédiateurs.
  • La fente synaptique qui est l'espace entre les deux neurones, dans laquelle les neuromédiateurs sont libérés en cas de stimulation.
  • Le début d'un neurone post-synaptique, dont la membrane comporte des récepteurs aux neuromédiateurs.

La synapse transmet le message sous forme chimique (les neuromédiateurs) :

  • Les trains de potentiels d'action parcourent la membrane du neurone pré-synaptique jusqu'à la synapse.
  • Les trains de potentiels d'action entraînent la libération des neuromédiateurs dans la fente synaptique par exocytose des neuromédiateurs contenus dans les vésicules synaptiques.
  • Les neuromédiateurs se fixent sur les récepteurs de la membrane du neurone post-synaptique.
  • La fixation des neuromédiateurs déclenche la création de trains de potentiels d'action qui vont parcourir la membrane du neurone post-synaptique.

Neuromédiateur

Un neuromédiateur est une molécule assurant la transmission d'un message neuronal par voie chimique.

L'acétylcholine est le neuromédiateur utilisé dans le circuit du réflexe myotatique.

Exocytose

L'exocytose est la libération de molécules par la fusion de la membrane de la vésicule avec la membrane de la cellule.

Les neuromédiateurs sont libérés par exocytose.

-

Synapse neuro-neuronale

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.