Troisième 2015-2016

En vous inscrivant, vous autorisez Kartable à vous envoyer ses communications par email.

ou
Se connecter
Mot de passe oublié ?
ou

L'expression de la condition

I

Le complément circonstanciel de condition

Complément circonstanciel de condition

On peut exprimer la cause au moyen d'un complément circonstanciel de condition ou d'opposition. Celui-ci peut être :

  • Un infinitif ou un groupe nominal introduit par une préposition
  • Un participe présent ou un gérondif

Sans travail, il n'arrivera pas à ce résultat.
Dans l'exemple précédent, le complément circonstanciel de condition "sans travail" est un groupe nominal introduit par la préposition "sans".

Sans travailler, il n'arrivera pas à ce résultat.
Dans l'exemple précédent, le complément circonstanciel de condition "sans travailler" est un groupe infinitif introduit par la préposition "sans".

En sortant plus, il irait mieux.
Dans l'exemple précédent, le complément circonstanciel de condition "en sortant plus" est un gérondif.

Les principales prépositions (ou locutions prépositives) introduisant un complément circonstanciel de condition sont :

  • À condition de
  • Sans
  • En cas de
  • À moins de
II

La subordonnée circonstancielle de condition

La subordonnée circonstancielle de condition

On peut exprimer la condition avec une subordonnée circonstancielle de condition. Celle-ci est introduite par une conjonction de subordination exprimant la condition et est complément circonstanciel de condition de la principale.

Les principales conjonctions de subordination introduisant une subordonnée circonstancielle de condition sont :

  • Si (+ indicatif)
  • Pourvu que (+ conditionnel)
  • Au cas où (+ conditionnel)
  • Selon que... ou... (+ indicatif)

S'il fait beau, nous sortirons.
Dans l'exemple précédent, la subordonnée "s'il fait beau" exprime la condition de l'action de la principale.

La concordance des temps dans la proposition subordonnée circonstancielle de condition introduite par "si" est résumée dans le tableau suivant :

Situation dans le temps Degré de probabilité Temps de la subordonnée Temps de la principale Exemple
Hypothèse envisagée dans le présent ou dans le futur (par rapport à la principale) Très réalisable Indicatif présent Indicatif présent ou futur / Impératif présent Il vient s'il fait beau.
Peu ou non réalisable Indicatif imparfait Conditionnel présent Il viendrait s'il faisait beau.
Hypothèse envisagée dans le passé (par rapport à la principale) Très probable Indicatif passé composé, passé simple ou imparfait Indicatif présent, imparfait, passé composé, futur Il reviendra s'il a fait beau.
Non réalisée Indicatif plus-que-parfait Conditionnel passé ou présent Il serait revenu s'il avait fait beau hier.
III

Les autres moyens d'exprimer la condition

On peut exprimer la condition :

  • Grâce à des verbes émettant l'hypothèse : "supposer que", "imaginer que"
  • Grâce à "soit" : "soit un triangle ABC"
  • Grâce au conditionnel : "S'il avait travaillé, il n'en serait pas là !"