Se connecter
ou

La phrase complexe : juxtaposition, coordination, subordination

I

La phrase complexe

Phrase complexe

La phrase complexe est une phrase composée de plusieurs propositions. Ces propositions peuvent être de natures différentes : indépendantes, principales ou subordonnées. La phrase complexe commence par une majuscule et finit par un point ou une ponctuation forte (?, !, ...).

L'automne arrive, les feuilles tombent et le froid reprend.
L'exemple précédent est composé de trois propositions indépendantes. C'est une phrase complexe.

II

Juxtaposition et coordination

Proposition juxtaposée

Une proposition peut être juxtaposée à une autre, c'est-à-dire "posée à côté". Elle est souvent séparée de la précédente par une virgule.

L'automne arrive, // les feuilles tombent, // le froid reprend.
La phrase précédente est composée de trois propositions indépendantes juxtaposées. Elles sont séparées par une virgule.

Proposition coordonnée

Une proposition peut être coordonnée à une autre. Dans ce cas, elle est reliée à la précédente par une conjonction de coordination.

L'automne arrive, // les feuilles tombent // et le froid reprend.
La phrase précédente est composée de trois propositions indépendantes. La proposition "le froid reprend" est indépendante et coordonnée à la précédente par la conjonction de coordination "et".

Les différentes conjonctions de coordination sont : "mais", "ou", "et", "donc", "or", "ni", "car".

III

Subordination

Proposition subordonnée

Une proposition subordonnée est une proposition qui dépend d'une autre proposition sans laquelle elle ne peut exister.

Les feuilles tombent parce que l'automne arrive.
Dans la phrase précédente, "parce que l'automne arrive" est une proposition subordonnée. Elle dépend de la proposition principale "les feuilles tombent" sans laquelle elle n'aurait aucun sens.

Les différentes conjonctions de subordination sont : "que", "quand", "comme", "si", "lorsque", "puisque", "quoique".

Certaines locutions conjonctives qui se terminent par "que" sont également des conjonctions de subordination : "ainsi que", "vu que", "alors que", "à moins que", "après que", "depuis que", etc.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.