Se connecter
ou

Régulations et déséquilibres macroéconomiques

Le carré magique

Nicholas Kaldor

Le carré magique est une représentation imaginée par l'économiste britannique Nicholas Kaldor (1908 − 1986) afin de visualiser les objectifs de la politique conjoncturelle d'un pays.

De par sa fonction de stabilisation, l'État cherche à combiner une croissance économique forte, un solde du commerce extérieur positif, un taux de chômage et d'inflation faibles.

Cependant, Kaldor insiste sur le fait qu'il est impossible pour un État d'atteindre les quatre à la fois. Le carré est dit "magique" parce qu'irréalisable. Par exemple, si on suit l'analyse keynésienne, un État qui veut réduire le taux de chômage doit nécessairement accepter d'avoir un taux d'inflation élevé. La comparaison des carrés magiques entre les différents pays peut donc mettre en évidence les choix différents des États, selon qu'ils ont choisi d'abandonner l'un ou l'autre des quatre objectifs.

-

Le "carré magique" pour la France, en 1965 et 2009

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.