La fraternité et la solidarité Cours

La fraternité est une valeur essentielle de la France que l'on retrouve dans la devise "Liberté, Égalité, Fraternité". La fraternité est indissociable des valeurs de respect, d'égalité et de tolérance. Elle est expérimentée dans toutes les situations de la vie lorsque l'on décide d'aider autrui. La solidarité en est une composante car elle désigne le fait d'aider quelqu'un seul ou à plusieurs.

I

La fraternité et la solidarité dans la République

A

Définition de la fraternité

La fraternité est une valeur essentielle de la République française.

Fraternité

Fraternité vient du latin fraternitas qui signifie "frère". Dans un sens plus large, il désigne les rapports de tolérance et de respect qui unissent des hommes ou des peuples. La fraternité désigne donc une façon d'agir de manière solidaire.

La fraternité est reconnue internationalement dans la Déclaration universelle des Droits de l'Homme.

Extrait de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme

un.org

1948

Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Il sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

B

La solidarité individuelle et collective

Il y a différentes façons d'être solidaire :

  • par un geste individuel
  • en participant à une association
  • en participant à la solidarité nationale

En aidant une personne âgée à traverser une rue ou en portant ses courses, on fait un geste solidaire.

Être bénévole à la Croix-Rouge ou aux Restos du cœur permet d'aider les plus démunis ou les réfugiés.

L'État est en charge de la solidarité nationale. Il collecte les impôts et les taxes qui permettent de faire face à ses dépenses mais aussi de faire fonctionner les services publics, accessibles à tous.

L'éducation coûte très chère. La scolarité d'un collégien pour une année de cours correspond à une dépense d'environ 10 000 €. Grâce aux impôts, cette dépense n'est pas à la charge des familles. Ce service est accessible à tous gratuitement.

Les impôts et taxes servent aussi à financer certaines aides sociales, distribuées à ceux qui en ont besoin sous formes d'allocations. Chacun participe à l'impôt en fonction de ses capacités.

L'impôt sur le revenu est progressif, c'est-à-dire que plus on a des revenus élevés, plus on est imposé.

L'État veille aussi au bon fonctionnement de la collecte des cotisations sociales payées par les patrons et les travailleurs. Ces dernières financent entre autres la Sécurité sociale (aide aux personnes malades), les allocations familiales ou encore les retraites.

-

Affiche de l'association "Les Restos du cœur", fondée par Coluche

Flickr.com

Bénévole

Une personne bénévole est quelqu'un qui fait une action sans obligation et gratuitement.

La majorité des personnes qui travaillent pour les associations sont des bénévoles.

Allocation

Une allocation est une somme d'argent versée par l'État pour subvenir aux besoins d'une personne ou d'une famille.

Pour aider les familles nombreuses, l'État verse des allocations familiales.

II

Agir de façon fraternelle et solidaire au collège

Dans le cadre du collège, il est aussi possible de mettre en œuvre les principes de fraternité et de solidarité. On vit des situations communes, les mêmes expériences qui permettent d'appréhender les notions de solidarité et de fraternité :

  • C'est le plaisir de faire les choses ensemble.
  • C'est concevoir des projets en communs.

Jouer en équipe et élaborer une stratégie en EPS, c'est jouer ensemble et faire preuve de solidarité.

La fraternité et la solidarité permettent :

  • De comprendre le partage et de découvrir que l'on a des points communs avec les autres.
  • De comprendre que l'on est souvent plus fort en groupe que seul.
  • D'aider ceux qui ont besoin, qu'ils fassent partie ou non de son groupe d'amis.

En février 2018, les élèves du collège René Cassin de Saint-Orens ont organisé une collecte de nourriture pour les personnes défavorisées de leur ville.