La liberté individuelle Cours

La liberté est une valeur majeure de la République française. Obtenue lors de la Révolution en 1789, elle peut être individuelle ou collective et présenter différents aspects. Elle consiste à faire tout ce qui ne nuit pas aux autres, c'est pour cela que des limites lui sont imposées par la loi et la vie en collectivité.

I

Être une personne libre

A

Les différents types de liberté

Les libertés individuelles sont celles que l'on peut exercer tout seul. Il s'agit de :

  • la liberté d'expression, d'opinion et de pensée
  • la liberté de conscience et de religion
  • la liberté de mouvement

La liberté d'expression consiste à pouvoir dire ce que l'on veut dans le cadre de certaines limites précisées par la loi. Ainsi, il est possible de critiquer le pouvoir, de dessiner des caricatures, mais il est interdit d'appeler au meurtre, de tenir des propos racistes, etc.

La laïcité permet à chacun de vivre sa religion. Elle instaure la liberté religieuse.

Une personne qui n'est pas sous contrôle judiciaire peut se déplacer en France. Elle peut aussi quitter le territoire national et y revenir comme elle l'entend.

B

La garantie des libertés

Dans une démocratie comme la France, les libertés sont garanties par le droit et la loi. Ces derniers s'appuient sur les textes fondateurs comme :

  • la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789
  • la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948
  • la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l'Homme et des libertés fondamentales en 1950
Document 1

Extraits de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

conseil-constitutionnel.fr

1789

Article 1
Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. (...)

Article 2
Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

Article 4
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Article 11
La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Document 2

Déclaration universelle des Droits de l'Homme

un.org

1948

Article 1
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. (...)

Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 13
Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État.

Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

II

Des libertés limitées

Les libertés sont reconnues à tous les citoyens, mais leur usage ne peut pas être illimité. En effet, l'exercice d'une liberté ne peut pas porter atteinte à celle des autres, à la dignité de la personne, à la santé ni à l'ordre public.

Il est possible d'écouter de la musique mais il ne faut pas déranger les autres avec la musique que l'on écoute.

La loi limite les libertés pour que chacun puisse les exercer. Elle permet de régler les conflits entre les différents acteurs de la société et sanctionne ceux qui abusent de leurs libertés.

La liberté de manifester est garantie en France. Cependant, afin de prévenir des troubles à l'ordre public, il est nécessaire de déclarer la manifestation en préfecture.