Devenir Premium
Se connecter
ou

Le principe de la laïcité Cours

Caractéristique majeure de la République française depuis 1905, la laïcité sépare l'État et les religions. Elle permet à chaque citoyen de profiter de sa liberté d'opinion en garantissant la neutralité de l'État vis-à-vis de toutes les religions. La Charte de la laïcité à l'École de 2013 réaffirme ce principe et son fonctionnement dans les établissements scolaires.

I

Le principe de la laïcité dans la société

La laïcité est une valeur fondamentale de la société française. Depuis 1905, les Églises et l'État sont séparés. Cela veut dire que l'État ne privilégie aucune religion et qu'il est neutre envers elles. Cela permet de garantir à tous les citoyens la liberté d'opinion et de conviction religieuse.

Dans les lieux publics, mairies ou administrations, les références à une quelconque religion sont interdites. Les employés de ces administrations ne doivent pas porter de signe visible de leur religion.

De nombreuses personnes estiment que porter un signe religieux dans la rue, comme un voile, une kippa ou une croix, est une atteinte à la laïcité. Cette interprétation est erronée, puisqu'au contraire la laïcité garantit à chacun le respect de sa religion.

9 décembre 1905

Loi de séparation des Églises et de l'État

À partir de cette date, l'État assure la liberté de religion à tous les citoyens. Il ne reconnaît ni ne subventionne aucune religion particulière. La religion entre alors dans le domaine privé et sort du domaine public.

4 octobre 1958

Promulgation de la Constitution de la Ve République

1958

Laïcité

La laïcité est inscrite dans la Constitution.

Constitution

Une constitution est le texte fondamental d'un État qui définit la répartition des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Il décrit le fonctionnement des institutions.

Article premier de la Constitution de la Ve République

conseil-constitutionnel.fr

1958

La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.

II

L'application de la laïcité à l'école

La laïcité s'applique aussi à l'école. Elle fait partie du fonctionnement des écoles depuis la fin du XIXe siècle. En effet, en 1881 − 1882, Jules Ferry rend l'école "gratuite, laïque et obligatoire".

Ce principe a été renforcé en 2004 avec la loi interdisant aux élèves le port de signes religieux ostensibles dans les écoles, collèges et lycées. Cela permet à chacun de garder son opinion religieuse pour lui et de protéger les élèves de tout prosélytisme. Les enseignants aussi ont l'obligation de rester neutres vis-à-vis des religions. Toutes ces prescriptions sont contenues dans la Charte de la laïcité à l'École qui doit être affichée dans tous les établissements scolaires. Pourtant, le fait de ne privilégier aucune religion n'empêche pas d'étudier les différentes religions. En 6e les élèves étudient ainsi le judaïsme et le christianisme, et en 5e ils étudient l'islam.

1881 − 1882

Lois scolaires de Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique

Ces lois rendent l'école publique laïque, gratuite et obligatoire, pour les garçons et les filles âgés de 6 à 13 ans.

2013

Charte de la laïcité à l'école

Ostensible

Est ostensible ce que l'on ne cache pas, qui est fait avec l'intention d'être vu.

Prosélytisme

Le prosélytisme est une attitude qui vise à convaincre pour tenter d'imposer des idées.

-

Charte de la laïcité à l'École