Connaître les caractéristiques des propositions subordonnées complétivesExercice fondamental

Comment la proposition subordonnée conjonctive complétive fonctionne-t-elle ?

Que peut-on dire à propos de la proposition subordonnée conjonctive complétive ?

Comment trouver la fonction d'une proposition subordonnée conjonctive complétive ?

La proposition subordonnée conjonctive complétive est introduite par...

Classe les caractéristiques suivantes pour différencier les propositions subordonnées complétives interrogatives indirectes et complétives infinitives.

Elle a toujours un sujet propre, différent du verbe de la proposition principale.

Elle est le plus souvent introduite par un verbe de perception : « écouter », « entendre », « voir », « regarder », etc.

Elle n'est pas introduite par un outil de subordination.

Elle correspond à une interrogation mais est incluse dans une phrase affirmative donc elle ne s'achève pas par un point d'interrogation.

Elle est toujours COD ou COI du verbe de la proposition principale. 

Elle est introduite par un mot interrogatif : si, quel, qui, que, quoi, quel, ce que, comment, où, pourquoi. 

La proposition subordonnée complétive interrogative indirecte 

La proposition subordonnée complétive infinitive