Distinguer les figures de répétitionExercice fondamental

Dans chacune des phrases suivantes, à quelle figure de style de répétition les éléments notés en gras correspondent-ils ?

Phrase tirée de Thérèse Raquin d'Émile Zola.

Ce passage a trente pas de long et deux de large, au plus ; il est pavé de dalles jaunâtres, usées décelées, suant toujours une humidité âcre ; le vitrage qui le couvre, coupé à angle droit, est noir de crasse.

Phrase tirée de "Mon rêve familier" de Paul Verlaine.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant.

Phrase tirée d'Andromaque de Jean Racine.

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

Phrase tirée de Horace de Corneille.

Rome, l'unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !
Rome, qui t'a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu'elle t'honore !

Dans ma rue, il y a des chiens.
Dans ma rue, il y a des chats.
Dans ma rue, il y a des voitures.
Dans ma rue, il y a des oiseaux.

Phrase tirée du discours du Général de Gaulle lors de la libération de Paris.

Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !

énoncé suivant