Identifier la nature d'une proposition subordonnée Exercice fondamental

Dans la phrase suivante, identifie la nature de la proposition subordonnée en rouge :
 

Le président demanda à l'accusé s'il avait quelque chose à dire sur la position des questions.
 

Victor Hugo, Claude Gueux, 1834

Classe les propositions subordonnées, notées en rouge dans les phrases, selon leur nature.

Les hommes sont d'accord sur la vérité quand elle est démontrée.

L'ambassadrice ne pouvait comprendre les remords dont elle était témoin.

Il sentait qu'il faisait de vains efforts.

Je vois bien que vous serez un officier très brave.

L'emploi de professeur, que j'ai longtemps exercé, m'a fait connaître l'intérieur des familles.

L'absence augmente toujours l'amour qui n'est pas satisfait.

Propositions subordonnées relatives

Propositions subordonnées conjonctives

Classe les propositions subordonnées, notées en rouge dans les phrases, selon leur nature.

N'ayant rien appris dans son enfance, il n'avait point appris de préjugés.

Les yeux étincelants de l'Ingénu firent baisser les yeux de sa maîtresse et trembler la compagnie.

Ils ne savaient pas si les deux pièces étaient du même auteur.

Son entendement, point courbé par l'erreur, était demeuré dans toute sa rectitude.

Il ne comprenait pas pourquoi notre imagination et nos sens nous trompaient à ce point.

Elle se demandait dans quelle maison logeait son frère.

Propositions subordonnées interrogatives

Propositions subordonnées participiales ou infinitives

Identifie la nature des propositions subordonnées en couleurs.
 

Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures
Les persiennes, abri des secrètes luxures,
Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés
Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés,
Je vais m'exercer seul à ma fantasque escrime,
Flairant dans tous les coins les hasards de la rime,
Trébuchant sur les mots comme sur les pavés,
Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.

Ce père nourricier, ennemi des chloroses,
Éveille dans les champs les vers comme les roses ;
Il fait s'évaporer les soucis vers le ciel,
Et remplit les cerveaux et les ruches de miel.
C'est lui qui rajeunit les porteurs de béquilles
Et les rend gais et doux comme des jeunes filles,
Et commande aux moissons de croître et de mûrir
Dans le coeur immortel qui toujours veut fleurir !

Quand, ainsi qu'un poète, il descend dans les villes,
Il ennoblit le sort des choses les plus viles,
Et s'introduit en roi, sans bruit et sans valets,
Dans tous les hôpitaux et dans tous les palais.
 

Charles Baudelaire, « Le Soleil », Les Fleurs du Mal, 1857

a

Quelle est la nature des propositions notées en rouge ?

b

Quelle est la nature des propositions notées en bleu ?

c

Quelle est la nature des propositions notées en rose ?

d

Quelle est la nature de la proposition notée en orange ?