La nature et la villeCours

En ville, on construit beaucoup de bâtiments en béton : c'est la bétonisation. Ces constructions accentuent certains risques. La nature permet de limiter les effets négatifs de la bétonisation, elle permet également d'ajouter de la beauté et de la sérénité aux villes. Elle a donc des avantages. C'est pourquoi aujourd'hui on préserve de plus en plus la nature en ville.

I

La bétonisation des villes

La ville est occupée par des aménagements réalisés par l'être humain. Les espaces disponibles sont utilisés pour la construction de bâtiments, il reste peu d'espace pour la nature. 

Nature

La nature est tout ce qui n'a pas été transformé ou créé par l'être humain. En ville, la nature désigne l'ensemble des végétaux et des animaux, qu'ils aient été introduits par l'être humain ou qu'ils soient arrivés naturellement.

On parle de bétonisation.

Bétonisation

La bétonisation est la construction massive de nombreux immeubles en béton dans un espace.

La bétonisation accentue certains risques naturels :

  • Les vagues de chaleur : le béton des immeubles et le goudron des rues absorbent la chaleur durant la journée et la renvoient la nuit. Cela accentue la chaleur.
  • Les inondations : les sols goudronnés ou bétonnés n'absorbent pas les pluies, l'eau ruisselle dans les rues, s'accumule dans les points les plus bas et provoque des inondations.
-

© Wikimedia Commons

II

Les avantages de la nature en ville

Afin de limiter les effets négatifs de la bétonisation, de plus en plus de villes se végétalisent.

Végétaliser

Végétaliser, c'est ajouter des plantes ou des arbres.

Des espaces sont aménagés par les jardiniers ou des paysagistes pour qu'il y ait plus de végétation.

-

© Wikimedia Commons, © Pxhere

La nature a sa place au sein des villes, elle présente de multiples avantages.

-
  • 43 % des touristes étrangers qui visitent Paris profitent des espaces verts de la capitale.
  • 10 % des touristes étrangers pensent que les parcs et jardins parisiens sont des endroits à visiter.
III

Préserver la nature en ville

Pour préserver la nature dans les villes, de plus en plus de citadins favorisent les modes de déplacement non polluants :

  • Ils se déplacent à pied, en trottinette, à vélo.
  • Ils prennent les transports en commun : bus, métro, tramway.
  • Ils utilisent les parkings-relais : ils laissent leur voiture en stationnement à l'extérieur de la ville, une navette les transporte depuis le parking vers le centre-ville.