Les mobilités touristiques internationalesCours

Les mobilités touristiques internationales sont marquées par une rapide augmentation des flux et la massification du tourisme. Ces mobilités ont des conséquences sur les territoires d'accueil : développement des infrastructures, développement de l'économie et impact sur l'environnement. 

Quels sont les principaux flux touristiques mondiaux ? Quels sont les principaux espaces touristiques dans le monde ? Quelles sont les conséquences de l'essor du tourisme sur le territoire ?

I

La mondialisation des mobilités touristiques

A

L'augmentation rapide des flux touristiques

1

Les principales régions touristiques dans le monde

Les continent qui accueillent le plus de touristes sont l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie. 

Selon l'Organisation mondiale du tourisme, un touriste international est « une personne voyageant dans un pays autre que son lieu de résidence habituel pour une période supérieure à 24 heures et inférieure à douze mois et dont le motif principal de visite est autre que celui d'exercer une activité rémunérée permanente dans le pays visité ».

À plus grande échelle, les principales régions touristiques sont l'Europe du Sud et le pourtour méditerranéen, l'Asie du Nord-Est et l'Amérique du Nord. D'après l'Organisation mondiale du tourisme, les 5 pays les plus visités par des touristes internationaux en 2017 sont : 

  • la France (87 millions) ;
  • l'Espagne (82 millions) ;
  • les États-Unis (77 millions) ;
  • la Chine (61 millions) ;
  • l'Italie (58 millions).

 

L'Europe est la région du monde qui reçoit le plus de touristes internationaux (environ 50 % des touristes internationaux optent pour un séjour en Europe). Les pays européens les plus visités restent la France, l'Italie et l'Espagne, mais peu à peu certains pays d'Europe de l'Est (Hongrie, Slovaquie) ou du Nord (Suède) attirent également les touristes.

2

L'accroissement de la fréquentation touristique dans le monde

Le nombre de touristes a plus que doublé entre 1995 et 2017. Les principales régions d'accueil des touristes sont celles dont les habitants pratiquent eux-mêmes le plus le tourisme.

Le nombre de touristes (en millions) selon les régions du monde (1995−2017)
Le nombre de touristes (en millions) selon les régions du monde (1995−2017)
  1995 2000 2017
Europe 305 386 671
Amériques 110 149 207
Afrique 19 26 63
Asie/Pacifique 82 113 323
Moyen-Orient 13 22 58
  • Les pays d'Europe et ceux d'Amérique ont profité d'une augmentation de leur fréquentation à un rythme qui est celui de la moyenne mondiale (leur fréquentation a doublé en 20 ans). 
  • Les pays d'Asie connaissent une augmentation beaucoup plus forte du nombre de touristes qui les visitent (ce nombre a été multiplié par 4). 
  • L'Afrique a également connu une augmentation importante de la fréquentation touristique, mais avec un nombre de touristes qui demeure réduit.

 

Les Occidentaux européens et les Américains contribuent au dynamisme de l'activité touristique sur leur territoire national, puisqu'ils partent en vacances en priorité dans leur propre pays. C'est également de plus en plus le cas des habitants des pays émergents d'Asie.

Les principaux espaces touristiques et l'évolution du nombre de visiteurs dans le monde (1995−2015)
Les principaux espaces touristiques et l'évolution du nombre de visiteurs dans le monde (1995−2015)

D'après les données de la Banque mondiale

B

La massification du tourisme

1

Les principales destinations touristiques

Les principales destinations touristiques sont les sites naturels, les villes, les parcs d'attractions et les stations balnéaires ou de sports d'hiver. 

Les sites naturels sont visités pour le spectacle de leurs paysages, le changement de climat, le dépaysement qu'ils garantissent.

Les chutes du Niagara sont le 5e site le plus fréquenté avec plus de 20 millions de visiteurs par an.

Le massif du Mont-Blanc est un site également très fréquenté à partir de la station de Chamonix.

Les villes attirent les touristes grâce à leurs musées et leurs monuments historiques qui sont visités chaque année par plusieurs dizaines de millions de personnes. Les touristes se promènent également dans les quartiers d'affaires et leurs gratte-ciels modernes, font du shopping dans les avenues commerçantes. 

L'avenue des Champs-Élysées à Paris est un lieu où les touristes font beaucoup de shopping.

Les parcs d'attractions situés dans ou à proximité de grandes métropoles mondiales sont des sites qui cumulent chaque année le plus grand nombre de visiteurs.

Environ 10 millions de visiteurs fréquentent Disneyland Paris chaque année.

On dénombre 20 millions de visiteurs par an à Disneyworld's Magic Kingdom, en Floride, aux États-Unis. C'est le parc d'attractions le plus fréquenté au monde.

Les stations balnéaires et les stations de sports d'hiver sont également des sites très fréquentés. Les grandes régions touristiques sont principalement les littoraux. Les massifs montagneux dont les sommets culminent à plus de 3 000 mètres d'altitude sont les sites privilégiés pour la pratique des sports d'hiver.

La Méditerranée est la première destination touristique du monde.

Les 5 stations de ski les plus fréquentées du monde se situent dans les Alpes. Les stations d'Amérique du Nord constituent le second ensemble le plus fréquenté pour le tourisme en hiver.

2

L'affirmation de nouveaux espaces touristiques

L'essor du tourisme caractérise les pays émergents. La région Asie et Pacifique est la plus dynamique de ces dernières décennies, notamment en raison de l'augmentation rapide de la fréquentation touristique en Chine.

En 2015, la Chine était ainsi le pays le plus visité d'Asie avec environ 60 millions de visiteurs.

De manière générale, les progrès économiques des pays émergents se traduisent sur le développement de leur activité touristique. Le nombre de leurs habitants désireux de faire du tourisme augmente grâce à la hausse de leur pouvoir d'achat et la modernisation de ces pays. Leurs résultats économiques leur permettent de valoriser des sites qui attirent de plus en plus de visiteurs nationaux ou internationaux. 

La Chine est ainsi désormais l'une des premières destinations touristiques du monde. Certaines études estiment que la Chine pourrait dépasser la France comme première destination mondiale des touristes vers 2030, profitant notamment de la croissance de la classe moyenne en Asie. Cet essor devrait également être stimulé par les Jeux olympiques d'hiver à Pékin, en 2022. En outre, la Chine multiplie les investissements pour doubler le nombre de ses aéroports d'ici 2035. 

II

Les conséquences de l'essor du tourisme sur les territoires

A

Le développement des infrastructures de transport

1

Les grands axes de transports terrestres

Le réseau autoroutier européen favorise les déplacements de touristes entre pays européens, tout comme la constitution d'un réseau européen de voies ferrées à grande vitesse.

Les déplacement sur le réseau autoroutier constituent les principaux flux touristiques en Europe. Les autoroutes du Nord et de l'Est de la France sont ainsi reliées à la dorsale européenne (ou mégalopole européenne), région qui s'étend de Londres à Milan. Cette région se caractérise par la concentration d'axes autoroutiers, déterminants dans l'essor de l'activité touristique dans le Bassin méditerranéen.

La constitution d'un réseau européen de voies ferrées à grande vitesse, qui se densifie peu à peu, permet également les déplacements de touristes entre pays européens. Le tunnel sous la Manche, mis en service en 1994, favorise ainsi les relations entre la France et la Grande-Bretagne. 

Les grands axes de transports terrestres favorables au tourisme en Europe
Les grands axes de transports terrestres favorables au tourisme en Europe
2

Les grands aéroports

Le transport aérien de passagers a fortement augmenté depuis les années 1990 : plus de 3 milliards de passagers ont pris l'avion en 2015, contre environ 1 milliard en 1990. Les principaux aéroports se trouvent dans les pays du Nord.

Les grands aéroports et les principaux flux aériens dans le monde
Les grands aéroports et les principaux flux aériens dans le monde

Tous les continents ont vu leur nombre de passagers augmenter, mais les pays émergents enregistrent les progrès les plus spectaculaires, tandis que les principaux aéroports mondiaux, qui se situent en Europe et aux États-Unis, ont bénéficié d'une croissance plus modérée. En Europe, plus de la moitié des transports aériens concernent le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne.

L'essor du transport de touristes par voie aérienne s'accompagne de la multiplication de nouvelles compagnies aériennes low cost, qui proposent des prix beaucoup plus faibles (avec notamment moins de services durant le trajet), donc accessibles à un plus grand nombre de clients.

B

Le tourisme, un facteur de développement économique

1

Un secteur-clé de l'économie des pays riches

À l'échelle mondiale, un emploi sur 10 est lié au secteur du voyage et du tourisme (soit 10 % du PIB mondial). Les pays qui bénéficient des recettes touristiques les plus élevées dans le monde sont, dans l'ordre : les États-Unis, l'Espagne, la Chine et la France. 

20 % des emplois créés dans le monde l'ont été dans le secteur du voyage et du tourisme ces 10 dernières années (soit 313 millions d'emplois dans le monde).

Les touristes internationaux qui voyagent en France dépensent en moyenne environ 650 dollars au cours de leur séjour contre 2 300 dollars aux États-Unis et un peu plus de 1 000 dollars en Espagne et en Chine. La France représente une destination de proximité pour de nombreux touristes européens, qui effectuent des séjours courts et dépensent peu. Les États-Unis sont souvent une destination éloignée pour les touristes qui s'y rendent, avec un plus fort pouvoir d'achat et pour une durée plus longue.

2

Un outil contre la pauvreté

Depuis les années 1990, le tourisme participe à la croissance économique et à la création d'emplois dans les pays les plus en difficulté.

Entre 2011 et 2014, l'activité touristique représente ainsi près de 10 % des emplois créés en Afrique.

Ce secteur d'activité a tout particulièrement permis l'embauche de femmes. Il apporte également un complément de revenus à de nombreuses familles rurales.

C'est également le cas dans les campagnes de pays émergents comme la Chine, où se multiplient les sites touristiques ruraux qui accueillent les habitants des grandes villes. Le tourisme vert devient ainsi un moyen de lutter contre la pauvreté rurale, d'augmenter et de diversifier les sources de revenus des populations rurales.

C

Les conséquences du tourisme de masse et ses solutions

1

L'impact du tourisme de masse sur l'environnement et les sociétés locales

Le tourisme transforme les paysages des littoraux et des montagnes, aménagés pour le tourisme de masse. Dans les pays pauvres et émergents qui ne s'ouvrent que depuis peu au tourisme de masse, les effets sont parfois dramatiques.

La construction des ports de plaisance, des hôtels ou des résidences secondaires, des commerces, des restaurants, le long des promenades qui longent les plages, elles-mêmes de plus en plus aménagées, contribuent à l'artificialisation des littoraux. Les montagnes les plus fréquentées sont également transformées par les barres d'immeubles, les hôtels, les commerces et les infrastructures de loisirs au pied des pistes de ski. 

En 2018, le Cambodge a accueilli près de 6 millions de touristes, qui devraient être environ 10 millions en 2025.

La fréquentation massive des plages des stations balnéaires provoque la multiplication des déchets, qui s'accumulent faute d'une gestion efficace pour assurer leur ramassage, leur stockage puis leur destruction.

Sur le site d'un parc naturel, la construction d'un complexe avec des hôtels de luxe, un golf et des casinos a imposé le déplacement de plus d'un millier de familles d'agriculteurs.

2

Des projets de tourisme plus durable

Dans de nombreux pays très fréquentés par les touristes, des projets de développement d'une activité touristique plus durable voient le jour. Ils ont pour but de respecter l'environnement ou les populations locales, mais aussi de répondre à une demande nouvelle des touristes eux-mêmes, désireux de trouver l'authenticité des lieux qu'ils visitent et des cultures qu'ils rencontrent.

Les avantages du développement du tourisme durable
Les avantages du développement du tourisme durable

Le Costa Rica est l'un des pays modèles pour le développement d'un tourisme durable. Les grands complexes hôteliers y sont limités et dispersés sur le territoire pour garantir tant la préservation des paysages naturels que le partage équitable entre tous les habitants des richesses générées par le tourisme.