La Seconde Guerre mondiale (1940-1945)Cours

La Seconde Guerre mondiale commence en 1939 lorsque Hitler envahit la Pologne. La plupart des pays perdent face à l'Allemagne. C'est le cas de la France. Le gouvernement français, dirigé par le général Pétain, va collaborer avec Hitler, c'est-à-dire travailler avec lui, l'aider. Toutefois, quelques Français s'engagent dans la Résistance pour lutter contre l'Allemagne. Le régime d'Hitler organise la déportation et l'assassinat de millions de Juifs et de Tsiganes. Le bilan de la Seconde Guerre mondiale est très lourd.

-
I

Les débuts de la guerre et l'occupation de la France

L'Allemagne est dirigée par Hitler qui souhaite conquérir toute l'Europe. Il envahit la Pologne en septembre 1939. Le Royaume-Uni et la France, alliés de la Pologne, entrent aussitôt en guerre contre l'Allemagne. C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Deux principaux camps sont en conflit : les forces de l'Axe et les Alliés.

-

En 1940, les Français sont battus par les Allemands. Le maréchal Pétain, qui dirige la France, signe un armistice le 22 juin 1940 et accepte les conditions fixées par Hitler.

-

© Wikimedia Commons

La France est partagée en deux :

  • Le territoire occupé par les Allemands au nord.
  • La « zone libre » au sud, où le gouvernement de Pétain s'installe, dans la ville de Vichy : c'est pourquoi on l'appelle le gouvernement de Vichy.
-
II

La collaboration française

C'est le début de la collaboration entre la France et l'Allemagne.

Collaboration

La collaboration en France désigne les actions du régime français pour aider l'Allemagne d'Hitler. 

Des travailleurs français sont forcés de partir en Allemagne et des entreprises françaises travaillent au service des Allemands.

L'Allemagne d'Hitler est antisémite.

Antisémite

Antisémite signifie « qui hait les Juifs ».

Assez vite, comme en Allemagne, des mesures sont prises contre les Juifs en France.

  • Les Juifs doivent porter une étoile jaune.
  • Certaines professions et certains magasins sont interdits aux Juifs.

La police française travaille avec les Allemands. De nombreuses arrestations de Juifs ont lieu dès 1941. Les Juifs sont internés dans des camps en France, comme Drancy ou Beaune-la-Rolande. Un premier convoi de Juifs est envoyé de Paris vers Auschwitz en 1942 : c'est la rafle du Vél' d'Hiv.

Auschwitz

Auschwitz est un camp de concentration et d'extermination allemand situé en Pologne. Plus d'un million de Juifs y ont été tués pendant la Seconde Guerre mondiale.

-

© Wikimedia Commons

III

La Résistance

Dès 1940, une partie des Français s'oppose à Pétain et à la collaboration avec les Allemands. Le général de Gaulle, depuis Londres où il s'est réfugié, lance un appel à la résistance le 18 juin 1940.

-

Des réseaux de résistance s'organisent à l'intérieur et à l'extérieur du pays :

  • attaques des Allemands et sabotages ;
  • protection des personnes traquées par les Allemands.

 

Les Allemands punissent les résistants qu'ils arrêtent : fusillades, tortures, massacres de villages entiers.

Jean Moulin est un résistant qui joue un rôle un important. Il unifie les différentes forces de la résistance en France, qui se rencontrent et organisent la lutte à l'intérieur du pays. Il meurt torturé, en refusant de donner le nom des autres chefs résistants aux Allemands.

-

Les Américains, les Anglais et les Canadiens, aidés par les résistants de l'intérieur, débarquent sur les plages de Normandie le 6 juin 1944. C'est un tournant vers la libération totale de la France et la fin de la guerre.

-

© Wikimedia Commons

IV

Le bilan de la Seconde Guerre mondiale

Les Allemands capitulent le 8 mai 1945. Cette date est encore célébrée en France aujourd'hui.

Le bilan de la Seconde Guerre guerre mondiale est très lourd : plus de 50 millions de personnes ont été tuées et il y a des millions de blessés. De nombreuses villes sont totalement détruites.

À la fin de la guerre, le monde entier découvre que l'Allemagne a tué plus de 6 millions de Juifs et des centaines de milliers de Tsiganes. C'est un génocide.

Génocide

Un génocide est l'extermination d'un groupe d'humains.

Shoah

Shoah signifie « catastrophe » en hébreu. C'est le nom que les Juifs donnent au génocide de la Seconde Guerre mondiale.

Un procès se tient à Nuremberg entre novembre 1945 et octobre 1946. Les responsables de l'extermination des Juifs sont jugés et condamnés à mort pour leur crime contre l'humanité.

Pour éviter que de tels événements ne se reproduisent, on a instauré « le devoir de mémoire ». C'est une obligation morale de se souvenir des victimes de ces crimes contre l'humanité.

-

© Wikimedia Commons