L'année 1789Cours

En 1789, au moment de la Révolution française, c'est le roi Louis XVI qui est au pouvoir. Face à la crise que connaît la France, il décide de convoquer les États généraux à Versailles le 5 mai. Toutefois, la noblesse et le clergé refusent toujours de céder leurs privilèges. Les députés du tiers état souhaitent de vrais changements et jurent de donner une nouvelle constitution à la France : c'est le serment du Jeu de paume. Le 14 juillet 1789 a lieu la prise de la Bastille. En août 1789, c'est l'abolition des privilèges et la Déclaration des Droits de l'homme.

-
I

La convocation des États généraux 

Le royaume de Louis XVI est en crise. Impuissant face aux nombreuses difficultés financières qu'il rencontre, le roi décide de convoquer les États généraux. Avec eux, il espère résoudre les problèmes.

États généraux

Les États généraux sont la réunion des représentants élus pour chacun des trois ordres : le clergé, la noblesse et le tiers état.

Des représentants sont élus pour chaque ordre et des cahiers de doléances sont rédigés.

Cahiers de doléances

Les cahiers de doléances sont des écrits qui recensent les réclamations du peuple.

Le 5 mai 1789, lorsque se déroule la séance des États généraux, le tiers état dénonce les privilèges de la noblesse et du clergé et le pouvoir absolu du roi. Mais les députés des trois ordres n'arrivent pas à se mettre d'accord.

II

Le serment du Jeu de paume et la prise de la Bastille

Les députés du tiers état souhaitent de vrais changements. Ils décident de se réunir au salon du Jeu de paume le 20 juin 1789. Ils jurent de donner une constitution à la France : c'est le serment du Jeu de paume. Les députés des autres ordres les rejoignent bientôt. Ensemble, ils forment l'Assemblée nationale constituante.

Constitution

Une constitution est un texte qui fixe l'organisation d'un État. 

Assemblée constituante

L'Assemblée nationale constituante a pour mission de rédiger ou d'adopter une constitution.

La tension monte au sein du peuple qui se soulève et se rend à la Bastille pour y chercher des armes : c'est la prise de la Bastille, une prison, le 14 juillet 1789.

-

© Wikimedia Commons

III

L'abolition des privilèges et la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen 

En août 1789, deux textes fondamentaux sont adoptés par l'Assemblée :

  • l'abolition des privilèges le 4 août 1789 ;
  • la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen le 26 août 1789.

 

La Déclaration assure notamment l'égalité entre les hommes, la liberté d'opinion et la liberté de pensée.

-

Jean-Jacques-François Le Barbier, Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 1789, © Wikimedia Commons

En octobre 1789, les Parisiennes, poussées par la faim, décident de se rendre à Versailles pour réclamer les stocks de blé au roi. Le roi et sa famille sont alors obligés de monter à Paris. Ils logent désormais au palais des Tuileries.