Les Capétiens : pouvoir royal et construction du royaume Cours

Sommaire

ILe renforcement du pouvoir royal sous les CapétiensIILe rôle des reines dans la construction du royaume
-
I

Le renforcement du pouvoir royal sous les Capétiens

Affaiblie, la dynastie carolingienne disparaît. En 987, les grands seigneurs couronnent Hugues Capet. On appelle cette période "la dynastie capétienne", elle dure 800 ans. Peu à peu, le domaine et l'autorité du roi sont fortement renforcés.

-

Paris devient la capitale du territoire sous Philippe Auguste, signe du renforcement de l'autorité royale. Grâce à des mariages ou des guerres, la taille du royaume se modifie.

II

Le rôle des reines dans la construction du royaume

En France, les femmes ne règnent pas et n'ont pas le droit de monter sur le trône. Pour permettre à la dynastie de rester au pouvoir, elles doivent donner naissance à des garçons.

La reine Aliénor d'Aquitaine (1122−1204), héritière du duché d'Aquitaine, joue un rôle important dans les rapports entre France et Angleterre. Elle épouse d'abord Louis VII, un roi capétien, puis fait annuler son mariage pour épouser Henri Plantagenêt, futur roi d'Angleterre. Grâce à leur mariage, ce dernier a accès à l'Ouest du royaume. Il obtient ainsi plus de pouvoir. Aliénor d'Aquitaine met au monde huit fils, dont le célèbre Richard Cœur de Lion.

-

Aliénor d'Aquitaine (1122−1204)

© Wikipédia

La reine Anne de Bretagne (1477−1514), héritière du duché de Bretagne, épouse très jeune Maximilien d'Autriche. Mais le roi de France Charles VIII envahit le duché et fait annuler le mariage pour conserver la Bretagne. Anne devient alors reine de France en l'épousant.

À la mort de Charles, Louis XII épouse Anne de Bretagne pour conserver la Bretagne. Anne est sacrée reine de France pour la seconde fois.

Plus tard, François Ier épousera la fille d'Anne de Bretagne. La Bretagne, par ce jeu d'alliances, est définitivement française.

-

Anne de Bretagne (1477−1514)

© Wikipédia